Archive | 17 janvier 2014

Partenariat AFRAT-gîtes de France Isère sur la formation

L’antenne gîtes de France Isère et l’AFRAT ont signé une convention de partenariat ayant pour axe essentiel l’information et le conseil auprès des adhérents des gîtes de France, mais aussi des porteurs de projet et des stagiaires.

Bruno Bernabé, directeur des gîtes de France Isère: » ces derniers ont besoin d’une formation, initiale et/ou continue.. Nous tenons à satisfaire cette demande. Cependant les thèmes des séances de formations sont très divers et il nous est difficile de les mettre en place.

L’AFRAT a ces compétences, qui sont connues,  reconnues.. et offre des formations axées sur les métiers du tourisme… mais aussi de la montagne, de la cuisine.. ce dont nous avons besoin… Ce partenariat est donc tout à fait logique.. »

Ce partenariat va également se développer au niveau de la coopération décentralisée. L ‘AFRAT et gîtes de France Isère vont unir leurs compétences et leurs expertises de manière à innover autour du tourisme solidaire. Des projets sont déjà bien avancés avec l’Arménie.

Jean Faure, président de l’AFRAT s’est dit « heureux » de signer ce partenariat avec les gîtes de France.  » quand j’étais à la chambre d’agriculture, il y a… plus de 50 ans.. j’étais président du service touristique et vice président national de la fédération des gîtes de France.. Je puis vous affirmé que l’Isère, le Vercors étaient des pionniers, cités  en modèle.. Nous avons, par exemple, été les premiers à ouvrir des gîtes d’enfants, des gîtes de groupes, des gîtes familiaux… « 

Philippe Riboulleau, président des gîtes de France Isère s’est dit lui aussi satisfait de la signature de ce partenariat qui va  » servir aux adhérents . Nous menons divers chantiers avec par exemple la volonté de revaloriser nos offres, offrir plus de proximité à nos adhérents, mieux collaborer avec la fédération nationale.. .. »

La signature de ce partenariat s’est déroulée de façon solennelle, certes, mais avec beaucoup de convivialité..

AFRAT G

Catégorie enseignement-formation, tourismeCommentaires fermés

Fête de la truffe et marché des tentations

La fête de la truffe et marché des tentations se déroulera le dimanche 19 janvier à St Antoine l’Abbaye.

P1130678

Cette année, une collaboration renforcée entre St-Antoine-Développement, l’organisateur principal,
le syndicat des trufficulteurs de l’Isère et celui de la Drôme des collines
nous promet une belle journée, conviviale et instructive.
Le syndicat des trufficulteurs de l’Isère assurera explications, démonstrations et cavages.

Le public pourra venir, gratuitement, découvrir tous les aspects de truffe :

  • sa culture, ses règles et ses contraintes,
  • acheter des plants mycorhizées (pré-ensemensés)
  • voir du cavage (recherche des truffes par un chien)
  • poser des questions sur le dressage des chiens,
  • se documenter et rencontrer des auteurs de livres spécialisés,
  • sentir, gouter, acheter de la truffe,

et compléter cela par d’autres produits de terroir et de qualité.

P1130698

Pourquoi cette fête à St Antoine à cette date là :

  • parce que c’est un territoire historiquement trufficole,
  • parce que Saint-Antoine est le patron des rabassiers (trufficulteurs)
  • la Saint-Antoine est fêtée le 17 janvier
  • mi-janvier est la pleine saison de la récolte de la truffe.

Les restaurateurs du bourg proposeront des menus-truffes.
L’association proposera également une petite restauration sur place, ainsi que des boissons.

Horaires : de 9H à 18H

Tarifs : Entrée libre pour le public

Le syndicat des trufficulteurs de l’Isère animera un stand durant toute cette journée en l’honneur de la truffe..Il sera accompagné par ses partenaires ..

Catégorie trufficultureCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

janvier 2014
L Ma Me J V S D
« déc   fév »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+