Archive | 19 octobre 2013

Les trufficulteurs de l’Isère en séance de formation…

Le syndicat des trufficulteurs de l’Isère a organisé une journée de formation qui a réuni une trentaine de participants.

Ceux ci ont l’espace de la matinée écouté avec beaucoup d’attention la conférence de Roger Ribes, trufficulteur en Roussillon et de son associée Nina Wollner..

Paul chamard-Bois, président du syndicat des trufficulteurs de l’Isère:  » L’intervention des deux conférenciers était très intéressante.. Nous avons appris beaucoup de choses. En un mot on a étudié comment mener une truffière de Aà Z, de la plantation à la récolte.. On a appréhendé les pièges à éviter, on a bien noté certaines astuces.. ficelles.. Roger Ribes qui est « calé » en ce qui concerne les expériences, la recherche nous a démontré que la trufficulture, les méthodes culturales évoluent.. qu’il faut s’adapter.. Un exemple tout simple: nous sommes très nombreux à laisser pousser les arbres en hauteur.. Nous avons, pour la plupart d’entre nous appris qu’il faut les tailler à 1,50 mètre de hauteur. On s’est également rendu compte que la truffe demande un travail presqu’au quotidien… « 

L’après midi l’ensemble des personnes présente s’est rendu à Herbeys sur la truffière de Gérard Amblard pour une leçon sur le terrain…

LFOR TRUFFES‘occasion de demander à Roger Ribes de nous donner ses impressions..  » J’ai trouvé des trufficulteurs passionnés mais manquant de formation… Je pense qu’ils doivent être mieux accompagnés. Prenons un exemple concret: le lieu ou nous sommes. Il faut absolument tailler les arbres en chapeau à une hauteur de 1,50 mètre, supprimer l’herbe qui entoure les arbres… Je dis partout ou je passe,  la truffe est une culture passionnante à mener mais il faut l’aider… « 

En attendant, il a trouvé les trufficulteurs de l’Isère  » sympas, accueillants et très avides de conseils..  »

Catégorie trufficultureCommentaires fermés

Berges de l’Isère: un cadrave trouvé!…

L’opération nettoyage des berges de l’Isère au niveau du barrage de St Egrève se déroule ce samedi toute la journée, de 9 à 18 heures… Plus de 100 bénévoles vont sortir de l’eau plus de 45 m2 de détritus multiples…

Horrible découverte, à la confluence de l’Isère et du Drac,  un peu plus d’une heure après le début des opérations un cadavre a été découvert…

Cela n’a pas empêché les participants à cette opération de poursuivre inlassablement leur travail de ramassage de détritus, parfois dans des conditions difficiles.   » il faudrait déjà dégager les tonnes de troncs et de branches d’arbres qui s’entassent le long des berges et qui bloquent les déchets  » nous dira un bénévole.. On va trouver autant de déchets que les années précédentes… La plupart de ces détritus proviennent de l’incivilité des gens » nous dira un autre volontaire qui a vu aussi de nombreux objets en provenance du chantier de la nouvelle ligne du tram..

Au fil de la collecte on trouvera des téléviseurs, extincteurs, bidons en tous genres, chaises, pneus, bouteilles de gaz, appareils électro- ménagers… sans compter des milliers de bouteilles..

Voici un diaporama photos du ramassage du matin..

Cliquer sur les photos pour les agrandir


Catégorie A la une, écologieCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

octobre 2013
L Ma Me J V S D
« sept   nov »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+