Archive | 10 décembre 2013

Grenoble: grand rassemblement de la filière équine

Les acteurs de la filière équine ont appelé à un grand rassemblement ce mercredi 11 décembre 2013 à Grenoble.

il s’agit de manifester contre l’augmentation forte du taux de TVA . Cette augmentation baptisée « Equitaxe » est importante. Le taux de TVA passera, le 1er janvier 2014 de 7 à 20%.

Les conséquences de cette hausse seraient terribles selon les professionnels. Au niveau national ils annoncent la fermeture de 2.000 centres équestres sur 7.000, la perte de 6.000 emplois directs et 80.000 chevaux envoyés à l’abattoir ».

L’Isère serait bien entendu concernée..

Voilà pourquoi un grand rassemblement est programmé sur Grenoble.

A compter de 10h00, plus de 50 camions convergeront vers le Parc Paul Mistral.

Plus de 800 manifestants avec chevaux et attelages déambuleront par ailleurs dans le centre ville de 14h00 à 16h30.

Cette manifestation de professionnels et de pratiquants va ainsi générer des perturbations de la circulation automobile mais aussi dans les transports en commun.

La préfecture de l’Isère et la mairie de Grenoble ont rencontré les organisateurs de cette manifestation afin de les alerter sur les contraintes de circulation et la nécessité d’adapter le projet de cette manifestation en conséquence.

Suite à cette réunion qui a permis quelques avancées, la préfecture de l’Isère et la mairie de Grenoble conseillent aux automobilistes:

· d’éviter les entrées de Grenoble – Pont de Catane, Porte de France Esplanade, Rond point de Carrefour à Meylan entre 10h30 et 12h00 ;

· de limiter leurs déplacements dans le centre ville de Grenoble de 14h00 à 17h00.

Catégorie filière équineCommentaires fermés

La Région élargit ses aides en faveur de l’autonomie alimentaire des élevages rhônalpins

D’abord destinés aux élevages de ruminants, le Conseil régional a élargi cette année ses dispositifs de soutien en faveur de l’autonomie alimentaire des élevages aux filières porcines et avicoles.

Tous les éleveurs de Rhône-Alpes sont désormais inclus dans le dispositif et la Région y consacre près d’1M€ par an.

Concrètement, la Région accompagne les élevages volontaires (bovins, ovins, caprins, porcins et avicoles) depuis le diagnostic d’exploitation jusqu’à la mise en œuvre des aides à l’évolution de l’assolement, à la gestion optimisée des pâturages et aux investissements individuels et collectifs.

En Rhône-Alpes, l’élevage représente la première activité de l’agriculture régionale, concernant 58% des exploitations agricoles.

L’alimentation du cheptel rhônalpin (1 million de bovins, 400 000 ovins, 155 000 caprins, 300 000 porcins et 15 millions de volailles) est stratégique pour la viabilité des élevages, pour lesquels la volatilité des prix entraîne une forte insécurité économique (le poste alimentaire représentant par exemple 70% des coûts de production des porcs et des volailles).

Malgré un potentiel certain, la production actuelle pour l’alimentation des élevages, fourrages,  céréales et protéagineux, est largement insuffisante.

La relocalisation de la production de matière première en région permet de rapprocher l’offre de la demande, et donc de réduire les coûts intermédiaires, de développer localement des activités économiques, et de jouer la complémentarité entre territoires (par exemple entre plaine et montagne) et entre exploitations agricoles.

Pour un éleveur, développer la production alimentaire lui permet de diversifier, et donc de sécuriser, son exploitation. »

Voici la nouvelle plaquette informative sur les aides de la Région en faveur de l’autonomie alimentaire des élevages rhônalpins en matières premières locales:

PLAQ RA

Pour la télécharger, cliquer ici: :plaquette autonomie alimentaire des élévages-

Catégorie élevageCommentaires fermés

Épisode de pollution de l’air sur la zone du bassin lyonnais et Nord Isère Limitation de la vitesse

Ce lundi 9 décembre, avec la reprise des activités et des conditions météorologiques défavorables à la dispersion des polluants, les concentrations de poussières ont vu leurs niveaux augmenter fortement. Le seuil d’alerte a été atteint sur le Bassin Lyonnais – Nord Isère.
Ainsi, le dispositif préfectoral est activé au niveau d’alerte pour le Bassin lyonnais Nord-Isère.
En conséquence et au vu de l’arrêté inter préfectoral n° 2011– 004 du 05 janvier 2011 relatif à la procédure d’information et d’alerte de la population en cas de pointe de pollution en région Rhône-Alpes, une mesure de limitation de vitesse s’applique notamment sur le du Nord Isère :

Les véhicules légers doivent respecter une vitesse inférieure de 20 km/h par rapport à la vitesse maximale autorisée, si cette dernière est supérieure à 70 km/h.

Les poids lourds et autocars ne se voient pas appliquer la même réduction de vitesse mais ne peuvent circuler à une vitesse supérieure à la vitesse maximale autorisée ainsi déterminée pour les véhicules légers.

En outre, le bassin grenoblois est au niveau « information » du dispositif de suivi de la qualité de l’air. Il est donc recommandé aux personnes sensibles d’éviter les activités physiques intenses.

L’ensemble des valeurs de pollution atmosphérique mesurées par les réseaux de surveillance de la qualité de l’air est disponible sur Internet à l’adresse suivante : http://www.air-rhonealpes.fr

Recommandations comportementales, destinées à l’ensemble de la population de l’Isère, afin de réduire la pollution atmosphérique :

- limiter l’usage des véhicules automobiles et de tous autres engins à moteur thermique ;
- les usagers de la route doivent :

  • privilégier, pour leurs trajets courts, les modes de déplacement non polluants (marche à pied et vélo) ;
  • différer si possible leurs déplacements internes aux agglomérations pouvant l’être ;
  • pratiquer si possible le co-voiturage dans les autres cas ou emprunter les réseaux de transport en commun.


Pour plus d’informations sur les recommandations sanitaires, vous pouvez :


Catégorie pollutionCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

décembre 2013
L Ma Me J V S D
« nov   jan »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+