Archive | 27 avril 2014

Vente du muguet le 1er mai : quelle réglementation ?

La vente du muguet par des particuliers sur la voie publique le 1er mai est une « tolérance admise à titre exceptionnel conformément à une longue tradition ». C’est ce que rappelle la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF).

Le plus souvent, c’est un arrêté municipal qui précise les conditions de vente ce jour-là. Il est donc nécessaire de s’informer auprès de la mairie pour obtenir ces informations.

Les autres jours, la vente des fleurs est réglementée au même titre que celle des autres marchandises lorsqu’elle a lieu sur la voie publique et ce sont les dispositions relatives à la « vente au déballage » qui s’appliquent.

Catégorie questions d'actualitéCommentaires fermés

Rencontres économiques: nourrir l’humanité

Découvrez en images les dernières Rencontres Economiques : « comment nourrir l’humanité » organisées par le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes.

Cliquer sur la photo:

RE
Crédit Agricole Sud Rhône Alpes

Catégorie agro-alimentaireCommentaires fermés

Croissance verte: 6 chantiers concrets déclinés en 27 actions

Ségolène Royal, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, a présenté les 6 chantiers concrets déclinés en 27 actions qui seront engagées d’ici cet été et conduites avec un objectif prioritaire : la croissance verte, porteuse d’activité et d’emplois. Objectif : créer 100 000 emplois sur trois ans.

Ces défis constituent une chance exceptionnelle et des leviers essentiels de sortie de crise.

I – Mettre en place un nouveau modèle énergétique et la lutte contre le changement climatique
1. Finalisation du projet de loi de transition énergétique
2. Accélération des filières d’énergie renouvelables, dont l’éolien en mer et le solaire, la biomasse et les énergies marines
3. Accélération de la rénovation énergétique des bâtiments (logements, bâtiments publics, secteur tertiaire et industriel)
4. Réforme des modes de fixation des tarifs de l’électricité
5. Organisation de la conférence bancaire et financière de la transition énergétique
6. Adoption des derniers plans de protection de l’atmosphère
7. Finalisation du projet de loi réformant le code minier

II – Protéger et reconquérir l’eau, la biodiversité, les paysages
8. Examen au Parlement du projet de loi sur la biodiversité
9. Lancement des travaux de création de l’agence française pour la biodiversité
10. Signature du décret redonnant au Marais Poitevin le statut de parc naturel régional

III – Santé environnement, prévention des risques, économie circulaire

11. Adoption de la stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens
12. Approbation de la stratégie nationale de gestion du risque d’inondation
13. Intégration d’un volet « économie circulaire » dans le projet de loi de transition énergétique
14. Élaboration du Plan déchets 2020
15. Préparation de la négociation européenne sur les OGM

IV – Transports
16. Signature de tous les volets « mobilité » dans les contrats de plan
17. Modalités de financement des infrastructures de transports
18. Examen au Parlement du projet de loi de réforme ferroviaire

V – Emplois nouveaux et croissance verte

19. Développement des filières d’avenir dans le cadre des 34 plans industriels
20. Mise en œuvre du volet « transition écologique » des Investissements d’avenir
21. Modernisation et simplification du droit de l’environnement
22. Signature de la convention FEEBAT pour la formation des artisans de la rénovation énergétique et mobilisation des filières de formation pour la transition écologique

VI – Les grands rendez-vous européens et internationaux

23. Préparation de la Conférence Paris Climat 2015 (COP 21)
24. Réunion des ministres de l’Énergie du G7 les 5 et 6 mai à Rome)
25. Conseil informel des ministres de l’Environnement et de l’Énergie de l’Union européenne les 14, 15 et 16 mai ; Conseil des ministres européens de l’Environnement le 12 juin ; Conseil des ministres de l’Énergie le 13 juin
26. Réunions à Bonn (les 5 et 6 juin) et à Nairobi (les 26 et 27 juin) pour l’Assemblée des Nations unies pour l’environnement, dans le cadre des négociations internationales sur le climat.
27. Nous aurons aussi à préparer le conseil européen de juin 2014 qui reviendra sur les questions énergétiques et la COP biodiversité qui se tiendra cet automne.

Ce plan d’action a pour objectif d’agir :

- pour l’emploi : c’est le cœur de mon action, avec un objectif de 100 000 emplois créés en trois ans grâce aux travaux d’économies d’énergie et aux emplois nouveaux dans les filières de la croissance verte.
- pour le pouvoir d’achat : grâce à la modération des tarifs, et surtout aux économies d’énergie.
- pour le bien-être : grâce à la protection et à la valorisation de la biodiversité, aux actions pour la santé et à une alimentation saine et de qualité.
- pour la compétitivité : la mutation / transition écologique est une chance à saisir pour toutes nos entreprises avec de bons produits et de bons services, de moindres coûts à terme et des nouveaux marchés à conquérir.

Catégorie environnement, énergiesCommentaires fermés

Qualité de l’air: quatre nouveaux plans de protection de l’atmosphère validés

Trois plans de protection de l’atmosphère (PPA) en Rhône-Alpes et un PPA dans le Nord-Pas-de-Calais ont été validés en février et mars 2014.

En Rhône Alpes, les PPA de la région grenobloise, de l’agglomération lyonnaise et de l’agglomération stéphanoise ont été approuvés en Février 2014 par arrêtés préfectoraux ou inter-préfectoraux.

Les plans de protection de l’atmosphère (PPA) définissent les objectifs et les mesures, réglementaires ou portées par les acteurs locaux, permettant de ramener, à l’intérieur des agglomérations de plus de 250 000 habitants et des zones où les valeurs limites réglementaires sont dépassées ou risquent de l’être, les concentrations en polluants atmosphériques à un niveau inférieur aux valeurs limites réglementaires.

Des enjeux forts

La région Rhône-Alpes compte plusieurs grandes agglomérations souffrant d’une qualité de l’air dégradée.

Ces trois PPA répondent aux enjeux environnementaux et sanitaires de l’agglomération stéphanoise, de la région grenobloise et de l’agglomération lyonnaise, qui connaissent de fréquents dépassements des valeurs limites (particules et dioxyde d’azote) et l’activation régulière du dispositif régional de gestion des pointes de pollution atmosphérique.

Chacun de ces PPA rhônalpins est décliné selon 5 axes de travail : l’industrie, le chauffage individuel au bois, la circulation automobile, l’urbanisme et l’aménagement du territoire. Une dernière action vise spécifiquement la gestion des épisodes de pollution.

Catégorie environnementCommentaires fermés

Réforme territoriale: André Vallini dévoile son plan

C’est une tradition.. En fin de visite inaugurale de la foire de Beaucroissant, tout le monde se retrouve dans la salle polyvalente de la commune pour écouter les discours.

Nous retiendrons celui du secrétaire d’Etat à la réforme territoriale, André Vallini. Il a en effet dévoilé son plan concernant cette fameuse et attendue réforme.

André Vallini pense être l’homme de la situation « grâce à l’expérience que j’ai acquis tout au long de mes différents mandats. Pour rappel, j’ai été successivement conseiller municipal, maire, conseiller régional, conseiller général, président du conseil général de l’Isère, député, sénateur… J’ai donc une approche complète pour organiser la réforme territoriale nécessaire. Une réforme attendue par les français.. moins par les élus!. »

André Vallini confirme donc la mise en place de cette réforme  » un redécoupage qui s’est déjà mis en place dans d’autres pays, même en Italie..! Nous ne pouvons donc pas être à la traîne. Cette réforme territoriale a pour but essentiel d’offrir plus de simplicité, de compétitivité et des économies…Pour ce il faut commencer par diviser par deux le nombre de régions. Passer de 22 à 12  »

Et de prendre  comme exemple:  » comment voulez vous qu’un investisseur chinois, américain ou autre comprenne qu’il y ait deux Normandie??? Certaines régions commencent des travaux d’approche: Alsace-Lorraine; Bourgogne- Franche-Comté, nous les laissons travailler. Les élus ont jusqu’à juin 2015 pour faire des propositions et en 2016, le gouvernement proposera une nouvelle carte des régions. »

Autre piste: les intercommunalités: » celles ci doivent englober plus de communes et monter en puissance. Il en existe 27 en Isère, il faudrait descendre à 15…… Le couple de l’avenir est à mon sens constitué par les intercommunalités et les régions. Cela implique donc la fin des conseils départementaux et le transfert de leurs compétences vers d’autres collectivités.. »

André Vallini a martelé que le but de cette réforme  » dont on  parle depuis longtemps sans effets, nous on la réalisera, était indispensable car le monde, L’Europe évoluent, la France, ses structures doivent évoluer aussi.. »

Et de conclure: » nous sommes devant un paradoxe: les français veulent plus de services publics et payer moins d’impôts..nous devons donc nous adapter en créant une organisation territoriale plus efficace et moins coûteuse..  »

Gilbert PRECZ


André Vallini, homme te errain.. Ici lors de la visite inaugurale de la foire d'avril de Beaucroissant

André Vallini, homme terrain.. Ici lors de la visite inaugurale de la foire d'avril de Beaucroissant

Catégorie foire de Beaucroissant, territoiresCommentaires fermés

Un ministre au champ… de foire

La foire de Beaucroissant d’avril dite aussi « petite foire » ou foire de la St Georges a connu un franc succès.. comme d’habitude dira t-on!

Il faut dire que la météo a relativement été clémente avec du beau temps en journée. Les exposants étaient également très présents avec plusieurs pôles d’attraction: l’espace agricole avec le matériel et les bêtes, l’espace restauration, celui consacré aux camelots divers et la fêteforaine..

Durant les deux jours de la foire des dizaines de milliers de visiteurs, on parle de près de 300 000, ont déambulé sur le champ de foire. On s’en est rendu compte en arrivant sur Beaucroissant ou les accès étaient totalement saturés.. Et parmi les présents à Beaucroissant, un ministre…

En effet, André Vallini, nouvellement nommé secrétaire d’Etat a participé à la visite officielle, en présence de nombreux élus et personnalités.  » Il est venu, excusez la trivialité, sans chichis, et sans cravate.. il est venu comme à son habitude, simplement, accompagné de son fils de 5 ans avec qui il a fait de nombreuses haltes au niveau des animaux..Hugo a pu approcher veaux, vaches, cochons, v-cevaux, lamas…

Pour André Vallini: « la foire de Beaucroissant est un symbole:  » suite à mon élection en tant que conseiller général, ma première sortie officielle fût celle de Beaucroissant, et je fait ma première sortie officielle en tant que secrétaire d’Etat à Beaucroissant… »

Durant sa « promenade  » sur la foire, André Vallini s’est fait accoster, comme d’habitude serait-on tenté de dire..  Il a reçu de multiples félicitations, témoignages de soutiens..  » Vous êtes un ami de François, dites lui bien que nous sommes dans la panade » a t-on également entendu..

il n’a pas hésité à prendre le micro au beau milieu du ring réservé au concours  régional des blondes d’Aquitaine. Il a rappelé combien l’agriculture dans sa globalité et l’élevage en particulier représentent pour le territoire.

Gilbert PRECZ


Catégorie A la une, foire de BeaucroissantCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

avril 2014
L Ma Me J V S D
« mar   mai »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+