Archive | 09 février 2014

Viticulture bio: Rhône-Alpes, valeur sûre..

44 vignerons rhônalpins étaient présents au salon Millésime Bio à Montpellier!

13 d’entre eux sont accompagnés par Corabio, avec le soutien de la Région nRhône-Alpes dans le cadre d‘Organics Cluster, pour représenter les appellations prestigieuses de la région (Crozes Hermitage, Morgon, Côtes du Rhône ,Vinsobres…) au mondial du vin biologique.

Millésime Bio, salon mondial du vin biologique, est devenu LA référence pour les professionnels du vin bio.
Avec le plein essor de la filière viticole bio ces dernières années, le bio représente 8 % du marché du vin (413 millions d’euros en 2012) et devient un véritable segment de marché et non plus un marché de niche. Souvent primés dans les concours, les vins bio se vendent en France et à l’export. Corabio accompagne le développement de la filière notamment par des actions de promotion en faveur des vins et des vignerons bio de la région Rhône-Alpes.

La région Rhône-Alpes, avec 562 vignerons certifiés bio ou en conversion, se place au 4ème rang des régions viticoles bio de France et possède un vignoble très diversifié (4 960 ha) avec des vins bio produits dans chacune des appellations de la région.

44 vignerons de Rhône-Alpes étaient présents cette année au salon Millésime Bio avec de grands crus qui assurent à la région une renommée internationale.

Catégorie bio, viticultureCommentaires fermés

Assemblée Générale du Groupement des Sylviculteurs de Belledonne

L’ assemblée générale annuelle du Groupement des sylviculteurs de Belledonne s’est tenue à Domène, dans une salle comble.

Ce groupement présidé par Henri Gras rassemble 322 adhérents..

AG BEL 1

Un groupement très dynamique qui est toujours en action..  » Nous étions très présents en 2013 à la fête de la forêt de montagne.. nous serons présents en 2014  au salon européen du bois..  » a tenu à préciser le président Gras qui a rajouté: » les subventions sont à la baisse, crise oblige, cela ne nous empêchera pas de nous mobiliser,  poursuivre nos actions…  » Il a de nouveau insisté sur l ‘obligatoire démarche d’adhérer  PEFC, au syndicat de défense, le tout nouveau UFP 38… mais aussi au besoin de renouveler l’équipe dirigeante du GSB..et sur le fait « qu’il faut absolument assurer l’avenir de nos forêts, cela passe par des successions intelligentes: non aux indivisions » a t-il clamé haut et fort..

Il a été souligné dans la salle l’importance des travaux à réaliser en forêt, en particulier au niveau des dessertes forestières et sur le fait que les propriétaires forestiers « doivent participer à la  révision ou à la conception des PLU dans leurs communes afin de défendre leurs intérêts.. »

Henri Gras a également fait une proposition novatrice, pleine de bon sens, celle d’inviter les adhérents du groupement d’assister aux réunions du conseil d’administration  » afin de voir le travail qui est fait.. la façon dont se déroule la réunion et pourquoi pas donner envie à certains de davantage s’investir…

Bruno de Quinsonas, président de l’Union des forestiers privés de l’Isère a, avec sa fougue habituelle expliqué à la salle le rôle que joue l’UFP38:  » défendre-représenter-assurer. » Et de rajouter:  » il ne faut pas opposer les groupements et le syndicat.. leurs missions sont complémentaires. Il est important, indispensable que les propriétaires forestiers, quelque soit la taille de leurs forêts adhèrent aux deux structures.. et de clamer: « regroupez vous, sinon dans 10 ans vous êtes morts..  »

Il est bien entendu revenu sur l’obligation d’adhérer à la démarche PEFC : » ce label sera obligatoire pour vendre les bois ».. et sur la nécessité de maintenir ou de créer des petites unités en montagne « afin de mieux utiliser le bois local et en particulier le bois énergie.. Il est intolérable de voir des cargos chargés de troncs de palmiers accoster à Sète. Arbres qui arrivent chez nous en remontant le Rhône.. ».

Au cours de cette très instructive AG il a également été question des opérations de ventes groupées.. Celles ci devraient mieux sensibiliser les propriétaires..

Les propriétaires forestiers, adhérents au Groupement des sylviculteurs de Belledonne, seront très sensibles à la démarche menée afin que le massif de Belledonne devienne un parc  naturel régional.. La forêt aura un rôle important à jouer car sur ce territoire car elle est omniprésente..

Charles Galvin, vice président du Conseil Général, absent pour cause de multiples obligations qui se déroulaient en même temps a tout de même fait passer un message au Président Gras.

En voici l’essentiel:

 » Je vous avais indiqué, lors d’une de nos rencontres que  le budget voté par le Conseil général en décembre bien que difficile à boucler permettait malgré une légère diminution de la partie fonctionnement, qui n’empêchera pas de soutenir les actions que la filière voudra mener. Les crédits d’investissement ont été protégés

Ce qui me semble important de dire en ce moment, alors qu’une loi  sur la forêt et la filière est en discussion, alors que le bois est considéré comme un matériau d’avenir dans beaucoup de domaines, que son utilisation se diversifie et que cela va intéresser de plus en plus d’investisseurs de toutes sortes. Il faut que la filière soit davantage unie pour organiser son avenir.

Les moyens financiers  se réduisent, il faut les rendre plus efficaces. Je suis sollicité par le Conseil régional  qui organise des réunions avec les conseils généraux pour définir une politique  de la région.

Je souhaite que la filière Isère parle d’une seule voix….. »

Oui l’AG du Groupement des Sylviculteurs de Belledonne a été dense, très instructive et constructive..

Gilbert PRECZ

Catégorie massif de BelledonneCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

février 2014
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
2425262728  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+