Catégorie | consommation

JOURNEE NATIONALE DE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE

Ce mercredi 16 octobre 2013 sera la première Journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire, l’une des mesures phares du Pacte « anti-gaspi »  lancé en juin 2013 par Guillaume Garot, ministre délégué à l’Agroalimentaire.

À cette occasion, tous les acteurs de la chaîne alimentaire, particuliers comme professionnels, ont été appelés à se mobiliser pour organiser des actions de sensibilisation au gaspillage alimentaire à travers tout le territoire.

Récupération d’invendus, opérations « zéro gaspi » dans les cantines scolaires et d’entreprises, événements festifs dans les quartiers, ateliers cuisine de restes, sensibilisation aux bonnes pratiques… Le 16 octobre, faites votre programme anti-gaspi : www.gaspillagealimentaire.fr

Le 16 octobre, Journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire

Il s’agit de diviser par deux le gaspillage alimentaire d’ici 2025. À ce jour, 29 signataires ont déjà rallié la lutte « anti-gaspi », reflétant la forte mobilisation de tous les acteurs de la chaîne alimentaire : collectivités territoriales, producteurs, marchés, acteurs de l’industrie agroalimentaire, de la grande distribution, de la restauration, associations d’aide alimentaire, associations de consommateurs, associations de défense de l’environnement, entreprises sociales…

Pour en savoir Les manifestations antigaspi partout en franceplus:

http://alimentation.gouv.fr/journee-anti-gaspillage/

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8567 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

octobre 2013
L Ma Me J V S D
« sept   nov »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+