Catégorie | pollution

Fin de l’alerte pollution aux particules fines en Isère

Malgré la reprise d’activité ce lundi 17 mars, la pollution constatée sur le bassin lyonnais – Nord-Isère et le bassin grenoblois a poursuivi sa baisse.

L’épisode de pollution aux particules fines, débuté le vendredi 7 mars, est à présent terminé.

Outre l’amélioration des conditions météorologiques, cette évolution positive de la situation résulte notamment des mesures prises depuis le début de l’épisode et qui ont été renforcées notablement vendredi pour prévenir le risque de remontée des concentrations de particules.

Ces mesures ont été préparées et mises en oeuvre par les services de l’Etat et ont été coordonnées avec le SMTC sur l’agglomération grenobloise.

Toutefois, la baisse du niveau de poussières dans le bassin lyonnais – Nord- Isère et le bassin grenoblois est aussi le résultat du comportement citoyen de nombreux grenoblois qui ont accepté de changer leurs habitudes et de différer des activités polluantes.

Le préfet de l’Isère tient à les remercier.

Compte tenu de cette évolution toutes les mesures d’exception mises en place sont levées à partir de ce soir 24 heures.

Il convient toutefois de rappeler que chacun, entreprises, acteurs économiques, collectivités,

administrations ou particuliers, peut contribuer à réduire durablement le niveau de pollution en respectant les règles destinées à protéger l’environnement et en adaptant ses comportements.

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8635 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

mars 2014
L Ma Me J V S D
« fév   avr »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+