Catégorie | - filière bois

L’association FOGEFOR officialisée

En partenariat avec l’Union des Forestiers Privés de L’Isère, PEFC Rhône Alpes, Coforet, le CRPF a créé une association loi 1901 qui a pour objet d’organiser la formation de propriétaires forestiers privés à la gestion forestière pour l’ensemble du département de l’Isère.

La première session qui est ouverte à tous et qui sera limitée à 30 candidats proposera  un programme de 8 journées à raison d’un jour par mois sur les années 2014 et 2015.

Seront abordés avec divers spécialistes, experts, techniciens et ingénieurs spécialisés, l’ensemble des sujets qui intéressent un sylviculteur:
- la réglementation des coupes,
- la fiscalité,
- la sylviculture,
- la gestion des forêts avec les documents de gestion….

Le principe de cette formation est d’être organisée pour moitié en salle et pour moitié sur le terrain; visites de chantiers ou d’entreprises.

Le coût est de 50 € / participant pour l’ensemble de la formation.

Les statuts de  l’association ont été signés, dans le cadre du salon du bois à Alpexpo Grenoble, par les présidents des diverses structures qui composent l’association FOGEFOR au salon du bois.
Yvonne COING BELLEY assure la présidence de l’association, Charles MILLIAT, les fonctions de Trésorier, le secrétariat sera assuré par Véronique JABOUILLE LEMERCIER Technicienne du CRPF.

SIGNAT

Lancement officiel de l’association FOGEFOR en présence de gauche à droite de : René Sabatier, CRPF, Charles Milliat, trésorier, Yvonne Coing Belley Présidente, Véronique Jabouille secrétaire, Bruno de Quinsonas, président de l’UFP38 et Henri Battie, président de Coforet.


Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8574 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

avril 2014
L Ma Me J V S D
« mar   mai »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+