Catégorie | questions d'actualité

Inscription de la grotte ornée du Pont d’Arc au Patrimoine mondial de l’Humanité

Jean-Jack QUEYRANNE, président de la région Rhône-Alpes réagit suite à l’inscription de la grotte ornée du Pont d’Arc au Patrimoine mondial de l’Humanité.

« C’est avec une immense émotion et une grande fierté que j’apprends l’inscription au Patrimoine
mondial de l’Humanité de la Grotte ornée du Pont d’Arc, dite Grotte Chauvet. C’est là le résultat
d’un long travail qu’ont mené conjointement la Région Rhône-Alpes et le Conseil général
d’Ardèche, en lien avec l’Etat mais aussi avec tous ceux qui ont soutenu cette candidature –
33 000 signatures pour le « Oui à l’Unesco ». L’équipe du Syndicat mixte de la Caverne du Pont
d’Arc a mené un travail formidable, que je souhaite ici saluer.

Nous suscitons aujourd’hui une attente vive et légitime vis-à-vis de ce chef d’oeuvre de l’art
pariétal, bien commun de l’humanité. Cette attente sera, je le crois, largement comblée par
l’ouverture en avril 2015 de la Caverne du Pont d’Arc. Avec le concours de l’Etat et de l’Europe, la
Région et le Département, principaux financeurs de cette réplique sans équivalent au monde,
offrent au territoire ardéchois et rhônalpin de nouvelles pistes de développement économique,
ouvert sur la culture et le patrimoine.

Cette journée peut paraître bien mince à l’échelle du temps de l’humanité mais elle marque pour
nous tous la reconnaissance universelle du talent de nos ancêtres. »

 »

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8422 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

AGRICULTURE-GIF-468x60.gif

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

juin 2014
L Ma Me J V S D
« mai   juil »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+