Archive | 21 septembre 2013

Tout miser sur le développement de l’agriculture biologique

Stéphane LE FOLL a à nouveau marqué son engagement  en faveur du développement de l’agriculture biologique. Il fait suite à la présentation en mai dernier du programme Ambition bio 2017 dont les objectifs sont le doublement de la part des surfaces en bio, ainsi que le développement de la consommation des produits issus de l’agriculture biologique et la structuration de la filière.

Fruit d’une dynamique initiée par l’État et les Régions et élaboré́ en étroite concertation avec l’ensemble des acteurs concernés, ce programme s’articule autour de six axes stratégiques afin de lever l’ensemble des freins techniques, économiques et organisationnels à l’essor de la bio en France et permettre un développement équilibré et cohérent, de l’amont à l’aval :

1. Développer la production – notamment par des dispositifs incitatifs dédiés pour la conversion et le maintien des surfaces en bio, financés à hauteur de 160 millions d’euros par an sur la période 2014/2020 (aides à la conversion et au maintien dans le 2ème pilier de la PAC) ;

2. Structurer les filières – avec deux grandes priorités données au développement des grandes cultures et des oléo-protéagineux (colza, soja, tournesol, …), visant l’indépendance protéique pour l’alimentation animale et humaine à l’horizon 2017. Le Fonds Avenir Bio, géré par l’Agence Bio, est ainsi financé à hauteur de 4 millions d’euros par an ;

3. Développer la consommation et conquérir des marchés – atteindre 20% de produits bio dans la restauration collective d’Etat et sensibiliser l’ensemble des citoyens (campagnes de communication nationales, stratégie française à l’export), avec un accent sur les plus jeunes (actions avec l’Education nationale : visites de fermes bio, classes du goût, jardinage …) ;

4. Renforcer la recherche et le développement, son pilotage et la diffusion des résultats – en confortant notamment les projets de recherche et de développement dédiés à l’agriculture biologique dans la programmation CASDAR 2014-20203 ;

5. Former les acteurs agricoles et agroalimentaires – en renforçant notamment le lien entre l’enseignement agricole et les réseaux professionnels (stages, interventions des professionnels dans les formations, visites de terrain, …) et en développant la formation continue pour les agriculteurs bio ;

6. Adapter la réglementation – par une meilleure prise en compte des spécificités de l’agriculture biologique dans la réglementation générale et un accompagnement des acteurs bio pour l’appliquer, et par une amélioration de la réglementation spécifique AB.

Stéphane LE FOLL a déclaré : « L’agriculture biologique est en plein essor économique, et notre production nationale bio permet même maintenant de répondre à la demande pour certains produits comme le lait, la viande ou les fruits et légumes. Nous devons encourager cette dynamique, c’est à dire à la fois permettre de développer la production, mais aussi favoriser la consommation de bio et organiser la filière pour y répondre. C’est un système global que nous devons soutenir : production, consommation, structuration et gouvernance de la filière, recherche et formation. C’est tout le sens du programme Ambition bio 2017″.

Stéphane LE FOLL a également souligné l’importance de l’accompagnement technique des producteurs, qu’ils soient en bio pour améliorer leurs pratiques ou qu’ils cherchent à passer en bio. Pour cela il est très important que tous les acteurs de l’accompagnement notamment les chambres d’agriculture et le réseau des agriculteurs biologiques travaillent en bonne synergie.

Catégorie bioCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

septembre 2013
L Ma Me J V S D
« août   oct »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+