Catégorie | La Métro

Charte Plan Air Climat de Grenoble-Alpes Métropole-Université Pierre-Mendès-France

A l’heure du projet de loi de programmation sur la transition énergétique, l’Université Pierre-
Mendès-France (UPMF) officialise son engagement pour le développement durable par la
signature de la Charte « Plan Air Climat » de Grenoble-Alpes Métropole.

Le Plan Air Climat de Grenoble-Alpes Métropole a pour objectif de mobiliser l’ensemble des
acteurs de l’agglomération et de structurer l’action des collectivités face au défi du
changement climatique. Il regroupe l’ensemble des mesures à prendre pour réduire les émissions
de gaz à effet de serre, dans tous les domaines de l’économie et de la vie quotidienne des
habitants. Il fixe les objectifs du territoire et définit un programme d’actions pour les atteindre :
qualité de l’air, gestion de l’eau, lutte contre les nuisances sonores, biodiversité, etc.

Les engagements pris par l’UPMF dans le cadre de la Charte Plan Air Climat portent sur le
patrimoine immobilier qui lui a été confié par l’Etat et dont elle maîtrise directement les
émissions, et, plus largement, sur l’exercice de ses activités. En signant la fiche d’engagement
du Plan Air Climat, l’UPMF s’engage :

- à réaliser un bilan carbone ;
- à appliquer le principe de sobriété énergétique ;
- à améliorer l’efficacité énergétique et la qualité de l’air ;
- à favoriser l’adaptation aux changements climatiques ;
- à intégrer des objectifs du Plan Air Climat dans tous les documents de planification lors
de l’aménagement ou l’insertion de nouveaux bâtiments ;
- à mener une action d’incitation (communication interne, promotion en externe).

Parmi les actions phares engagées à l’UPMF pour 2014 figurent :

- le lancement de travaux de réhabilitation du bâtiment Alpilles 2 du campus selon les
exigences du label BBC rénovation ;
- le lancement d’une campagne d’audits énergétiques sur les sites les plus
consommateurs susceptibles de faire l’objet d’actions d’amélioration, en commençant
par les bâtiments APA (administration) et Galerie des amphithéâtres sur le campus dans
l’optique d’en dégager un scénario ambitieux de rénovation énergétique ;
- le remplacement de la production de chaleur sur l’un des sites les plus importants de
l’UPMF par une installation plus performante.

L’UPMF se fixe également pour objectif sur la période 2005-2014 de :

- réaliser 17 % d’économies d’énergie (soit 3 points au-delà de l’objectif global du Plan Air
Climat) ;
- réduire de 27 % les émissions de gaz à effet de serre, soit 407 tonnes équivalent-CO2
évitées.

Le président de l’UPMF, Sébastien BERNARD, souligne que « l’adhésion au Plan Air Climat permet
à l’UPMF, en tant qu’acteur de l’enseignement supérieur, utilisateur et exploitant d’un parc de
bâtiments, d’atteindre un triple objectif : montrer l’exemple en réduisant le gaspillage d’énergie
et en recherchant l’efficacité énergétique ; répondre à une stratégie nationale et locale en
matière de changement climatique et contribuer à la dynamique territoriale impulsée par
Grenoble Alpes Métropole. »

Marc BAIETTO, président de Grenoble-Alpes Métropole, déclare que «l’agglomération grenobloise
fut non seulement la première en France à signer un plan climat, mais également la première à
le transformer en Plan Air Climat. Il nous faut imaginer, mettre en oeuvre les solutions qui
permettront à notre environnement urbain de s’adapter aux contraintes de demain (hausse du
prix des énergies, pollution atmosphérique, ségrégation spatiale et sociale, etc) pour que la
ville redevienne séduisante. Le défi de la transition énergétique s’impose désormais à tous. A ce
titre, je me réjouis de l’engagement de l’UPMF en faveur de la ville post-carbone ».


LA metro jaune

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8487 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

février 2014
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
2425262728  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+