Archive | 27 mars 2014

Traçabilité et valorisation des bois

Dans le cadre du salon du bois qui se tiendra à Alpexpo Grenoble du 3 au 6 avril, se déroulera une conférence sur le thème de la traçabilité et la valorisation du bois.

Cette conférence est programmée dans la salle des conférences à Alpexpo les:
- Vendredi 4 Avril  de 12h à 13h30

- samedi 5 Avril 2014 de 10h à 11h30

- Cette conférence sera animée par Sébastien Gatt, chef de projet et Ludovic DESMARETZ  Président Directeur Général de la Sté TWIISTER-SYSTEMS

A l’issue de ces deux conférences, un pot de l’amitié convivial sera offert au Stand de l’UGDFI et Créabois Isère.

Pour celles et ceux qui souhaitent s’imprégner de la teneur de cette conférence, voici en avant-première le power-point qui servira de fil conducteur.
Pour le découvrir, cliquer ici:

Catégorie - filière bois, foires/salons, forêtCommentaires fermés

Le Téléthon 2013 en hausse avec un résultat final de 89 327 268 euros

89 327 268 euros, c’est le résultat final du Téléthon 2013.

Un résultat qui dépasse largement le compteur clos le 7 décembre dernier mais également la collecte du Téléthon 2012. L’AFM-Téléthon et France Télévisions remercient tous ceux qui ont tenu leurs promesses, et bien plus encore, pour relever le défi que leur avait lancé Patrick Bruel, le parrain de ce Téléthon 2013 : « battre le score de l’année dernière (…)».

Grâce à la mobilisation exceptionnelle de milliers de bénévoles et de millions de personnes partout en France, la collecte dans les 20 000 animations locales progresse, à elle seule, de + 4%.

C’est la démonstration que, malgré un contexte économique difficile, les valeurs de résistance, de courage et de solidarité, portées par le combat des parents, demeurent celles des Français.

Forte de ce résultat, l’AFM-Téléthon est plus que jamais déterminée à poursuivre son combat contre la maladie. Un combat qu’elle mène sur tous les fronts depuis le diagnostic jusqu’à la recherche et le développement de thérapies nouvelles applicables à l’Homme, en passant par l’accompagnement des malades et de leurs familles.

En Rhône-Alpes

le Téléthon 2013 a recueilli 8 624 963 Euros
(dons effectués par téléphone, internet et sur les manifestations)
Ain (01) – 724 588 Euros
Loire (42) – 1 147 629 Euros
Ardèche (07) – 474 777 Euros
Rhône (69) – 2 126 851 Euros
Drôme (26) – 721 669 Euros
Savoie (73) – 680 232 Euros
Isère (38) – 1 636 072 Euros
Haute-Savoie (74) – 1 113 144 Euros

En Isère…

- 1 636 072 euros en Isère (Terrain et Télématique)

- 255 643 euros sur le terrain du Sud Isère

- dont une mobilisation générale à Tullins qui a permis de dégager une somme nette de 22325,67 euros lors de la confection du plus grand gratin de ravioles au monde…( notre photo)

MERCI

EN 2014, GRACE A VOS DONS

-Un nouveau centre de recherche pour les essais sur les maladies neuromusculaires de l’enfant à l’hôpital Trousseau = un nouvel outil pour accélérer les traitements

-De nouveaux essais pour de nouvelles maladies rares de la vision, du sang et du muscle = au total, plus de 30 essais thérapeutiques soutenus, des premiers résultats pour les malades

-Plus de 600 experts engagés dans la mise au point des thérapies innovantes dans les laboratoires de l’AFM-Téléthon = une force de frappe unique contre les maladies rares, la France qui innove

-Plus de 200 projets de recherche et jeunes chercheurs financés partout en France = des avancées dans la connaissance des maladies, leur diagnostic et l’émergence de nouvelles thérapies

-Des professionnels pour informer et accompagner les familles au quotidien = la vie qui gagne, les droits des malades renforcés -L’ouverture d’un village répit dans le Jura pour les personnes en situation de handicap et leurs familles = une solution nouvelle pour permettre aux familles de se ressourcer

Le Téléthon 2014 aura lieu les 5 et 6 décembre prochains.
Pour rejoindre les milliers de bénévoles et vivre cette belle aventure humaine partout en France, contactez, dès maintenant, le : 0 800 695 501 (numéro vert)

Tout savoir sur les actions en 2014 : www.afm-telethon.fr ou ligne directe donateurs : 0 825 07 90 95 (0,15 euros la minute)


Catégorie A la uneCommentaires fermés

Assemblée générale de la Caisse Régionale Crédit Agricole Sud Rhône Alpes

L’Assemblée Générale de la Caisse Régionale Crédit Agricole Sud Rhône Alpes s’est tenue le mardi 25 mars 2014 à Valence. Ce fut l’occasion pour les dirigeants de revenir sur l’année 2013 et de présenter les perspectives 2014 de la banque leader sur son territoire de l’Isère, de la Drôme, de l’Ardèche et de l’Est Lyonnais.

Face à un contexte adverse au développement, une stratégie claire de développement commercial équilibré a été définie en 2013 plaçant les acteurs économiques de la région au cœur de ce développement.

Des actions de grande envergure ont été menées durant cette année écoulée :

- une grande campagne commerciale sur le thème de la confiance

- le lancement d’une transformation profonde de ses Agences de proximité confortées dans la relation clients

- l’accompagnement des commerçants de proximité sur la voie du commerce en ligne

Les résultats commerciaux sont dynamiques, à l’image de l’entreprise en mouvement.

La politique commerciale et financière sont clairement orientées vers la relation équilibrée, la sécurisation des ressources pour développer les financements et une démarche forte d’investissement sur son territoire. Les résultats financiers mettent en évidence la solidité financière encore renforcée de la Caisse régionale et rentabilité dans la durée.

Jean-Pierre Gaillard, Président de la Caisse régionale du  Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, a souligné l’importance de 3 rendez-vous de la banque.

En premier lieu, avec les sociétaires, socle du Crédit Agricole, spécificité liée au modèle coopératif. Ce modèle, lié au territoire, se doit de répondre aux enjeux de développement régional économique et sociétal. Ainsi de nombreux projets et aides soutenus par les Caisses locales et la Caisse régionale ont participé à l’essor et à l’animation de chaque canton.

En deuxième lieu, cette banque commerciale à statut coopératif avait rendez-vous avec ses clients. L’agence de proximité, pivot de la relation, est renforcée avec un accueil exemplaire et une expertise indispensable, épaulée par des outils digitaux comme l’Appli bientôt dévoilée.

Enfin, la banque coopérative participe au développement de ses territoires par son soutien à l’innovation, au patrimoine, à l’économie.

Christian Rouchon, Directeur Général, est revenu sur l’année 2013, année exceptionnelle où de nombreux projets ont vu le jour malgré une conjoncture morose et un cadre règlementaire renforcé.

Un printemps 2013 souligné par une campagne commerciale où la confiance a été mise au centre de la relation client. Face au défis économiques et aux évolutions sociétales, le nouveau modèle de distribution bancaire permet de renforcer la proximité tout en tenant compte de l’évolution de l’économie numérique.

Les bilans de la première phase de lancement sont positifs tant en interne qu’en externe.

Année 2013 : Succès commercial, projets d’envergure mais également progression du résultat avec une consolidation des fonds de réserve, un développement maitrisé en matière de risque, en matière de coût et moyens mis en œuvre, en matière de conformité, en matière de développement équilibré.

L’Assemblée a accueilli avec honneur Dominique Lefebvre, Président de la Fédération Nationale du Crédit Agricole.

Dominique Lefebvre est revenu sur les fondamentaux solides du Groupe CA et sur les résultats conformes aux attentes. Chacune des Caisses régionales est créée par un territoire pour son territoire. Les résultats des Caisses Régionales sont solides.

Dans un contexte caractérisé par une économie de faible portance, le Groupe CA a lancé un plan stratégique à horizon 2016 selon la trajectoire suivi depuis 2010 « Devenir leader en Europe de la Banque Universelle de proximité » ; une banque qui présente plus d’utilité pour nos clients à travers l’extension de la Banque universelle de proximité, un modèle qui favorise les synergies et conserve la valeur au sein du Groupe, des synergies à l’œuvre sur le long terme à travers les domaines d’excellence du Groupe : l’agriculture et l’agroalimentaire, le logement, l’économie d’énergie et l’environnement, la santé et le vieillissement.

A travers ce modèle, l’objectif est d’offrir le meilleur de la banque partout et pour tous avec une banque multicanale de proximité, plus pratique, plus proche, plus experte, plus participative.

La Caisse Régionale Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, engagé depuis 2012 sur son projet d’entreprise mutualiste « SRA 2016 », s’inscrit parfaitement dans ce plan à moyen terme Crédit Agricole 2016.

Crédit Agricole Sud Rhône Alpes


Catégorie grand angle, territoiresCommentaires fermés

Accords franco-chinois sur l’agriculture et l’agroalimentaire, confortant les exportations des filières porc, volaille et vin

A l’occasion de la visite d’Etat en France de XI Jinping, Président de la République Populaire de Chine, Stéphane LE FOLL, ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt et Guillaume GAROT, ministre délégué à l’agroalimentaire ont reçu ZHI Shuping, Ministre en charge de la quarantaine.

Ils ont fait part à leur homologue de leur grande satisfaction suite à l’annonce par les autorités chinoises de plusieurs très bonnes nouvelles pour l’agriculture et l’agroalimentaire français.

©Cheick.Saidou/Min.Agri.Fr


En premier lieu, dans la continuité de l’accord politique intervenu entre les autorités françaises et chinoises lors de la visite du Président François HOLLANDE en Chine en avril 2013, 3 entreprises de charcuterie françaises ont franchi une nouvelle étape vers l’obtention d’un agrément définitif. Les Ministres Stéphane LE FOLL et Guillaume GAROT ont demandé aux autorités chinoises de finaliser la procédure afin que les exportations de charcuterie puissent démarrer avant le salon de l’alimentation de Shanghai en Mai prochain.

Ensuite, les autorités chinoises ont publié ce jour la liste de 18 entreprises françaises pouvant désormais exporter de la viande de porc et de poulet sur le marché chinois ainsi que de 39 entrepôts frigorifiques. Cette publication constitue une excellente nouvelle à un moment où le secteur agroalimentaire français mène une bataille à l’export et où le marché chinois constitue une opportunité pour de nombreuses entreprises.

En matière de génétique animale, les exportations de porcs reproducteurs français se trouvent aujourd’hui confortées par la signature d’un protocole sanitaire révisé par les ministres Stéphane LE FOLL et ZHI Shuping.

Dans le prolongement de l’installation la semaine dernière du comité export viande bovine cette visite officielle a été l’occasion pour Stéphane LE FOLL et Guillaume GAROT de rappeler le caractère essentiel d’une levée de l’embargo sur la viande bovine française. Un groupe de travail bilatéral sera mis en place sur le sujet de la viande bovine.

Dans le secteur de la viticulture, la France a eu l’occasion de rappeler sa satisfaction suite à l’accord trouvé entre les professionnels européens et chinois. Il permet la suspension de l’enquête anti-dumping diligentée par la Chine en juillet dernier qui aurait pu conduire les professionnels français à devoir s’acquitter d’une taxe additionnelle sur les marchés chinois.

Enfin, Stéphane LE FOLL et Guillaume GAROT ont tenu à saluer l’ouverture de la procédure de reconnaissance de l’Indication Géographique Bordeaux, qui fait suite à la reconnaissance déjà effective des appellations Champagne et Cognac.

Catégorie agriculture, agro-alimentaireCommentaires fermés

Développer la biomasse en France

La Banque européenne d’investissement (BEI), le Groupe BPCE et les Caisses régionales de Crédit Agricole ainsi que Crédit Agricole Leasing & Factoring annoncent qu’ils engagent 250 millions d’euros en faveur du développement de la biomasse et de la valorisation des déchets en France.

L’accord de financement a été signé le vendredi 21 mars 2014 à Paris par MM. Philippe de Fontaine Vive, Vice-Président de la BEI, Roland Charbonnel, Directeur des Emissions et de la Communication Financière du groupe BPCE, Xavier Malherbet, Directeur des Marchés et des Offres du Pôle Caisses régionales de Crédit Agricole S.A en présence de M. Sébastien Chapelet, Directeur Général des services du SYndicat Mixte d’Elimination et de VAlorisation des Déchets (SYMEVAD) et M. Bernard Duparay, Président du SMET71.

Cet accord de financement est d’importance décisive pour le développement des énergies renouvelables en France : il permettra de valoriser la biomasse d’origine forestière, agricole ou l’utilisation de déchets ménagers et assimilés pour la production d’électricité, du biogaz et de chaleur en France.

Seront ainsi financés, sur l’ensemble des territoires, de nouvelles installations de cogénération à la biomasse, notamment des chaudières à production de chaleur seule et des installations de production combinée de chaleur et d’électricité, ainsi que des installations de traitement de déchets ménagers et assimilés produisant du biogaz et de l’électricité.

Cet accord permettra également de soutenir les travaux de rénovation et d’extension des réseaux de chauffage urbain, dans un double objectif de performance et d’efficacité énergétique. Les habitants en seront les premiers bénéficiaires.

Dans le cadre de cet accord, deux projets ont d’ores et déjà été identifiés pour recevoir un financement en 2014 : il s’agit de l’opération « Tri-méthanisation compostage »  du SMET 71 et l’opération « Valorisation Matière Energie » du SYMEVAD. Le soutien apporté au projet du SMET 71 permettra de réaliser une unité de tri-méthanisation compostage qui traitera environ 73 000 tonnes de déchets par an produits dans le bassin Est du Département de Saône-et-Loire.

L’opération « Valorisation Matière Energie » sera quant à elle axée sur la réalisation d’unité de traitement de déchets ménagers résiduels d’une capacité totale de 100 000 t/an, générés dans les agglomérations de Hénin-Carvin, d’Osartis et de Douaisis.

Cette signature qui témoigne de la forte mobilisation de la BEI sur le secteur clef de la biomasse et de la cogénération en France s’inscrit dans la droite ligne de la Stratégie 2020 de l’Union européenne dont l’objectif est de développer une énergie sûre, compétitive et durable, laquelle contribue également aux objectifs européens de croissance durable et de création d’emploi.

La BEI a consacré en 2013, 19 milliards d’euros soit 26 % de l’ensemble de ses prêts pour l’action en faveur du climat, à l’appui de solutions plus économes en ressources et résistant mieux aux changements climatiques. La France figure parmi les premiers pays bénéficiaires de cet effort avec un peu plus d’1 milliard de financements nouveaux dans ce domaine en 2013. Un effort qui se poursuit activement en 2014.Crédit Agricole Sud Rhône Alpes

Catégorie agriculture, déchetsCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

mars 2014
L Ma Me J V S D
« fév   avr »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+