Archive | 29 avril 2014

Apiculture: charte de bonnes pratiques en pollinisation

La contribution du service de pollinisation par les abeilles mellifères est l’un des facteurs clés de la réussite de nombreuses productions agricoles, et particulièrement des semences oléagineuses.

Plus que jamais, la disponibilité et la qualité des colonies d’abeilles sont des enjeux majeurs de la pollinisation des productions.

C’est pourquoi les professionnels de l’apiculture et du secteur français des semences oléagineuses s’engagent dans une démarche de transparence et de qualité, en signant la Charte de bonnes pratiques agricoles et apicoles en pollinisation.

Cette charte est le résultat d’un travail commun des apiculteurs, agriculteurs-multiplicateurs et semenciers, pour renforcer le dialogue et leur collaboration historique.

Elle formalise leurs engagements réciproques pour une pollinisation de qualité, dans le respect des bonnes pratiques agricoles et apicoles, au bénéfice de tous.

Cette initiative GNIS, ANAMSO, UFS, ITSAP-Institut de l’abeille a été remarquée par le Comité Apicole de FranceAgriMer, chargé par le ministère de l’Agriculture de la mise en œuvre du Plan de développement durable de l’apiculture (PDDA). En effet, la mesure 8.1 du PDDA invite les cultivateurs et les apiculteurs à se rencontrer pour « la rédaction d’une charte du service de pollinisation ».

Le GNIS, l’ANAMSO, l’UFS, l’ITSAP-Institut de l’abeille, et ADA France se félicitent que le ministère de l’Agriculture reconnaisse le caractère exemplaire de leur initiative dans le cadre du PDDA et espèrent pouvoir proposer cette Charte aux différentes filières de production, pour un meilleur service de pollinisation en France.

Cette charte s’inscrit dans l’action www.beewapi.com initiée par le GNIS, l’ANAMSO et l’UFS en partenariat avec l’ITSAP-Institut de l’abeille.

L’Association nationale des agriculteurs multiplicateurs de semences oléagineuses (ANAMSO) est la structure dédiée à la production de semences oléagineuses. Depuis 50 ans elle défend les intérêts techniques et économiques des producteurs qu’elle accompagne dans l’exercice de leur métier.

Elle est également chargée de proposer aux pouvoirs publics toutes les mesures utiles qui intéressent la production de semences oléagineuses, de promouvoir et favoriser tous les progrès techniques dans le domaine qui lui est propre.

Le Groupement national interprofessionnel des semences et plants (GNIS) rassemble toutes les parties prenantes de la filière semences française, soit 72 entreprises de sélection, 249 entreprises de production, 17 800 agriculteurs multiplicateurs, 23 000 points de vente ainsi que les utilisateurs, agriculteurs et transformateurs.

L’Institut technique et scientifique de l’apiculture et de la pollinisation (ITSAP-Institut de l’abeille) a pour objectif de concourir au développement de l’apiculture à travers l’expérimentation, la recherche appliquée, l’assistance technique et économique, l’animation, la diffusion et la formation. Il fédère et accompagne les professionnels et les groupements de la filière apicole tout en mettant à leur service son expérience et ses compétences.

ADA France, fédération nationale du réseau du développement apicole, a pour objectif de concourir au développement de l’apiculture, à travers l’appui à l’installation et accompagnement administratif et technique des apiculteurs (actifs, nouveaux installés et porteurs de projets), diffusion de documents et d’informations techniques et économiques, formation continue et de regrouper et animer au plan national, les groupements de développement apicole à vocation professionnelle (ADA).

L’Union française des semenciers (UFS) est l’organisation professionnelle qui représente 130 entreprises semencières implantées en France et qui ont pour activités la création de variétés végétales, la production et la mise en marché de semences pour l’agriculture, les jardins et les paysages.

Interlocuteur de référence pour l’industrie des semences, elle porte la voix de ses adhérents dans une interprofession forte. Au sein des filières, les semenciers participent à la construction d’une activité économique structurée, dynamique, responsable et pérenne.

Catégorie apicultureCommentaires fermés

Guide Plantes à parfum, aromatiques et médicinales

Tous les 2 ans, la Chambre d’agriculture de la Drôme édite le « Guide PPAM » (Plantes à parfum, aromatiques et médicinales). L’édition 2014 vient d’être publiée.

Ce document de 233 pages a pour ambition de répondre aux divers questionnements au cours de la campagne.

Destiné aux professionnels de la filière, producteurs et techniciens de la France entière, il contient des actualités techniques et réglementaires, un tableau par culture des produits phytosanitaires autorisés, des fiches techniques, un annuaire de contacts et de nombreuses autres informations.

Le guide PPAM 2014 est le fruit d’un travail collectif, coordonné par la Chambre d’agriculture de la Drôme.

> Découvrez en un clic un « Extrait du Guide PPAM ».

Pour toute commande, télécharger « Le bon de commande du guide » à adresser auprès des services de la Chambre d’agriculture de la Drôme.

Catégorie bibliothèqueCommentaires fermés

Plan de développement durable de l’apiculture

Stéphane LE FOLL, Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt,  a rappelé  son ambition pour la filière apicole qui est un des piliers de l’agro-écologie.

Le plan abeilles 2013-2016 doté de 40 Millions d’euros, élaboré en concertation avec les acteurs de l’amont à l’aval constitue un engagement « sans précédent », preuve du volontarisme des pouvoirs publics dans ce secteur.

Ce plan global comporte plusieurs aspects parmi lesquels un meilleur suivi de l’activité et de la santé des colonies, la diminution de l’impact des pesticides, la lutte contre les maladies et les prédateurs des abeilles.

Le Ministre a tenu à souligner le renforcement des moyens de l’Institut de l’abeille (ITSAP) et les efforts financiers consentis pour développer le cheptel et soutenir la recherche, indispensable à une meilleure connaissance des causes affectant la santé des colonies.

Stéphane LE FOLL a également rappelé le rôle leader de la France dans l’interdiction du Cruiser et l’obtention d’un moratoire européen sur les néonicotinoïdes.

Enfin, le Ministre s’est félicité de la poursuite de la mise en place de mesures agro-environnementales destinées à encourager la pollinisation en zones fragiles et a indiqué que le projet agro-écologique était une illustration d’une « réelle ambition collective et d’une concertation fructueuse au service d’une production respectant les facteurs naturels et la biodiversité ».

A cet égard, à l’occasion de ce point d’étape, le Ministre a parrainé la signature d’une charte entre les professionnels de l’apiculture et des semences oléagineuses pour de bonnes pratiques en pollinisation signée aujourd’hui entre ADA France, le GNIS, ANAMSO, l’UFS et l’institut de l’abeille.

Il s’agit là d’une illustration d’engagements réciproques vertueux entre les professionnels de l’apiculture et le secteur des oléo-protéagineux.

Le Ministre a également indiqué que l’arrêté interministériel sur les produits phytosanitaires bénéficiant de la « mention abeilles » était en cours de révision.

Il permettra de mieux tenir compte des contraintes de pollinisation au moment des épandages pendant la floraison démontrant ainsi que la production et le souci de préserver notre environnement peuvent se concilier.

Par ailleurs, le Ministre a redit qu’il étudiait la possibilité d’apporter une aide ciblée à plusieurs exploitants situés en Ariège et dans les Pyrénées Orientales compte tenu d’une situation exceptionnelle ayant conduit pour une cause encore inexpliquée à la destruction de plus de 50% du cheptel.

Enfin et afin de soutenir la consommation de miel et la promotion de celui-ci, le Ministre a indiqué vouloir profiter de la semaine du goût pour organiser une matinée de mise à l’honneur du miel auprès des scolaires.

Catégorie apicultureCommentaires fermés

28ème trophées des Vins de Savoie: palmarès

Voici le palmarès complet de la 28ème édition des trophées des vins de Savoie qui s’est déroulée à Chambéry.

CIVS 1CIVS 2CIVS 3CIVS 4CIVS 5

Catégorie Pays de Savoie, viticultureCommentaires fermés

« Charte de Bien-Vivre » sur le territoire d’Isère Porte des Alpes.

Les membres du CA de PATURIN sont heureux de vous convier à la 1ère soirée débat-échanges « Charte de Bien-Vivre » sur le territoire d’Isère Porte des Alpes.
Un petit groupe pilote du Comité de Territoire a décidé de relancer la démarche (qui avait débuté en 2011) et souhaite faire se rencontrer différents acteurs, interlocuteurs et usagers de ce territoire.

L’occasion est toute trouvée aussi avec le renouvellement des équipes municipales et l’envie de re »booster » le Comité de Territoire en recréant du lien.
Agriculteurs, élus et partenaires associatifs du territoire sont conviés ce jeudi 6 mai à Bourgoin-Jallieu.

Rendez-Vous  à la soirée « Charte de Bien-vivre »
mardi 6 mai 2014 20h30
- Salle Banalisée de Champaret -
à Bourgoin-Jallieu

Renseignements et inscription:

PATURIN Maison des Agriculteurs Océane Amoric
7 place du champ de Mars 38110 La Tour du Pin
- PATURIN, fax : 04.74.83.25.19
- PATURIN, Courriel : oceane.amoric@isere.chambagri.fr

Catégorie territoiresCommentaires fermés

La ministre de l’écologie veut plus de biogaz : un voeu pieu sans le maïs

Lors d’une conférence de presse pour présenter les priorités de son ministère, la Ministre
de l’Ecologie a déclaré vouloir « au niveau national, une unité de méthanisation par canton rural ».

L’AGPM se félicite de cette déclaration qui dynamise le rôle de la méthanisation agricole dans la
production nationale de biogaz déjà soutenue par le Ministère de l’Agriculture.

L’AGPM est cependant consternée par le parti pris négatif affiché à l’encontre du maïs et son
utilisation en méthanisation alors même que sa productivité et sa polyvalence lui permette de
répondre efficacement au « produire plus et mieux » affiché par le Président de la République
François Hollande

L’AGPM regrette ce refus dogmatique d’utiliser des cultures énergétiques, et notamment le maïs, car
elles sont le plus souvent indispensables pour alimenter des installations économiquement viables.
En effet, les cultures énergétiques dédiées, ou s’appuyant sur l’utilisation innovante de Cultures
Intermédiaires à Vocation Energétique (dérobées, réalisation de 3 cultures en 2 ans), apportent un
pouvoir méthanogène complémentaire des effluents d’élevage, qui le sont peu. Ces systèmes, dans
lesquels le maïs a toute sa place, permettent donc de répondre aux enjeux de production
alimentaire, d’énergie et de couverture des sols. Enfin, la méthanisation peut constituer un élément
de stabilité du revenu des exploitations, céréalières ou d’élevage, et dans certains cas, un apport
d’engrais appréciable.

Catégorie céréales, énergiesCommentaires fermés

Ré-ouverture de l’espace d’accueil de la base touristique de Treffort

L’espace d’accueil situé sur la base touristique de Treffort, sur les rives du lac de Monteynard- Avignonet, ouvre ses portes pour sa quatrième saison.

« Le Môle » offre un espace d’information sur les activités sportives et touristiques autour du lac de Monteynard-Avignonet, ainsi qu’un espace d’exposition EDF sur l’hydroélectricité.
60 m² sont consacrés au barrage de Monteynard- Avignonet et aux activités d’EDF sur la vallée du Drac.
Cette exposition se compose de panneaux d’information, de photos et de films sur le barrage, la vallée du Drac et les activités du lac (projections à la demande).
Le SIVOM du lac et EDF, partenaires pour la construction et l’aménagement de l’espace d’accueil du Môle, poursuivent leur collaboration en 2014 pour organiser notamment, le Trail des Passerelles le 20 juillet et la Fête du Lac le 26 juillet.

Toutes les informations sur : www.lac-monteynard.com et www.trail-passerelles-monteynard.fr

Le Môle est ouvert tous les jours du 1er mai au 30 septembre de 10h30 à 18h30.

Entrée gratuite

Tél :
04.76.34.14.48 ou 06.84.59.67.68

L’espace Info Hydraulique d’EDF à Corps prépare  son ouverture estivale

Situé au centre du village de Corps, rue des Fossés, l’Espace est un lieu d’accueil et d’information du public, dédié au patrimoine hydroélectrique de la vallée du Drac.

Il sera ouvert à partir du 17 juin et jusqu’à la fin août.

Comme en 2013, l’initiative ayant rencontré un franc succès, quatre VTT électriques seront prêtés gracieusement aux visiteurs, pour les tester en partant à la découverte des paysages environnants.

Catégorie tourismeCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

avril 2014
L Ma Me J V S D
« mar   mai »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+