Archive | 24 décembre 2013

RISQUE D’AVALANCHES EN ISERE


La préfecture de l’Isère appelle votre attention sur le risque avalanche sur les différents massifs du département pour le mercredi 25 décembre 2013.

Massif de la Chartreuse : Risque faible ou limité :
·    Départs spontanés : Coulées de neige lourde
·    Déclenchement des skieurs : plaques localisées près des sommets

Massif du Vercors : Risque faible ou limité :
·    Départs spontanés : Coulées de neige lourde
·    Déclenchement des skieurs : plaques localisées près des sommets

Massif de Belledonne : Risque limité en dessous de 2000 mètres – Risque marqué et fort au dessus de 2000 mètres :
·    Départs spontanés : Coulées ou avalanches de neige lourde
·    Déclenchement des skieurs : plaques fragiles en altitude avec la neige fraîche

Massif des grandes-Rousses : Risque limité en dessous de 2000 mètres – Risque marqué et fort au dessus de 2000 mètres :
·    Départs spontanés : Coulées ou avalanches de neige lourde
·    Déclenchement des skieurs : plaques fragiles en altitude avec la neige fraîche

Massif de l’Oisans : Risque limité en dessous de 2000 mètres – Risque marqué et fort au dessus de 2000 mètres :
·    Départs spontanés : Coulées ou avalanches de neige lourde
·    Déclenchement des skieurs : plaques fragiles en altitude avec la neige fraîche

Renseignements complémentaires :

http://www.meteofrance.com/previsions-meteo-montagne/bulletin-avalanches/synthese/isere/AVDEPT38

Catégorie montagneCommentaires fermés

Petites retraites agricoles: 5 nouvelles mesures

L’adoption par le Parlement de la Loi sur les retraites le 18 décembre et de la Loi sur le financement de la sécurité sociale 2014 le 3 décembre concrétisent les engagements que le Président de la République avait pris lors de la campagne électorale en faveur d’un Plan quinquennal pour les petites retraites agricoles.

La Loi sur les retraites prévoit en effet la revalorisation des petites retraites au travers de 5 mesures :

- l’attribution de droits gratuits aux conjoints et aides familiaux au titre des années antérieures à la création du régime complémentaire obligatoire ;
- la garantie d’une pension minimale de 75% du SMIC pour une carrière complète au terme d’une montée en charge progressive d’ici 2017 ;
- la suppression de la condition de durée minimale d’activité des exploitants agricoles (17,5 années) pour obtenir le droit de bénéficier de la majoration de retraites dès 2014 ;
- l’extension de la réversion à la RCO au profit du conjoint d’un exploitant décédé en activité dès 2014 ;
- l’application du régime des « droits combinés » à la RCO en cas de reprise de l’exploitation par le conjoint d’un chef d’exploitation décédé en activité dès 2014.
Ces cinq mesures s’ajoutent à la disposition déjà adoptée dans le cadre de la Loi de financement de la protection sociale pour 2013 qui avait étendu le bénéfice de la retraite proportionnelle aux périodes de longue maladie ou infirmité grave.

«  Ce Plan en faveur des retraites agricoles est une réforme juste qui bénéficiera particulièrement aux femmes et aux pensions les plus faibles. C’est aussi une réforme responsable financièrement : son financement est réparti dans un esprit de justice entre la solidarité nationale et le secteur agricole » se sont félicités Stéphane LE FOLL et Bernard CAZENEUVE.

Par ailleurs, la Loi de financement de la sécurité sociale pour 2014 opère le transfert à la Mutualité sociale agricole (MSA) de l’ensemble de la protection sociale obligatoire de base en assurance maladie et accidents du travail, historiquement partagée entre la MSA et les assureurs. Il s’agit d’une réforme structurante de l’organisation de la protection sociale obligatoire, au service de l’intérêt général, qui concrétise trois grands objectifs :

- l’amélioration du service rendu aux agriculteurs (instauration d’un guichet unique) ;
- l’optimisation de la gestion des deux régimes confiée à un seul organisme ;
- l’harmonisation de la gestion de la sécurité sociale de base entre les différents régimes en mettant fin à une dérogation historique propre au secteur agricole.

«  Il s’agit d’une réforme organisationnelle structurante au bénéfice des agriculteurs et de l’efficience de la dépense publique, et qui s’inscrit ainsi pleinement dans la démarche de modernisation de l’action publique portée par le Gouvernement » ont souligné Stéphane LE FOLL et Bernard CAZENEUVE.

Catégorie agricultureCommentaires fermés

Alerte météo au vent violent

Qualification du phénomène :
Forte tempête hivernale durant plus de 30h et demandant une vigilance particulière. Les forces de vent prévues occasionnent toujours des dégâts.

On a déjà relevé à 5 heures ce matin des rafales de 102 à 107 km/h en différents points de Saint Etienne et de 97 km/h à Brindas (69).

Evolution prévue :
Le vent de sud continue toujours de se renforcer en cette fin de nuit et en matinée de mardi. On atteindra des valeurs de tempête toute la journée de mardi, et première partie de nuit de mardi à mercredi.
L’axe de vent le plus fort s’étend des Monts du Vivarais (frontière Haute-Loire/Ardèche) au sud de la Loire, au Lyonnais et au Val de Saône et plaines de l’Ain. Dans ces zones, les rafales atteindront 80/100 km/h en cette fin de nuit (un peu plus tardivement pour l’Ain), et s’intensifieront jusqu’à 100/110 km/h (localement 120 km/h) en journée de mardi, pour ne redescendre en dessous des 80km/h que dans la matinée de mercredi.
Cet axe de vent violent, avec des rafales à 90/110km/h se décale légèrement vers l’est en cours de journée de mardi et dans la nuit de mardi à mercredi, pour gagner également le nord de l’Ardèche, de la Drôme et de l’Isère, et les reliefs exposés des Alpes et du Jura.
A noter qu’en dehors des zones mentionnées, le vent de sud soufflera également fort ailleurs en Auvergne et Rhône-Alpes, avec des pointes de l’ordre de 60/90km/h, localement plus sur les reliefs exposés.

Les conseils de comportement à suivre :

·    Limitez vos déplacements. Limitez votre vitesse sur route et autoroute, en particulier si vous conduisez un véhicule ou attelage sensible aux effets du vent ;
·    Ne vous promenez pas en forêt ;
·    En ville, soyez vigilants face aux chutes possibles d’objets divers ;
·    N’intervenez pas sur les toitures et ne touchez en aucun cas à des fils électriques tombés au sol ;
·    Rangez ou fixez les objets sensibles aux effets du vent ou susceptibles d’être endommagés ;
·    Installez impérativement les groupes électrogènes à l’extérieur des bâtiments.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site http://www.meteofrance.com/accueil

Catégorie questions d'actualitéCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

décembre 2013
L Ma Me J V S D
« nov   jan »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+