Catégorie | agriculture

Agriculture en Rhône-Alpes: retour sur le premier semestre 2013

Après un hiver pluvieux et un printemps particulièrement froid et humide, la météo a bien sûr largement impacté les travaux des agriculteurs et le développement des cultures en Rhône- Alpes, tout au long premier semestre 2013 :
- décalage de 15 jours à 3 semaines pour les productions végétales (céréales d’hiver, fruits et vigne) avec des rendements vraisemblablement en baisse

- retard dans les semis de cultures de printemps (maïs, tournesol…), notamment dans le Nord de la région et les zones de semi-montagne.
- un début de saison très difficile qui risque de compromettre gravement la saison pour les apiculteurs.

Les orages du 10 juillet ont frappé durement 1 000 ha de pêches, nectarines et d’abricots, sur le Nord de la Drôme (La Roche de Glun), alors que la récolte démarrait à peine.

Les faits marquants sur les marchés

Fruits : Début de saison très difficile sur la cerise au niveau de la production puis blocage complet du marché fin juin. Les opérateurs de la grande distribution ont fait le choix de s’approvisionner dans d’autres pays. En abricot, l’épisode orageux du 10 juillet a remis en cause une prévision de production légèrement déficitaire. En pêche, production dans la moyenne avec quelques perspectives intéressantes sur ce produit.

Lait : entre avril 2012 et mars 2013, le prix français, payé aux producteurs et observé par le CNIEL, reste faible. Il ne couvre plus les charges de production toujours en augmentation. La forte mobilisation des éleveurs a permis une revalorisation de 25 €/ 1000 l sur l’année 2013. A noter, une baisse de la production plus forte en Rhône-Alpes (-5.6 %) que la moyenne française (-2.5 %), sur le premier trimestre 2013. Autant de questions qui ont été débattues aux assises régionales de la filière laitière en Rhône-Alpes le 24 juin. Ces assises marquent le démarrage de la préparation du plan régional stratégique.

Les plus de 400 producteurs de lait de chèvre sont dans une situation économique très difficile en raison de l’évolution des coûts de production.
Viande : Malgré des cours bien orientés, les éleveurs sont confrontés à des difficultés pour couvrir les charges de productions. La baisse des abattages constatée depuis le début de l’année en Rhône-Alpes, et sur tout le territoire français, marque l’inquiétant recul de la production de viande bovine en France.

Les 39000 entreprises agricoles de Rhône-Alpes face à la réforme de la PAC

L’accord signé le 28 juin dernier laisse une large initiative aux Etats membres et donc à l’Etat français, pour le déploiement de certaines mesures. Les Chambres d’agriculture de Rhône-Alpes apporteront leur expertise pour que soient prises en compte les spécificités des exploitations Rhônalpines :
- diversité des productions,
- exploitations de taille souvent inférieure aux moyennes nationales,

Au-delà de la conjoncture, l’agriculture de Rhône-Alpes va être largement impactée par la réforme de la PAC 2014/2020, sur laquelle le Parlement, le Conseil et la Commission Européenne sont parvenus à un accord politique et ont déterminé un cadre financier.

Alpes apporteront leur expertise pour que soient prises en compte les spécificités des exploitations Rhônalpines :
- diversité des productions,
- exploitations de taille souvent inférieure aux moyennes nationales,

- place importante de l’élevage (notamment pour certains territoires où seule cette activité est possible),
-importance des zones herbagères et des zones de montagne,
- tissu rural à conforter dans certaines zones de déprise, et protection a contrario du foncier agricole dans des zones où l’urbanisation explose …

De nouvelles productions bien présentes dans notre région auront aussi la possibilité de devenir éligibles aux aides surfaciques ou bien encore de conserver l’organisation des aides telles qu’elles les connaissaient (Organisation Communes de Marché). Ce sera le cas pour la viticulture, l’arboriculture, et le maraîchage.

De nombreuses questions méritent encore d’être débattues, évaluées pour que cette réforme serve au mieux les intérêts des agriculteurs de Rhône-Alpes…

Un rendez-vous à ne pas manquer :

Le Salon Tech&Bio, les 18 et 19 septembre 2013 à Bourg les Valence, présentera le meilleur des démonstrations techniques bio et alternatives, sera organisé par les Chambres d’agriculture. La région Rhône-Alpes, avec 2 816 producteurs bio en mai 2013 reste la première région de France selon ce critère. Elle est en 4e position sur le critère des surfaces en bio et conversion, qui représentent 6,2 % de la SAU régionale.

Pour en savoir plus : La Lettre de conjoncture de juin 2013, avec le point sur l’ensemble des filières et des territoires agricoles de Rhône-Alpes. Un publication élaborée par élaborée par l’Observatoire Economique Régional des Chambres d’agriculture de Rhône Alpes et ses partenaires.

L’AGRICULTURE DE RHONE-ALPES EN QUELQUES CHIFFRES

  • 46400* chefs d’exploitations, 19900 actifs familiaux (conjoints, aides familiaux…) et 8000 salariés permanents, auxquels il faut ajouter 9000 équivalents temps plein salariés saisonniers. Avec les entreprises situées en amont et en aval de la production agricole, la filière agricole et agro- alimentaire emploient plus de 128 400 actifs.
  • Un chiffre d’affaires régional de 4104 millions d’euros, réalisé par 39 000 entreprises agricoles, réparties sur 8 départements et 1,4 millions d’ha. La taille moyenne des exploitations de Rhône- Alpes est de 37 ha. Avec l’ensemble de la filière agro-alimentaire, le chiffre d’affaires régional du secteur agricole et agro-alimentaire pèse 13 111 millions d’euros.
  • Une agriculture marquée par la diversité de ses productions
    * sources : L’Agriculture en Rhône-Alpes
    www.rhone-alpes.synagri.com, rubrique les clés de l’Agriculture

    LA CHAMBRE REGIONALE d’AGRICULTURE RHONE-ALPES

La Chambre régionale d’agriculture  est un établissement public, administré par des élus. Elle représente l’ensemble des acteurs du monde agricole, rural et forestier auprès des pouvoirs publics et des collectivités locales. L’équipe de la Chambre régionale d’agriculture , dirigée par Paul Gaudron, compte 25 salariés. Ils contribuent avec les 750 collaborateurs présents dans les chambres d’agriculture, qui couvrent les 8 départements de Rhône-Alpes, au développement des agricultures et des territoires.

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8471 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

CREDIT.jpg

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

juillet 2013
L Ma Me J V S D
« juin   août »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+