Archive | 10 novembre 2013

Ile AMANTANI sur le lac Titi Caca

Sur l’île d’Amantani vivent 4000 habitants divisées en 10 communautés. l’agriculture et l’artisanat sont leur principales ressources.

Peu de bétail, seulement quelques moutons et quelques vaches. Ils n’y pas assez de terrain pour nourrir de grands troupeaux et n’oublions pas que l’île s’élève jusqu’à 4250M. Pommes de terre, tubercules, quinoas, haricots sont l’essentiel des cultures.

Pas de tracteurs, tout le travail se fait à la main. Seules quelques habitants possèdent un âne. 
Afin d’améliorer leur revenus certains d’entre eux acceptent de vous héberger et de vous préparer les repas. Un peu l’équivalent de nos chambres d’hôtes.

C’est donc dans une famille que nous posons nos sacs à dos, L’accueil est très chaleureux mais la pauvreté est bien là. Maisons en briques de terre mélangée à de la paille (adobe) fabriquées sur place. Heureusement de plus en plus les toits de paille sont remplacés par des tôles. Pas de chauffage mais avec 2 couvertures pas de
 problème sachant que le mois de juin est le plus froid de l’année.

Deux petites pièces (1cuisine et une salle repas). La chambre est indépendante. L’électricité est arrivée il y a 4 ans par l’installation d’un petit panneau solaire qui alimente pour 1 ou 2 heures une ampoule dans la cuisine et la chambre uniquement. L’eau, un robinet à l’extérieur, est arrivée il y a 2 ans alimentée par une réserve sur le toit..Il permet de faire la lessive et la toilette.

Évidemment pas d’eau chaude si ce n’est en utilisant le fourneau en terre fait par le propriétaire. Sur l’île il y a peu d ‘arbres, quelques eucalyptus qui fournissent le bois pour la construction et le petit bois pour le fourneau. Malgré tout il fait bon vivre sur l’île,  pas de voitures pas de bruit, pas de pollution, la tranquillité idéale pour des vacances mais la vie ait rude pour les habitants.

Ce sont des Quechuas et il faut vraiment être née ici pour y vivre. Les habitants sont très accueillants et nous ont souvent interpellé pour engager 
la discussion. Tout les dimanches à 16h se réunit la communauté pour discuter du travail collectif a effectuer dans les prochains jours comme la rénovation des chemins, la construction d’une pièce supplémentaire pour une famille par exemple.

Deux ascensions à ne pas manquer, le sommet du Pacha Papa (4150m) et le Pacha Mama (4350m).3oom à 400 m de dénivelé à faire doucement en 1H à 1H30 heure. Arrivée en haut c’est une vue à 360 degré sur le lac, les autres  îles du lac, la cordillère Bolivienne et enfin le magnifique couché de  soleil. La descente se fait à la lampe frontale et une bonne soupe de quinoa va vous réchauffer avant d’aller vous coucher car pas beaucoup d’activités le soir : pas de télévision, peu de lumière et la fatigue sûrement mais quelle belle nuit vous attend..




Thierry Maisonneuve

AFPAD

Contact de l’AFPAD Grenoble

ASSOCIATION FRANCO PERUVIENNE D’AIDE AU DEVELOPPEMENT.
3 RUE Lieutenant Chabal 38100 Grenoble

M.Maisonneuve Thierry
11 allée du Grand Champs
38450 VIF.
Tél: 04.76.72.70.33.
thierry.maisonneuve@orange.fr

Mme Suc Anne Marie
25 rue Eugène Suc
38100 Grenoble.
Tél: 04.76.09.27.36.

Mme Veyet Françoise
25 rue Lonvois
38100 Grenoble.
Tél: 047609.20.90.

Catégorie coopération internationale, planète TerreCommentaires fermés

Le Salon du Chocolat de Grenoble, le paradis des gourmands !

Les dates du Salon du Chocolat de Grenoble situent cette 9e édition en période pré-festive, particulièrement propice à la présentation de nouveaux produits et de créations innovantes.

Le Salon du Chocolat tiendra sa promeAFFICHE SA CHOsse de célébrer cette matière noble d’une part avec le public amateur venu tester, goûter, humer et d’autre part avec les passionnés que sont les Artisans Fabricants Chocolatiers-Pâtissiers.

Si les adeptes du cacao aiment voyager ils feront le tour du monde grâce aux saveurs étonnantes des pays producteurs avec leurs crus inconnus, proposées à la dégustation: cacaos subtilement épicés, aux arômes d’abricot, avec une note de fruits secs, au combawa (agrume asiatique), ganache au thé vert, litchi, citron, cerise, piment, bio aux éclats d’amandes, au beurre salé, au café, aux éclats de noisettes caramélisées, au gingembre, au pain d’épices, praliné…
sans oublier les pâtes à tartiner moins grasses , moins sucrées aux amandes-noisettes, chocolat-cannelle, noix de coco, noir-feuilletine, aux éclats de caramel beurre salé ….

Des goûts explosifs !!

Si sur le podium de l’espace MASTERCHOC vont se succéder toutes les heures des Maîtres Chocolatiers pour réaliser leurs spécialités ils accepteront de céder leur place, et avec une pointe de fierté ! le vendredi après-midi, aux plus talentueux Apprentis de 3e année complémentaire Pâtissiers-Chocolatiers de l’I.M.T. de Grenoble.
A savourer en fin de démos pour mettre vos papilles en émois !!

Week-end de frénésie car, cerise sur le gâteau, le samedi deux grands noms de la Pâtisserie-Chocolaterie Sébastien CHIARI finaliste 2012 de l’émission «Le Meilleur Pâtissier» sur M6 et Nicolas BOTTERO Maître Restaurateur («Le Mas Bottero ») réaliseront en direct des recettes chocolatées.

Leurs prestations seront suivies d’une séance de dédicaces sur l’espace FNAC.

Quant à Christophe ARIBERT Chef de cuisine du savoureux restaurant «Les Terrasses» il rencontrera également son public pour dédicacer son dernier ouvrage.

SALON CHOC
FIAT-banniere-large.gif

Bye my car entreprise sera présent au salon du chocolat et présentera les Fiat « très craquantes:

- Fiat 500 Crème

- Fiat 500L Cappuccino

- Fiat Panda Chocolat

SALON FIAT

Catégorie foires et fêtesCommentaires fermés

Chantal Carlioz:  » notre Vercors doit rester notre Vercors »

La série des concertations publiques concernant le transport par câble entre l’agglomération et le Vercors s’est achevée à Villard de Lans..

Pour l’occasion la salle de la Coupole était bondée..

Chantal Carlioz, maire de Villard de Lans, toute nouvelle conseillère générale, suite à la démission à ce poste de Pierre Buisson, a fait une intervention très attendue..

 » Oui le Vercors et l’agglomération doivent travailler ensemble sur la problématique transport. Sur le plateau, il faut absolument trouver une alternative au tout voiture. Des études démontrent qu ‘en montagne,  57% des gaz à effet de serre proviennent des voitures. Le câble est une solution..elle mérite d’être étudiée.  Cela dit, il est hors de question que notre territoire, rural, agricole, perde son identité, devienne la banlieue de Grenoble. En un mot: notre Vercors doit rester notre Vercors »

Et Chantal Carlioz de préciser:  » Nous les élus nous ne nous tairons pas.. nous saurons prendre nos responsabilités. En un mot, nous approuverons ce projet s’il alimente notre tourisme, notre économie, s’il apporte un plus au Vercors, à ses habitants, ..nous le combattrons avec fermeté si il va à l’encontre de notre développement..

Chantal Carlioz en tant que maire « du chef lieu de canton  » se pose tout de même une question tout à fait légitime;:  » je ne comprends pas comment on a pu délaisser Villard de Lans et la façon d’y accéder.. Villard de Lans est tout de même la commune au plus fort potentiel d’usagers.. »

CARL CO

Les usagers justement, elle les remet au coeur des débats.  » Ils sont au centre du projet. Ils ont raison de se poser des questions et nous devons y répondre…  et en tant que contribuables, il est tout à fait normal qu’ils se demandent combien ça va coûter.. »

Pierre Buisson, maire de Méaudre, Président de la communauté de communes du massif du Vercors a rajouté ‘qu’il est indispensable d’améliorer les moyens de communication sur le plateau, cela passe à travers un projet de territoire. Oui nous devons travailler en commun avec l’agglo mais il est hors de question que l’on soit « englobé ».. dans la Métro..Pour l’instant je suis ni pour ni contre le câble, j’attends de prendre connaissance de la totalité des résultats des études qui sont en cours avant de prendre une décision. « 

Et Pierre Buisson de marteler:  » Suivant comment évoluent le projet, les débats, je n’exclue pas une large consultation.. à savoir l’organisation d’un référendum… »

Affaire à suivre!

Catégorie A la une, Communauté de Communes du Massif du VercorsCommentaires fermés

Foire de Grenoble: la truffe de l’Isère très présente

C’était une nouveauté, une attraction même, à la foire internationale de Grenoble: la présence du Syndicat des trufficulteurs de l’Isère..

Paul Chamard-Bois président du Syndicat:  » nous savions que la nouvelle direction d’Alpexpo souhaitait mettre en avant les productions locales… et nous avons été très honorés qu’elle nous propose de communiquer sur le truffe de l’Isère. »

Durant toute la durée de la foire, le syndicat, avec l’aide de ses adhérents, a tenu un stand au beau milieu du hall réservé à l’alimentation.  » Nous avons animé cet espace grâce à la mobilisation des trufficulteurs de l’Isère qui sont venus faire partager leur passion. Pour ce, nous sommes venus avec de la documentation mais aussi des arbres aux racines mycorhisées, un chien dressé pour le cavage et quelques truffes..  »

Des centaines de visiteurs, pour ne pas dire plus, se sont arrêtés au stand des trufficulteurs de l’Isère.   » Nous avons eu des visiteurs de tous horizons. Bon nombre d’entre eux ne savaient pas que  l’Isère était un département favorable à la truffe, par son terrain, son climat.. Nous avons également eu une multitude de personnes qui, préparant un avenir, une retraite, cherchent une occupation, un complément de revenus.. elles nous ont posé de nombreuses questions sur les méthodes culturales, le dressage du chien…et bien entendu la façon de cuisiner, consommer la truffe.. »

Des personnes se sont également arrêtées au stand en disant:  » je n’ai jamais eu le plaisir de voir, de sentir une vraie truffe… » C’est chose faite…

Pour Paul Chamard-Bois mais pour l’ensemble des trufficulteurs de l’Isère, cette expérience, très pédagogique  » est très positive.. Si l’année prochaine, on fait à nouveau appel à nous.. nous reviendrons… avec beaucoup de plaisir.. »

il n’y a pas de raisons qu’il en soit autrement..

Voici quelques clichés pris sur le vif, ce dimanche..

ALPEX TR4ALPEX TR5ALPEXTR6ALPS TR2ALPX TR3

Catégorie A la une, foires et fêtes, trufficultureCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

novembre 2013
L Ma Me J V S D
« oct   déc »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+