Archive | 13 avril 2014

Journée technico-économique régionale fraises bio

Les fruits sont des produits phares du marché des produits bio, rassemblant avec les légumes 20 % du marché bio soit 784 millions d’euros, d’après l’Agence BIO.

Les surfaces de fruits certifiées bio ou en conversion vers la bio ont triplé de 2007 à 2012, pour atteindre 25 048 ha.

La production de fraise bio est encore peu développée, 152 ha sont recensés en France, au sein de 531 exploitations, soit 4,7 % des surfaces nationales de fraisiers.

En Rhône-Alpes, première région fruitière en bio et en conventionnel, la production de fraise bio est inférieure à la demande.

Cette journée de rencontre est ouverte à tout professionnel intéressé pour échanger sur les opportunités de développement de la production de fraise bio et d’autres petits fruits rouges bio, en s’appuyant sur des conseils techniques, des témoignages d’acteurs de la filière ainsi que sur la visite de l’exploitation d’Eric Rozier, de l’EARL St Sauveur, qui cultive 1,5 ha de fraisiers bio.

PROGRAMME

fr`1fr2

Cette journée est ouverte à tous les professionnels intéressés ou concernés par ces questions.

Elle aura lieu le MARDI 29 AVRIL 2014 à Anjou (38) L’inscription est indispensable en appelant Corabio au 04 75 61 19 35 pour obtenir un programme et un bulletin d’inscription.

Catégorie bioCommentaires fermés

Les Chambres d’agriculture de Rhône-Alpes au Fei World cup finals

Du 17 au 21 avril 2014, Lyon recevra les Finales de Jumping et de Dressage sous un même toit : celui d’Eurexpo !

C’est un véritable événement pour le sport français et international, le rendez-vous de l’élite mondiale des cavaliers et leurs chevaux !

Sur la piste lyonnaise se joueront les Finales Coupe du Monde :
- LONGINES FEI WORLD CUP™ JUMPING FINAL
- REEM ACRA FEI WORLD CUP™ DRESSAGE FINAL

Les Chambres d’agriculture de Rhône-Alpes accompagnent les éleveurs équins dans le développement de leurs activités. C’est pourquoi, elles seront présentes au cœur des Finales de Jumping et de Dressage, à Lyon du 17 au 21 avril 2014.

Retrouvez les Chambres d’agriculture dans le village filière, Hall 4, stand k6 et découvrez toute leur offre de services à destination des entreprises équines.

Outre les missions de service public (Centre de Formalités des Entreprises et la gestion de l’apprentissage), elles développent des services pour les éleveurs équins pour informer, conseiller et accompagner. Elles mettent en place des formations à partir des besoins recensés, une offre de conseils adaptée et élaborent des références technico-économiques afin de fournir des repères pour la filière équine.

Porteuses du réseau « Bienvenue à la ferme », elles contribuent au développement des activités équestres sur les exploitations ainsi qu’à la promotion du tourisme équestre.

Consultez la plaquette « Etre accompagné par les Chambres d’agriculture de Rhône-Alpes pour une installation réussie en activité équine« 

En savoir plus sur le Fei World cup finals à Lyon

01 - chevaux

Catégorie agriculture, filière équineCommentaires fermés

Le vin patrimoine de la France

Le Sénat a reconnu  que le vin «fait partie du patrimoine» de la France, à l’occasion de l’examen du projet de loi sur l’agriculture. Les sénateurs doivent poursuivre l’examen de ce texte déjà adopté en première lecture à l’Assemblée nationale.

Les sénateurs ont adopté à l’unanimité un amendement de Roland Courteau (PS) reconnaissant que «le vin, produit de la vigne, et les terroirs viticoles font partie du patrimoine culturel, gastronomique et paysager de la France».

«Le vin exprime un patrimoine vivant, il fait partie du patrimoine culturel, littéraire mais également gastronomique, paysager, architectural, matériel, économique et social, aussi bien sûr avec des centaines de milliers d’emplois» a t-il indiqué

Les sénateurs ont aussi adopté un article du texte qui a pour objet d’accroître la protection des appellations d’origine protégées (AOP) et des indications géographiques protégées (IGP) par la création d’un droit d’opposition au dépôt de marque. Ils ont aussi inscrit dans le code rural et de la pêche maritime le principe de compensation en nature de terres agricoles perdues dans le cadre de la politique d’aménagement rural, de manière à maintenir le potentiel de production agricole.

Catégorie viticultureCommentaires fermés

Randonnée SIPAVAG: cascade, chèvres, moutons, ânes…fromages

La 29ème randonnée de printemps organisée par la SIPAVAG avait pour décor la colline des Quatre Seigneurs, dans le massif de Belledonne.

Au Moyen-Âge, le château des quatre Seigneurs se trouvait en ce lieu, propriété des seigneurs d’Eybens, de Gières, d’Herbeys et d’Uriage.

Le fort du sommet de la colline fut construit entre 1875 et 1879. De là, on peut y contempler les massifs de Chartreuse, du Vercors et de Belledonne.

Trois parcours étaient proposés
- Petit parcours : 8,3 km / dénivelé positif 460 m / 3h30
- Parcours moyen : 14,3 km / dénivelé positif 750 m / 5h30
- Grand parcours : 17,5 km / dénivelé positif 960 m / 6h45

Le petit parcours nous allait à merveille..

Après un départ de la place de la Liberté, à St Martin d’Hères, on entre de suite dans le vif du sujet avec une montée bien prononcée.. Premier arrêt: une cascade. Après quelques centaines de mètres de marche nous voilà arrivés à la ferme des maquis..

Quelle super idée que celle de prévoir cette ferme sur le parcours.. la ferme intercommunale des Maquis, une initiative pilotée par la Métro fabrique et vend des fromages de chèvres bio.

Que ce soient les fromages, l’alimentation des chèvres, le pâturage, le bâtiment lui-même, tout a été conçu en termes biologiques.

Les chèvres (de race alpine chamoisée plus rustique et plus productrice) disposent d’une surface plus importante que dans un élevage traditionnel et leur alimentation est uniquement biologique. Même les soins sont issus de produits vétérinaires homologués bio.

Inutile de dire que les chèvres ont eu beaucoup de succès, comme les fromages d’ailleurs..

il était temps de repartir pour accéder au ravitaillement, très apprécié avant de se diriger vers le col du Gourlu. La variété des paysages, la présence de moutons, la vue sur Grenoble, le Vercors, la chartreuse, les passages dans la forêt: que du bonheur…

Plus haut, nous avons découvert t les batteries militaires du fort du Mûrier. Il fallait du courage pour vivre ici se dit-on.. En cours de route on rencontre des ânes, des chevaux..

On traverse même un centre de loisirs face au fort du Mûrier, bien fréquenté, vu le beau temps. . On prend  une descente, assez raide en escalier dans la forêt. Le chemin débouche dans le quartier des Alloves pour rejoindre le point de départ.

Tout au long du parcours nous avons également trouvé des panneaux pédagogiques..

Le SIPAVAG, syndicat mixte(Syndicat pour la Protection et l’Aménagement des franges Vertes de l’Agglomération Grenobloise), regroupe les communes de la Métro Grenoble-Alpes-Métropole et les communes de la Communauté de Communes du Sud Grenoblois.

Ses missions essentielles sont la création, l’entretien, le balisage et l’animation d’un réseau périurbain de chemins et sentiers ouvert à la circulation publique des piétons, des vététistes ou des cavaliers. 600 kilomètres sont ainsi balisés.

Chaque année les randonnées du Sipavag réunissent près de 2000 marcheurs… de tous âges, qui viennent en famille, en groupe. C’était encore le cas pour cette 29ème randonnée, bien organisée en tous points..

Bien souvent on s’est fait la réflexion: » et dire que l’on est aux portes de Grenoble! »

Gilbert PRECZ

Voici notre diaporama..  Cliquer sur les photos pour les agrandir.


Catégorie A la une, La Métro, La MétroCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

avril 2014
L Ma Me J V S D
« mar   mai »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+