Archive | 15 février 2014

AG du Trémini’s Club

Jeudi 13 février, la présidente du Trémini’s club, Jacqueline Bonnet conviait les membres de l’association, ainsi qu’ Annette Pellegrin Conseillère Générale malheureusement indisponible, monsieur Long président des Aînés Ruraux « Génération Mouvements » de l’Isère et  Frédéric Aubert, maire de Tréminis à participer  à l’Assemblée Générale de ce début d’année 2014.

TREMINIS

Plus de 25 personnes ont répondu à l’invitation et ont été chaleureusement accueillis par les membres du bureau avec un café gourmand composé de délicieuses pâtisseries préparées par les cuisinières.

Bilan des activités de l’année 2013 : Le club existe depuis avril 2013 et se réunit chaque semaine soit 34 rencontres pour cette première année et compte 24 adhérents très investis. Il y a de nombreuses activités : aéromodélisme, jeux de société, crochet, scrapbooking, randonnées, conférences vidéos ou photos, films de montagne, rencontres avec les élèves de l’école et les handicapés de St Maurice lors d’une sortie « joélette »ainsi qu’une participation aux activités culturelles du village (Ecran Vagabond, conteur, concert des musiciens du Louvre…)….

Le club permet de tisser un lien social afin de rompre l’isolement des retraités et de s’ouvrir aux autres générations.

Présidente et  trésorier ont proposé les orientations et budget prévisionnel pour l’année en cours , en continuant ce qui se fait actuellement mais aussi  avec des projets divers comme installer une isolation phonique du local, participer au marché du printemps, continuer « les ateliers mémoires », organiser une sortie à Vassieux ou aux Ecouges en juin , participer aux activités proposées par la Fédération, ouvrir un groupe de dialogue « Yahoo », acheter du matériel vidéo pour la projection de films, donner « un coup de main » au Sou des Ecoles, fabriquer des décorations pour le village pour Noël… Les idées ne manquent pas. Et c’est encore à l’unanimité que furent votées ces propositions.

Puis il y eu l’élection de 4 nouveaux membres  au Conseil d’Administration : Michèle Robin, Marie-Bénédicte Filiatre, Jacques Melmoux et Michel Rabatel viennent rejoindre l’équipe. L’Assemblée Générale se termina par un mot de monsieur Long, très satisfait du dynamisme du Trémini’s club participant ainsi à la meilleure progression en adhérents de la fédération de l’Isère; il a présenté les activités proposées par la fédération et a donné la date de l’Assemblée Générale qui aura lieu le 7 mai à Saint Jean de Bournay.

FrédéricAubert a dit se réjouir de l’existence du club plein d’allant et de bonne humeur, ouvert vers l’extérieur et les autres générations, participant ainsi au souhait du Conseil Municipal du « mieux vivre ensemble à Tréminis ». Jacqueline Bonnet clôtura l’Assemblée Générale en remerciant les participants.

Six nouveaux membres  sont venus rejoindre le club, signe de vitalité et de bon augure pour l’avenir….

Catégorie aînés rurauxCommentaires fermés

L’agriculture high-tech à la nuit de l’orientation

Un rendez-vous à ne pas manquer pour découvrir les métiers de
l’agriculture et un secteur qui embauche !

Le vendredi 21 février, la Chambre d’agriculture de l’Isère convie les
visiteurs de la nuit de l’orientation organisée par la CCI à Grenoble, à
un atelier sur « Les métiers de l’agriculture et les équipements hightech

».
Les collégiens, lycéens, étudiants y découvriront ces métiers liés à la haute
technologie dans les équipements et matériels agricoles (construction,
maintenance, service après-vente mais aussi distribution, vente et
exploitation). C’est un secteur qui embauche : chaque année il y a 5000 offres
au niveau national pour 350 jeunes diplômés. Au cours de cet atelier etlogo CA
pendant les speed-dating, des professionnels de l’agroéquipement seront
présents pour échanger avec les jeunes sur ces métiers souvent méconnus
(technicien de maintenance/ SAV, expert, technico-commercial en machines
agricoles, entrepreneur de travaux agricoles et chef d’exploitation céréalière
utilisateur d’engins agricoles).

La Chambre d’Agriculture de l’Isère, dans la poursuite de son action de
promotion des métiers de l’agriculture, sera présente aux nuits de l’orientation
organisées :
le vendredi 21 février 2014 de 17h à 23 h par la CCI de Grenoble
• le jeudi 27 février 2014 de 18h à 23 h par la CCI Nord Isère.

Par sa présence à ces deux événements, la Chambre d’agriculture de l’Isère
souhaite mettre en avant la diversité des emplois de la filière agroéquipement,
peu connue du grand public, et les réelles possibilités d’embauche et
perspectives d’évolution professionnelle qu’elle offre aux jeunes. Sur son stand,
chacun pourra y découvrir le panel des métiers de l’agriculture et du monde
rural et se renseigner sur les formations permettant d’y accéder.

Retrouvez toutes les informations utiles sur les sites web:
www.isere.chambres-agriculture.fr
www.nuitdelorientation.grenoble.cci.fr
www.ccinordisere.fr

Catégorie agriculture, grand angleCommentaires fermés

 » On ne transige pas avec la sauvegarde de notre bien commun »

La FNSEA s’est mobilisée  pour réclamer le droit à entretenir les fossés et cours d’eau,  » meilleur rempart  » pour éviter les inondations à répétition…

Plus de 65 actions ont été menées, ce 14 février, essentiellement dans le sud-ouest de la France. Parmi celles ci: rendez vous avec le préfet du département, actions près de fossés avec curage de cours d’eau, opérations escargot..

La Fédération nationale de la pêche française a soutenu ces actions, à travers un communiqué..

Pour la FNPF on ne transige pas avec la sauvegarde de notre bien commun.
Une mobilisation des agriculteurs contre les inondations par des actions de nettoyage des fossés a été initiée par la FNSEA et les Jeunes Agriculteurs (JA). Les deux organisations souhaitent symboliquement attirer l’attention et dé noncer l’excès de normes, les contrôles et les tracasseries administratives de la politique de l’eau comme la cause des inondations.
Nous ne pouvons que nous associer à leur volonté de se mobiliser contre des phénomènes climatiques de plus en plus sévères. Nous sommes également sensibles  aux dégâts dramatiques qu’ils occasionnent aux personnes, aux biens et à l’environnement.

Depuis quelques semaines, les inondations de l’ouest et du sud-est de la France constituent le prétexte idéal pour revenir au paradigme d’antan : curage à tout va, barrages et retenues, autoroutes de l’eau vers la mer, imperméabilisation des sols… Bref, le cours d’eau serait réduit à sa plus simple expression de réservoir pour des usages économiques et de tuyau d’évacuation.

Avec difficultés, lenteur, résistance, les choses ont évolué, sous l’ impulsion notamment de nos engagements européens en particulier la Directive Cadre sur l’Eau ; cette avancée s’est faite pas à pas et souvent avec un accompagnement solidaire et des deniers publics.

Les causes profondes des conséquences désastreuses des inondations sont connues, et il serait d’ailleurs faux de tout imputer à la profession agricole : une urbanisation non réfléchie et maitrisée, la disparition de 50% de la surface des zones humides en France entre 1960 et 1990, la conduite forcée de l’eau par canalisation, le bétonnage de la moindre zone naturelle, l’imperméabilisation et le drainage…

L’excès de normes évoqué au soutien de cette mobilisation n’est en réalité que la conséquence d’un laisser faire des années durant et qui s’est traduit par les traumatismes portés aux cours d’eau, que chacun connait.

Pour le président de la FNPF, Claude ROUSTAN « La politique de l’eau a besoin d’outils, de mécanismes, de normes efficaces, d’objectifs ambitieux et de moyens humains mobilisés et soutenus. La police de l’eau n’est pas une option mais une exigence. Depuis 2006, nous assistons plutôt à une déréglementation que nous ne cautionnons pas et à une démobilisation de l’Etat au travers des différentes réformes introduites, notamment la fusion des services déconcentrés et la redéfinition des missions de l’ONEMA.
Je rappelle qu’un travail sérieux a été mené pendant des années pour recenser, dans la concertation et département par département, les cours d’eau et les fossés que nous devons préserver.
Le bon sens, nous y croyons aussi . Surtout quand il consiste à ne pas refaire la même erreur deux fois. »

Catégorie natureCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

février 2014
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
2425262728  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+