Archive | 13 décembre 2013

Grenoble sera une métropole

Les députés ont adopté en seconde lecture le projet de loi de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles. Ils ont confirmé la création en 2016 de la métropole du grand Paris, compétente en particulier pour les questions de logement. Elle coiffera Paris, le Val-de-Marne, la Seine-Saint-Denis et les Hauts-de-Seine.

La création de la métropole de Lyon en 2015 a été également confirmée. Cette nouvelle entité réunit la communauté urbaine de Lyon et une partie du département du Rhône, situé dans le périmètre urbain de Lyon.

ils ont aussi confirmé les dispositions ouvrant la voie à l’instauration d’une dizaine d’autres métropoles (Toulouse, Lille, Bordeaux, Nantes, Strasbourg, Rennes, Rouen, Grenoble, Montpellier et Brest, s’ajoutant à celle de Nice déjà existante).

Ils ont en outre approuvé de nouveau le principe d’une élection au suffrage universel des membres des conseils de métropole à partir de 2020, selon des modalités à définir dans une loi ultérieure.

L’Assemblée a aussi voté la dépénalisation du stationnement, ce qui permettra aux maires de fixer le montant des PV.

Catégorie A la uneCommentaires fermés

Pollution de l’air: maintien de la limitation de la vitesse

Vendredi 13 décembre 2013, les conditions anticycloniques se maintiennent et restent favorables à l’accumulation des polluants  – particules fines et dioxyde d’azote. Ainsi, le territoire du bassin grenoblois, le territoire du bassin lyonnais et Nord Isère et le territoire de la zone alpine enregistrent un pic de pollution atmosphérique.

Afin de retrouver un niveau de qualité de l’air satisfaisant, les restrictions de circulation suivantes sont à respecter :
La vitesse maximale autorisée est de 70 km/h sur les tronçons autoroutiers et routiers de l’agglomération grenobloise suivants :

  • A48 du péage de Voreppe à Grenoble (Porte de France) ;
  • A41 du péage de Crolles à Meylan (carrefour de la Carronnerie) ;
  • RD1090 de Meylan (carrefour de la Carronnerie) à Grenoble (Pont de l’Isère) ;
  • A480 sur la totalité (depuis limite A48 jusqu’au carrefour de Varces A480 / RD 1075) ;
  • A51 du péage de Vif à Claix (limite A51 / A480) ;
  • RN87 dite « Rocade Sud »
  • RN85 depuis la sortie N°8 située sur A480, sens Nord-Sud, jusqu’au carrefour giratoire situé à l’intersection de la N85 et de la RD 2085 A (fin de la déviation de Pont-de-Claix), sur la commune de Champagnier.

En dehors de ces axes et sur les territoires concernés par le pic de pollution atmosphérique les usagers doivent respecter une vitesse inférieure de 20km/h par rapport à la vitesse maximale autorisée, si cette dernière est supérieure à 70 km/h.
Les poids lourds et autocars ne se voient pas appliquer la même réduction de vitesse mais ne peuvent circuler à une vitesse supérieure à la vitesse maximale autorisée ainsi déterminée pour les véhicules légers.

L’ensemble des valeurs de pollution atmosphérique mesurées par les réseaux de surveillance de la qualité de l’air est disponible sur Internet à l’adresse suivante : http://www.air-rhonealpes.fr.

Recommandations comportementales, destinées à l’ensemble de la population de l’Isère, afin de réduire la pollution atmosphérique :
- limiter l’usage des véhicules automobiles et de tous autres engins à moteur thermique ;
- les usagers de la route doivent :

  • privilégier, pour leurs trajets courts, les modes de déplacement non polluants (marche à pied et vélo) ;
  • différer si possible leurs déplacements internes aux agglomérations pouvant l’être ;
  • pratiquer si possible le co-voiturage dans les autres cas ou emprunter les réseaux de transport en commun.

Pour plus d’informations sur les recommandations sanitaires, vous pouvez :

Catégorie pollutionCommentaires fermés

Le Commissaire européen saura-t-il redonner espoir à la filière équine ?

Communiqué de la coordination Rurale

Une délégation française composée des représentants du ministère du budget et de la profession équine : FFE, GHN, FNC, section équine de la Coordination Rurale se rendra demain à la Commission européenne.

Une lueur d’espoir…

Depuis de nombreux mois, la section équine de la CR et la FNEPE se battent d’arrache-pied pour que les centres équestres puissent continuer à appliquer le taux réduit de TVA.
Vendredi 13 décembre à 16h, Claire Juillet (Présidente de la section équine de la CR) rencontrera M. Algirdas Semeta, Commissaire européen à la Fiscalité, à l’Union douanière, à l’Audit et à la Lutte anti-fraude afin de débattre du dossier qui paralyse l’avenir de la filière équine.

La CR et la FNEPE plus que jamais force de propositions

La CR et la FNEPE espèrent pouvoir faire entendre au commissaire européen le bien-fondé de leurs propositions pour sortir les centres équestres de l’impasse. Elles fondent beaucoup d’espoir sur cette rencontre qui constitue certainement l’ultime issue pour apporter des solutions viables et durables à la filière.

Catégorie Union européenne, filière équineCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

décembre 2013
L Ma Me J V S D
« nov   jan »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+