Préserver les chefs lieu de canton de montagne

Chantal Carlioz, maire de villard de Lans a officiellement été « intronisée » conseillère générale ce vendredi 22 novembre, jour de session ordinaire.

Une session qui a été tout sauf ordinaire car l’essentiel des débats a porté sur le projet de nouvelle carte départementale. Pour rappel, en 2015, le département de l’Isère ne comptera plus que 29 cantons, contre 58 actuellement et la parité hommes-femmes sera de rigueur.

Le débat a vu l’intervention de nombreux conseillers généraux et Chantal Carlioz y a bien entendu pris part.

CCCG2Elle a tout d’abord tenu à rendre hommage à ses prédécesseurs Pierre Buisson et Jean Faure  » le renard du Vercors » avant de préciser qu’elle serait une conseillère générale habitée d’un esprit de travail constructif, d’ouverture, de concertation…

A propos justement de concertation, après avoir rappelé qu’elle est maire d’une commune de montagne, chef lieu de canton, elle a défini ses craintes concernant lesdits chefs lieu de canton de montagne qui risquent de perdre cette identité.  » Et avec elle les dotations et services liés aux chefs lieu de canton: gendarmerie, perception, poste par exemple. « 

Elle a donc proposé au président du département  » d’ouvrir un chantier mené en toute neutralité, auquel la région pourrait être associée, afin de permettre de réfléchir à l’avenir de ces chefs lieu de canton, de créer une harmonie au niveau de l’aménagement du territoire entre l’urbain, le rural, la montagne… »

Chantal Carlioz nous a confié sa détermination: « C’est le début d’un dossier que je compte mener le plus loin possible et je le souhaite de tout coeur à terme. »

Pour bien comprendre sa démarche, il faut savoir que les chefs lieu de canton seront les communes les plus peuplées dudit canton.

Nul doute que de nombreux élus de montagne lui emboiteront le pas..

Elle est aussi intervenue et a approuvé l’amendement concernant à créer le canton Vercors Sassenage. Il s’agissait de proposer de regrouper la ville de Fontaine dans un seul canton, avec Seyssins et Seyssinet, créant ainsi un canton Fontaine avec 41 269 habitants.

Le canton Fontaine-Vercors, désormais privé de Fontaine, serait alors  devenu le canton Vercors-Sassenage et aurait compté 26 147 habitants. Les contours de ce nouveau canton auraient eu pour atout de respecter les limites du Parc Naturel Régional du Vercors et la zone de production du Bleu Vercors-Sassenage.

Compte tenu de son caractère de montagne et de ses particularités historiques et géographiques, ce canton aurait alors été défini comme une exception démographique, devenant le canton Vercors-Sassenage.

Amendement rejeté..

Fontaine-Sassenage-Vercors

En 2015 le nouveau canton se dénommera donc Fontaine-Sassenage-Vercors.

Il comptera 11 communes: Veurey-Voroize, Noyarey, Sassenage, une partie de Fontaine, Engins, Lans en Vercors, Autrans, Méaudre, Villard de Lans, Corrençon en Vercors et Sainte-Nizier-du-Moucherotte.

Ce nouveau canton représentera 37500 habitants..

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8456 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

CREDIT.jpg

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

novembre 2013
L Ma Me J V S D
« oct   déc »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+