ASLGF Alpes sud Isère: très bon démarrage…

L’ association libre de gestion alpes sud Isère, créée officiellement début septembre, a pour mission essentielle d’assurer la gestion de la forêt de ses adhérents  » de A à Z  » précise son président Patrick Chion.

Les propriétaires qui adhèrent à l’ ASLGF savent en effet que leurs parcelles seront suivies de façon durable. La coupe, le débardage, la vente  » au meilleur profit » seront assurés par l’ASLGF.

A noter par exemple que les coupes seront effectuées par des bûcherons locaux qui feront du travail de qualité.. et non pas des bûcherons qui viennent des pays de l’est ou d’ailleurs et qui sont peu soucieux de certaines règles.. ajoute Patrick Chion.

Pour mieux assurer le suivi de ce travail, un technicien va être embauché sous peu.

Les coupes de bois partiront essentiellement dans les scieries locales. Ce sera en très grande majorité du bois d’oeuvre.  » Plus de 50% du bois de notre territoire du sud Isère est du bois haute performance. A notre charge de le valoriser au mieux  » précise le président de l’ASLGF.

A ce jour, 28 propriétaires adhèrent à cette nouvelle méthode de gestion de la forêt. Ils proviennent des communes de st Guillaume, Gresse en Vercors, St Michel les Portes ou encore Saint Baudille et Pipet. Cela représente 200 hectares.

 » Notre défi est d’arriver à 1000 hectares dans un délai assez court. Ceci est parfaitement réalisable car nous savons que de nombreux propriétaires sont dans l’expectative.. Ils attendent de voir comment l’ASLGF s’organise avant d’adhérer. A l’heure actuelle, tout va bien et tout ira de mieux en mieux  » rassure Patrick Chion.

Pour en savoir plus

AFTBM


Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8643 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

mai 2014
L Ma Me J V S D
« avr   juin »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+