Catégorie | agriculture

les écologistes appellent à un tournant résolu vers l’agro écologie.

Communiqué de Michèle Bonneton, députée de l’Isère.

 » L’Assemblée Nationale a examiné dernièrement le projet de loi d’avenir agricole. Mobilisés depuis plusieurs mois sur le sujet, les députés écologistes ont défendu dans l’hémicycle un modèle agricole en  phase avec le besoin  exprimé par les citoyens d’une alimentation saine, pourvoyeuse d’emplois de proximité sur nos territoires, respectueuse de l’environnement, et garantissant des revenus et des conditions de vie dignes aux agriculteurs du Nord comme du Sud.

Michèle Bonneton et Brigitte Allain ont porté les propositions concrètes du groupe écologiste, comme le renforcement du contrôle foncier afin de soutenir l’installation de nouveaux agriculteurs et éviter la financiarisation des exploitations, le développement de l’agriculture biologique et des circuits courts, la formation en agro écologie, et la valorisation des expériences existantes.

En particulier, suite à un amendement de Michèle Bonneton, les députés écologistes ont pu obtenir du gouvernement l’inscription dans la loi d’une définition de l’agro écologie comme « un système de production privilégiant l’autonomie des exploitations agricoles et l’amélioration de leur compétitivité en diminuant la consommation d’énergie, d’eau, d’engrais, de produits phytopharmaceutiques et de médicaments vétérinaires » ; les agriculteurs se regroupant sur des projets d’agro-écologie pourront bénéficier d’aides préférentielles. »

Michèle BONNETON, députée

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8617 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

janvier 2014
L Ma Me J V S D
« déc   fév »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+