Archive | 18 novembre 2013

TFNB: « victoire de la Coordination Rurale »

Communiqué de la Coordination rurale.

Victoire de la Coordination Rurale : les terres agricoles exonérées de la majoration de taxe foncière sur le non bâti

Les députés ont voté vendredi un amendement au projet de loi de finances pour 2014 déposé par le Gouvernement qui vise à exonérer de la majoration de TFNB les terrains constructibles dans les communes en tension pour le logement social, appartenant ou donnés à bail à un agriculteur et utilisés pour les besoins d’une exploitation agricole. La Coordination Rurale salue cette décision, fruit d’une longue mobilisation.

Dans le département de l’Isère, la CR38 avait interpellé en amont tous les députés dès le mois de juillet pour les alerter, et rencontré plusieurs d’entre eux pour défendre la cause des agriculteurs.

Une disposition qui doit cependant être complétée

La rédaction actuelle vise les terrains donnés à bail, mais aujourd’hui, la mise à disposition gratuite de terres agricoles se développe de plus en plus car elle est moins contraignante que le bail rural pour les propriétaires – on parle alors de prêt à usage ou de commodat. La Coordination Rurale propose de compléter cette disposition pour intégrer ce type de contrat dans le champ de l’exonération. Ainsi, l’ensemble des exploitants agricoles sera exonéré de cette taxation abusive.

Une prise de conscience nécessaire

La Coordination Rurale se réjouit de la prise de conscience du Gouvernement et des députés qui va dans le sens de la préservation du foncier agricole, nécessaire au maintien de notre Agriculture.

Catégorie agricultureCommentaires fermés

Résistance aux antibiotiques

A l’occasion de la journée européenne de sensibilisation au bon usage des antibiotiques, Marisol Touraine, ministre des affaires sociales et de la santé, et Stéphane Le Foll, ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt, se sont rendus au laboratoire du Pr. François-Xavier Weill de l’Institut Pasteur ce matin.

Les antibiotiques sont indispensables pour soigner des maladies graves. Mal utilisés, ils favorisent le développement de résistances bactériennes. Concrètement, le risque est de ne plus pouvoir traiter des situations graves, les antibiotiques n’étant alors plus efficaces.

Les ministres ont annoncé des mesures pour favoriser le bon usage, préserver certains antibiotiques et informer, notamment :

1) Favoriser le bon usage des antibiotiques :
- Développement de l’utilisation des tests rapides d’orientation diagnostique (TROD) par les professionnels de santé, pour parvenir à une réduction importante des prescriptions inappropriées d’antibiotiques.
- Limitation de la durée de prescription et de délivrance de certains antibiotiques les plus générateurs de résistance, en réponse à des prescriptions parfois trop longues et donc inappropriées.
- Création d’un référent hospitalier sur les antibiotiques dans tous les établissements et de référents vétérinaires pour la prescription des antibiotiques critiques en médecine vétérinaire.

2) Préserver certains antibiotiques dits « critiques » (à garder pour des situations graves où ils sont le dernier recours) :
- Expérimentation de la délivrance à l’unité dans les pharmacies : Marisol Touraine a rappelé cette mesure prévue par le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2014.
- Proposition au niveau européen d’instaurer un statut particulier pour les antibiotiques en s’inspirant du statut des médicaments orphelins, pour maintenir sur notre marché les vieux antibiotiques et inciter au développement de nouveaux.
- Stéphane Le Foll a également rappelé son ambition de réduire fortement l’exposition antibiotique chez l’animal. Un objectif chiffré de réduction de l’utilisation des antibiotiques critiques pour l’homme sera fixé dans le cadre du projet de loi d’avenir de l’agriculture de l’alimentation et de la forêt discuté au Parlement en janvier. Des guides de bonnes pratiques de prescription seront élaborés et validés par les agences sanitaires. Par ailleurs un décret viendra renforcer les conditions préalables à la prescription de ces antibiotiques.

3) Informer les citoyens et mobiliser tous les professionnels :
- Création d’un nouvel indicateur hospitalier de suivi de l’exposition aux antibiotiques (ICATB 2) accessible au public en toute transparence,
- Lancement d’une campagne à destination du grand public et des professionnels par l’assurance maladie sur internet dès aujourd’hui.

Le gouvernement est pleinement engagé dans la lutte contre la résistance des bactéries aux antibiotiques, enjeu majeur de santé publique tant en santé humaine qu’animale. L’action du Gouvernement en la matière s’inscrit pleinement dans l’objectif fixé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) : Une seule santé.

Retrouvez également les contenus du colloque du 14 novembre 2013

Catégorie agriculture, élevageCommentaires fermés

Offres et demandes d’emploi dans le secteur agricole, en Rhône-Alpes

Retrouvez ces offres d’emploi sur www.anefa.org :

Ardèche . Expl. recrute un agent d’élevage polyvalent. Prod. : élevage caprin lait, 45 chèvres et élevage ovin viande, 100 brebis et agneaux. Missions : alimentation, soins aux animaux, entretien des clôtures, débroussaillage. CDD de trois mois à tps complet. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OEL10-07

Drôme . Expl. céréalière et avicole recherche un salarié pr l’entretien du matériel, pouvant remplacer un chauffeur ou encore s’occuper occasionnellement de l’élevage de poules pondeuses. Vs devrez être autonome. CDI tps plein. Possibilité logement. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. ODI15-26

Drôme . Ent. recrute un employé d’élevage avicole. Missions : Soins aux volailles, démontage remontage de bâtiments, manutention de volailles en journée. CDD 3 mois 35h à 39h hebdo, du lundi au vendredi 8h – 12h / 14h – 17h30. Possibilité de logement sur place. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OAV26-26

Rhône . Ent., deux activités, production grandes cultures, entretien d’accotements routiers recrute un CHAUFEUR de tracteur. Vs effectuerez l’ensemble des travaux liés aux dx activités. Vous devez être autonome et savoir conduire, manipuler les tracteurs avec matériels. CDD tps plein. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OCM28-69

Rhône . Viticulteur recrute un salarié autonome et expérimenté pr réaliser la TAILLE de la vigne. CDD tps plein de 3 mois minimum. EXPERIENCE EXIGEE. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OVI23-69

Retrouvez ces demandes d’emploi sur www.anefa.org :

Ain . Homme cherche emploi en grandes cultures. Formation Bac pro en apprentissage. Mobilité : département. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DCM23-01

Hte-Savoie . Femme cherche emploi en élevage et/ou transformation fromagère. Expérimentée. Titulaire BTS. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DVL34-74

Loire . Agriculteur en cessation laitière cherche une activité à tps partiel en élevage bovin lait, polyculture-élevage. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DVL56-42

Rhône . Femme cherche emploi en agriculture. Titulaire BTS. Expériences acquises en stages en production horticole, maraichère et paysage. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DMA49-69

Savoie . Homme cherche emploi en horticulture. Formations et stages de plusieurs semaines en exploitation. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DHO9-73

Catégorie agriculture, economie/emploi, petites annoncesCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

novembre 2013
L Ma Me J V S D
« oct   déc »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+