Archive | 23 septembre 2013

Création-reprise d’entreprises : la Métro accueille les futurs chefs d’entreprises.

Avec près de 28 000 créations d’entreprises en 10 ans dans la région grenobloise,
l’agglomération affiche un réel dynamisme économique. Pour les créateurs-repreneurs
je creepotentiels, les démarches à effectuer ne sont pas toujours un long fleuve tranquille. C’est la
raison pour laquelle la Métro accompagne et aide les futurs chefs d’entreprise grâce
notamment à « je crée ma boite ».

Les rencontres « je crée ma boite »

Cet événement, que la Métro organise 2 à 3 fois par an depuis 2009, a permis d’accueillir 450
créateurs potentiels, dont la moitié réside dans les quartiers prioritaires. Avec ce rendez vous,
la Métro accompagne le montage de projets individuels ou collectifs grâce à une mise en
relation directe avec les structures de la création et des entrepreneurs. Il s’agit également
d’orienter les porteurs de projets, de renforcer l’accès aux financements, d’offrir des locaux
adaptés et aux loyers modérés.

« Pour nous ce fut très concret »

Pour Baptiste Plocquin, 27 ans et David Lepiney, 26 ans, respectivement diplômé en
management et ingénieur en thermique, l’idée leur est venue lorqu’ils étaient étudiants.
Concevoir et commercialiser un insert ouvert associant le charme de la cheminée classique
avec un mode de chauffage moins polluant et d’un meilleur rendement.

« Avec je crée ma boite nous sommes dans le concret, confie Baptiste, surtout en ce qui
concerne les différents statuts juridiques de l’entreprise qui sont peu évoqués en école . Cela
nous a permis de choisir le statut le mieux adapté à notre entreprise, de son potentiel et de
nos objectifs ». Pour David ce sont aussi « les rencontres avec les acteurs locaux de la
création d’entreprise (MCAE, ADIE, ACEISP), les échanges avec d’autres porteurs de projets
qui ont été très positifs dans notre parcours ».

Le concours d’idées leur a ouvert des portes en leur apportant une crédibilité supplémentaire
vis à vis des décideurs.

Aujourd’hui, ces jeunes créateurs voient le bout du tunnel. Après deux ans de recherche, le
produit est enfin prêt, l’étude de marché ficelée et c’est maintenant l’heure de vérité. Depuis
le début septembre, l’insert ouvert est commercialisé et leur objectif est d’en vendre 40 la
première année en Rhône-Alpes puis sur toute la France. Là aussi les structures
d’accompagnement à la création d’entreprises qui seront présentes jeudi, les guident dans la
commercialisation, la communication, etc.

Les autres dispositifs

Les pépinières d’entreprises généralistes de l’agglomération sont issues d’un partenariat
entre La Métro, la Pousada, la ville de Grenoble. Dans la mesure où le local est un paramètre
essentiel dans les premiers mois d’une activité, les pépinières proposent un loyer progressif
et un accompagnement gratuit pour consolider le démarrage de l’entreprise.

Avec plus de 200 000€ en 2013, la Métro finance également les opérateurs de la création
d’entreprise au titre du développement économique.

LA metro jaune

Infos pratiques
Le jeudi 26 septembre
“je crée ma boite”

le Patio
97 galerie de l’Arlequin
Grenoble
De 13h30 à 18h30
http://www.lametro.fr/221-creer-son-entreprisegrenoble.
htm#par7591
www.jecreemaboite.fr

Catégorie La Métro, economie/emploiCommentaires fermés

Offres et demandes d’emploi dans le secteur agricole en Rhône-Alpes

Retrouvez ces offres d’emploi sur www.anefa.org :

Ain . GE, 3 exploitations, recrute un salarié polyvalent. Vs interviendrez en élevage bovin lait, bovin viande et en aviculture. CDI tps plein. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OVB6-01

Drôme . Expl. recrute un salarié polyvalent. Vs assurerez le suivi de l’élevage bovin lait et caprin lait. Vs devez être qualifié en élevage lait, être compétent en informatique pr gérer 2 stations de traite. Autonomie obligatoire. CDI tps plein. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OVL12-26

Hte-Savoie . Exploitant recrute un agent d’élevage laitier. 70 VL. Vs aurez en charge la traite et l’alimentation du troupeau. Possibilité logement et repas. Pr les candidats intéressés, possibilité de reprise d’exploitation à terme. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OVL61-74

Loire . GAEC, élevage bovin lait (70 VL), recrute un salarié. Vs effectuerez la traite et les travaux des champs. La conduite de tracteur est obligatoire. Possibilité logement. CDI temps plein. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OVL26-42

Savoie . Ent. recrute un salarié pr réaliser les travaux en pépinières viticoles : triage des plants, greffage, plantation et travaux de vigne (taille, relevage…). Alternance période en atelier et en extérieur. CDD tps plein 8 mois. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OHO1-73

Retrouvez ces demandes d’emploi sur www.anefa.org :

Ain . Femme cherche emploi en élevage bovin lait. Formation agricole et expériences en exploitations et service de remplacement. Mobilité : Ain. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DEL44-01

Ain . Homme cherche emploi en polyculture-élevage. Expérience de 5 mois en CUMA. Mobilité : Ain et dptmts limitrophes. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DEL39-01

Drôme . Homme cherche emploi en pépinière. Titulaire Bac pro. Possède CACES 1. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DHO39-26

Hte-Savoie . Femme cherche emploi d’agent d’élevage laitier (bovin ou caprin) et/ou d’agent fromager. Titulaire BPREA. Mobilité : Hte-Savoie. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DVL42-74

Loire . Homme cherche emploi d’élevage bovin viande. Expérimenté. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DVB8-42

Catégorie agriculture, economie/emploi, petites annoncesCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

septembre 2013
L Ma Me J V S D
« août   oct »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+