Les Chambres d’agriculture de Rhône-Alpes au Fei World cup finals

Du 17 au 21 avril 2014, Lyon recevra les Finales de Jumping et de Dressage sous un même toit : celui d’Eurexpo !

C’est un véritable événement pour le sport français et international, le rendez-vous de l’élite mondiale des cavaliers et leurs chevaux !

Sur la piste lyonnaise se joueront les Finales Coupe du Monde :
- LONGINES FEI WORLD CUP™ JUMPING FINAL
- REEM ACRA FEI WORLD CUP™ DRESSAGE FINAL

Les Chambres d’agriculture de Rhône-Alpes accompagnent les éleveurs équins dans le développement de leurs activités. C’est pourquoi, elles seront présentes au cœur des Finales de Jumping et de Dressage, à Lyon du 17 au 21 avril 2014.

Retrouvez les Chambres d’agriculture dans le village filière, Hall 4, stand k6 et découvrez toute leur offre de services à destination des entreprises équines.

Outre les missions de service public (Centre de Formalités des Entreprises et la gestion de l’apprentissage), elles développent des services pour les éleveurs équins pour informer, conseiller et accompagner. Elles mettent en place des formations à partir des besoins recensés, une offre de conseils adaptée et élaborent des références technico-économiques afin de fournir des repères pour la filière équine.

Porteuses du réseau « Bienvenue à la ferme », elles contribuent au développement des activités équestres sur les exploitations ainsi qu’à la promotion du tourisme équestre.

Consultez la plaquette « Etre accompagné par les Chambres d’agriculture de Rhône-Alpes pour une installation réussie en activité équine« 

En savoir plus sur le Fei World cup finals à Lyon

01 - chevaux

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8459 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

CREDIT.jpg

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

avril 2014
L Ma Me J V S D
« mar   mai »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+