Archive | 06 février 2014

Alerte au vent violent

La préfecture de l’Isère vous informe que Météo France annonce un fort épisode de vent du sud  pour la nuit du 6 au 7 février .

Le vent du sud va se renforcer dans la nuit avec des rafales dépassant localement les 100 km/h du Lyonnais au nord-Isère.
En montagne, le vent du sud va aussi souffler très violemment avec des rafales dépassant largement les 100 km/h (jusqu’à 120/130 km/h), en particulier sur le Vercors et en Matheysine.
Demain, il y aura encore de violentes rafales au lever du jour sur le massif alpin puis le vent tombera à l’arrivée des pluies.

Conséquences possibles :
· Les toitures et les cheminées peuvent être endommagées ;
· Des branches d’arbre risquent de se rompre ;
· Les véhicules peuvent être déportés ;
· La circulation routière peut être perturbée, en particulier sur le réseau secondaire en zone forestière ;
· Quelques dégâts peuvent affecter les réseaux de distribution d’électricité et de téléphone et provoquer des coupures pendant des durées relativement importantes.

Conseils de comportement :

· Limitez vos déplacements ;
· Si vous vous déplacez, limitez votre vitesse sur route et autoroute, en particulier si vous conduisez un véhicule ou un attelage sensible aux effets du vent ;
· Ne vous promenez pas en forêt ;
· En ville, soyez vigilants face aux chutes possibles d’objets divers ;
· Si vous devez installer un groupe électrogène, placez-le impérativement à l’extérieur des bâtiments ;
· N’intervenez pas sur les toitures et ne touchez en aucun cas à des fils électriques tombés au sol ;
· Rangez ou fixez les objets sensibles aux effets du vent ou susceptibles d’être endommagés.

Catégorie environnementCommentaires fermés

JA 38: assurer le renouvellement des générations

Les jeunes agriculteurs de l’Isère ont tenu leur assemblée générale annuelle en plein coeur du pays voironnais: à Saint Geoire en Valdaine.

Un pays voironnais  ou l’agriculture constitue un secteur économique à part entière. Près de 500 familles pour plus de 1 000 emplois en vivent. Le pays voironnais se mobilise donc pour préserver son agriculture, favoriser l’installation des jeunes… Il a aussi participé au projet de création d’une légumerie, il soutient l’abattoir du Fontanil..

Les jeunes agriculteurs de l’Isère avec à leur tête leur président Aurélien Clavel a pour missions de:

- défendre les jeunes agriculteurs et leur métier

- proposer des idées novatrices pour l’avenir

- former des futurs responsables

- communiquer sur le métier d’agriculteur

- animer le milieu rural à travers l’organisation d’évènements..

ceci afin d’assurer le renouvellement des générations en agriculture.

Le syndicat, certifié organisme de formation propose des formations  pour répondre aux besoins des futurs exploitants, et ceux en activité. Il est vrai que  formation préalable et continue sont devenues indispensables..

Le syndicat des jeunes agriculteurs de l’Isère a fait du renouvellement de générations une priorité. Il est donc fortement impliqué dans la politique d’installation du département, à tous les niveaux. Il faut savoir que l’Isère présente le meilleur taux de renouvellement des actifs agricoles de Rhône-Alpes..Les politiques mises en place fonctionnent. Il faut que cette dynamique perdure..

Bien entendu le syndicat des jeunes est à l’écoutez de la conjoncture, des décisions concernant leur métier, leur avenir. Il sait se mobiliser et mobiliser pour défendre les intérêts des agriculteurs. On l’a vu très impliqué au niveau de l’élevage, de la loi d’avenir agricole, sur la PAC…

On retiendra aussi les actions menées au niveau de la communication, afin de mieux faire connaître le métier d’agriculteur auprès du grand public et des élus..Des rencontres sont également programmées tout au long de l’année afin d’échanger entre agriculteurs eux mêmes. Rencontres organisées sur l’ensemble du département.

Les JA s’ouvrent également sur le monde extérieur avec des liens tissés avec les agriculteurs du Burkina Faso, de Pologne, de l’Ile de la Réunion..

Toutes ces missions demandent du temps, de l’énergie, de la disponibilité.. et de nos jours il est de plus en difficile de mobiliser. D’ ou la table ronde ayant pour thème l’engagement en voie de disparition? La trame des débats étant: comment combiner ses vies professionnelles et privée avec un engagement.?

Pour résumer en une phrase le débat: s’engager offre un enrichissement moral très fort.. A cela se rajoute la satisfaction de rendre service, de faire bouger les choses.. Reste que s’engager impacte obligatoirement sur la vie professionnelle, privée mais tout est question d’organisation…





Catégorie agriculture, vie syndicaleCommentaires fermés

Règles d’étiquetage de l’origine de la viande plus strictes

Une proposition de la Commission qui permettrait d’indiquer sur l’étiquette de la viande qu’un porc a été « élevé » dans un État membre de l’UE après avoir passé seulement 4 mois sur place a été rejetée par le Parlement européen.

Pour ne pas induire les consommateurs en erreur, les règles d’étiquetage sur l’origine de la viande porcine, ovine, caprine et de volaille – que celle-ci soit fraîche, réfrigérée ou congelée – devraient se baser sur le modèle plus strict, et déjà en vigueur, de la viande bovine.

Selon le système proposé, les étiquettes indiqueraient uniquement les pays d’élevage et d’abattage. L’étiquette pourrait indiquer qu’un porc a été « élevé » dans un État membre de l’UE après seulement quatre mois sur place, et uniquement après un mois dans le cas de la volaille. La Commission européenne n’a pas proposé d’étiquetage obligatoire pour le lieu de naissance de l’animal, malgré les demandes répétées du Parlement à ce sujet.

« Les consommateurs souhaitent avoir une vue d’ensemble de la chaîne d’approvisionnement de la viande. C’est pourquoi je demande que les lieux de naissance, d’élevage et d’abattage apparaissent sur l’étiquette.

De nombreux citoyens veulent savoir si les animaux sont originaires de pays qui appliquent des normes de bien-être élevées et veulent connaître la distance parcourue par les bêtes pour des raisons d’éthique et d’environnement », a affirmé Glenis Willmott (S&D, UK), dont la résolution a été adoptée ce jeudi par 368 voix pour, 207 voix contre et 20 abstentions.

« De telles mesures sont déjà en place pour la viande de bœuf et je ne vois pas pourquoi nous ne devrions pas avoir les mêmes dispositions pour les porcs, moutons, poulets et autres animaux dont nous consommons la viande », a-t-elle ajouté.

Les députés ont souligné que l’origine de la viande restait un sujet préoccupant pour les consommateurs. Les récents scandales alimentaires, dont celui de la viande de cheval utilisée frauduleusement à la place de viande bovine, attestent que les consommateurs ont besoin de règles plus strictes en matière de traçabilité et d’information et souhaitent de telles règles, ont-ils ajouté.

Par conséquent, les parlementaires invitent la Commission à retirer son règlement et à proposer une version révisée qui inclut l’indication obligatoire sur l’étiquette des lieux de naissance, d’élevage et d’abattage de ces viandes, conformément à la législation en vigueur sur l’étiquetage d’origine de la viande bovine.

Ils demandent également à la Commission de supprimer du règlement d’exécution toute dérogation pour les viandes hachées et les chutes de parage.

Contexte

Les étiquettes sur l’origine de la viande bovine sont devenues obligatoires suite à la crise de l’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB). Ces règles d’étiquetage européennes sont en vigueur depuis le 1er janvier 2002. Le Parlement européen a demandé à maintes reprises d’élargir ce système à d’autres types de viande.

Catégorie filière viandeCommentaires fermés

A la découverte d’HEAL

L’association HEAL, Hôpital enfance aide par le multi loisirs Association de l’agglo grenobloise existe depuis une douzaine d’années.

Objet de l’association : Aider  financièrement, en milieu hospitalier ou par la recherche, les enfants qui en ont besoin, par des activités.

L’association a axé ses animations au niveau du culturel et du sportif.

Activités culturelles:

- élaboration, animation, et diffusion de petits objets à décorer.

HEAL 23

Ses bénévoles ont  dernièrement  été présents au salon Créativa de Grenoble. Là ils ont mis à disposition un espace ou les enfants ont pu peindre des objets en plâtre, mais aussi en acheter. ( Nos photos )

HEAL 21

Ainsi cette association  se charge dans un premier temps de récupérer des fonds en participant à de nombreuses manifestations comme les virades de l’espoir, le téléthon, salon collections passions, festival du film d’aventure  vécue.

Activités sportives :

– préparation, participation à des événements sportifs à buts humanitaires, randonnée cycliste, ou raid  dans le cadre des virades, Franco Suisse de tandem non voyants.

Comment aider cette association :

Par l’acquisition de petits objets en plâtre, qui servent d’animation  pour fêtes, anniversaire, mariage et  d’éveil principalement pour les enfants   par l’initiation au coloriage et à la décoration.

Le but étant donc de récupérer des fonds afin de soutenir des projets mais aussi d’acheter des médicaments génériques qui seront acheminés vers des hôpitaux ou centres de soins tel qu’au  sud du Burkina Faso, de Madagascar ou des pays en voie de développement qui ont un taux d’enfants malades très élevées.

Des projets sont aussi finalisés en France avec par exemple les enfants de l’Hérault. Les enfants malades sont hospitalisés à Montpellier et retournent dans leur pays avec les médicaments adéquats. Autres actions: celles menées avec les frères de La Salette au niveau sanitaire. On peut également retenir des projets en direction des non voyants.

L’association déplore que l’on n’ait plus la possibilité de ramener les médicaments non utilisés en pharmacie. Médicaments qui pouvaient servir à soigner d’autres malades. Il faut donc tout bêtement fournir des médicaments génériques, qui ont un coût.

HEAL souhaite également sensibiliser les enfants de l’importance que jouent les associations, de l’état d’esprit qui les anime. Elle leur fait prendre conscience qu’il y a des enfants de leur âge qui n’ont pas leur chance, celle d’être en bonne santé.

Partenariat original Sillon38 et HEAL

HEAL vous donnera rendez vous, plusieurs fois dans l’année, sur sillon38 pour découvrir des articles divers, variés. Ceux ci présenteront les actions de l’association, mais aussi des reportages en provenance des pays ou des projets sont menés.

Pour aider l’association HEAL par l’acquisition de petits objets principalement en plâtres:

HEAL

contacter HEAL:

TEL: 06 73 44 77 31

MAIL: eoledauphine@free.fr

Catégorie A la une, zoomCommentaires fermés

Formation: un moteur de recherche pour les demandeurs d’emploi

A l’occasion du Mondial des métiers qui se déroule à Lyon, la Région Rhône-Alpes
a lancé un moteur de recherche rassemblant toutes les formations continues qu’elle finance
en direction des demandeurs d’emploi :

http://www.maformation.rhonealpes.fr/

Accessible depuis le site Internet de la Région, ce moteur de recherche est actualisé
quotidiennement et recense toutes les formations programmées d’ici juin 2014.

Cet outil s’adresse prioritairement aux demandeurs d’emploi n’ayant pas ou peu de
qualifications. Il leur donne une information qui leur était jusqu’à présent difficile d’accès,
sans pour autant se substituer à l’accompagnement des professionnels de l’orientation,
nécessaire pour construire un projet professionnel solide.

La Région édite également le guide de la formation des demandeurs d’emploi,
téléchargeable sur le site de la Région et disponible auprès des structures d’orientation à
partir de mars 2014. Ce guide présente l’ensemble des types de formation et des domaines
de métiers pour lesquels la Région finance des formations continues ainsi que les étapes
pour y accéder.

La formation continue en Rhône-Alpes
30 000 demandeurs d’emploi suivent chaque année une formation financée par la Région.
La Région consacre 100 M€ par an à la formation professionnelle continue.
400 organismes de formation sont partenaires de la Région

Catégorie economie/emploi, enseignement-formationCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

février 2014
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
2425262728  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+