Archive | août, 2014

Châtonnay: record battu!

Les jeunes agriculteurs(ccja) et l’équipe d’organisation du comice cantonal du canton de Saint-Jean-de-Bournay ont organisé  » agriculteurs en fête  » à Châtonnay.

Le fil conducteur de cette fête: le tracteur.

Il faut se rappeler qu’il y a quelques années, les vedettes du comice étaient les animaux, les bovins en particulier.

Un comice qui a toujours fait partie des rendez vous les plus prisés du département.

Point de bêtes donc  mais des tracteurs.. Le défi à relever étant de rassembler le plus grand nombre possible de tracteurs.. du plus ancien, on dira antique, au plus neuf, moderne..

Inutile de dire que  jour après jour les inscriptions se sont succédées sur un bon rythme..

En arrivant ce matin sur l’aire de rassemblement des tracteurs… on a eu un haut le coeur… Des dizaines de tracteurs alignés… voilà la vue…

Il a fallu attendre le décompte fait par un huissier de justice pour en connaître le nombre: 287 tracteurs.. Record Rhône-Alpes pulvérisé..

Des tracteurs qui on fait un défilé autour de Châtonnay.. Inutile de décrire l’ambiance.. Nous dirons juste que bon nombre de machines étaient conduites par des jeunes et par des…filles.

Si le tracteur était le thème de cette journée, on ne passera pas sous silence les nombreuses attractions qui ont permis de faire de cette fête agricole une fête rurale, de la famille..

Chacun a pu apprécier la dextérité, la force des travailleurs du bois avec des démonstrations organisées par l’association  » Roybon des bois »..concours de labour.. marché fermier… sans oublier le repas du midi qui a attiré 650 convives..

Fête agricole qui s’est terminée en apothéose par un magnifique feu d’artifice..

Nous terminerons notre propos en insistant sur l’ambiance, très conviviale, sympa.. qui a régné durant toute cette journée.. en particulier au niveau des organisateurs et des bénévoles qui ont tout donné pour que tout ce passe bien… et tout c’est bien passé…

Voici le diaporama de la journée..

Cliquer sur les photos pour les agrandir..

Gilbert PRECZ









Catégorie A la une, agriculture, foires et fêtesCommentaires fermés

Eleveurs, le dernier tabou

C’est un drame qui se joue à huis-clos, dans le silence des campagnes françaises.
C’est aussi le dernier tabou paysan : chaque année, 10 000 animaux de ferme sont saisis par la justice, en majorité des vaches laitières.

Ces bêtes sont enlevées à des petits éleveurs qui ont baissé les bras et qui sont très souvent condamnés pour « abandon de troupeau ».

Que signifie cette tendance sordide? Qui lutte contre ces abandons et avec quels moyens? L’élevage laitier a-t-il encore un avenir en France et en Europe?
Laisser dépérir des bêtes auxquelles on a consacré toute sa vie… le phénomène est révélateur du mal-être qui touche le monde des éleveurs.
Depuis la crise du lait de 2009, 10 000 d’entre eux disparaissent chaque année en France. Le modèle familial de l’élevage traditionnel semble avoir vécu.
Ailleurs en Europe, certains pays s’en sortent mieux. C’est le cas notamment de l’Allemagne qui a su en quelques années devenir le premier producteur de lait de la communauté. Le secret de cette réussite réside essentiellement dans la mise en place d’un nouveau modèle, celui des « fermes usines » qui s’est généralisé outre-Rhin.
Ces structures gigantesques sont capables d’accueillir plusieurs milliers de vaches à la fois, couplées à des méthaniseurs qui transforment le fumier en énergie et rendent ces « fermes » rentables.
En France, les projets pour relancer la production laitière s’appuient eux aussi sur ces modèles, mais ils se heurtent à une contestation forte.
« Avec ces usines à vaches, le lait devient un sous-produit de la merde » avertit Laurent Pinatel, porte-parole de la Confédération paysanne et farouche opposant au projet de « ferme aux 1000 vaches » en baie de Somme.
A travers les solutions envisagées pour résoudre la crise du lait, c’est donc un débat sur notre modèle de société qui a été lancé.
C’est un drame qui se joue à huis-clos, dans le silence des campagnes françaises.
C’est aussi le dernier tabou paysan : chaque année, 10 000 animaux de ferme sont saisis par la justice, en majorité des vaches laitières. Ces bêtes sont enlevées à des petits éleveurs qui ont baissé les bras et qui sont très souvent condamnés pour « abandon de troupeau ».

Arte Reportage MARDI 6 SEPTEMBRE 2014 À 18H35

Catégorie A la uneCommentaires fermés

Fête du fromage et des produits du terroir.. C’est parti…

la 27ème fête du fromage et des produits du terroir a débuté ce samedi matin.. sous la grisaille mais très vite le soleil a tenu à s’inviter à ce moment festif, convivial,… à ce rendez vous de la gastronomie..

Pierre Buisson, président de la Communauté de communes du Massif du Vercors, grand défenseur du bleu du Vercors Sassenage et des produits du terroir, malgré un emploi du temps chargé, a tenu à encourager les membres de la confrérie, organisateurs de cette fête qui a rempli le parc Sasso Marconi à Sassenage.

Les visiteurs ont apprécié la qualité des produits présentés mais aussi les différentes animations, dont les démonstration de cavage, recherche de truffes par chiens dressés.

con

Catégorie foires/salonsCommentaires fermés

Theys: appel à la solidarité

Un agriculteur domicilié à  Theys, René Payerne-Baccard a vu sa ferme détruite par un incendie le 30 juillet dernier.

Il possède 25 vaches.

Un voisin a mis à sa disposition une trailleuse. Il aurait besoin en urgence de 150 tonnes de fourrage et d’un tunnel mais aussi d’un hangar ou bâtiment susceptibles d’accueillir le troupeau pendant quelque temps..

Il y a urgence

Contacter l’agriculteur si vous souhaitez et pouvez l’aider:

TEL: 04 76 71 01 79


Catégorie agricultureCommentaires fermés

AG de l’association des communes forestières de l’Isère

A l’assemblée générale de l’association des communes forestières de l’Isère, présidée par Guy Charron,  qui s’est déroulée à St Pierre de chartreuse, il a été question de l’AOC bois de Chartreuse..

il s’agit d’une démarche initiée par le Parc Régional de Chartreuse. Démarche lancée en 2005.. Pas évident au départ car s’il y a des AOC en agroalimentaire, vins, il n’en n’existe pas en bois..

A noter que l’unanimité c’est faite autour de ce projet, tant au niveau des collectivités que de l’ensemble de la filière bois.

Depuis le dossier avance, les études techniques succèdent aux études techniques, le cahier des charge évolue.. Si tout va bien, l’obtention de l’AOC est programmée pour fin 2016… chacun se plaisant à dire que la forêt de chartreuse est une forêt d’exception..et qu’elle mérite bien d’être reconnue à travers le label AOC..

L’année  2014 est une année charnière et la mobilisation doit être générale,  » tous azimuts « . Tout le monde en est conscient.. la filière bois c’est 40 000 emplois en Rhône-Alpes..

Il a été rappelé l’importance que les élus locaux soient mieux formés à la culture bois.. que l’utilisation de bois local doit être privilégié..que la loi d’avenir agricole, dans sa partie  » forêt » annonce des progrès …et en partie la reconnaissance de la forêt, du bois comme un maillon économique, environnemental indispensable pour notre pays.

galvin

Charles Galvin, au nom du conqseil Général de l’Isère a rappelé que le tiers de notre superficie départemental est recouvert par la forêt. Une forêt qui gagnez du terrain suite à la déprise agricole.  » 10 000 emplois non délocalisables en découlent, sachons les conserver..Le conseil Général poursuivra ses actions en direction de la filière bois, continuera à aider les entreprises à se moderniser.. Nous réfléchissons avec l’ensemble des acteurs de la filière bois pour gagner en efficacité.. et nous allons  » sortir au printemps un plan forestier départemental.. « 

savin

Michel Savin, sénateur, a tenu à souligner qu’au niveau de la commission forêt au sénat.. » les appartenances politiques n’ont aucun impact.. Nous travaillons pour l’avenir de la forêt.. seul bémol, les divergences géographiques, un sénateur des Landes n’aura pas les même priorités qu’un sénateur de l’Isère.. « 

brottes

François Brottes, député.. a conclu les débats par une boutade: « je ne suis pas à La Rochelle car j’ai préféré être parmi vous et parler forêt, au moins il n’y a pas de langue de bois! »..

Plus sérieusement, il s’est dit heureux que l’initiative bois de chartreuse AOC avance  » sincèrement j’ai bon espoir ».. Il a rappelé l’intérêt de la création des chartes forestières du territoire  » qui ont l’avantage de concerner l’ensemble des utilisateurs de la forêt »..et de rajouter:  » les collectivités locales, les intercommunalités, les groupements forestiers doivent se mobiliser, mener des actions concrètes car nous sommes tous conscients, gouvernement compris que la forêt, les activités qui y sont liées, tourisme compris vont aller de l’avant.. »

Et d’argumenter.. Comment concevoir que lorsque l’on fait des actions de communication sur le bois.. ce sont les pays étrangers qui en profitent.. Il faut absolument se mobiliser pour améliorer notre offre nationale, régionale, locale.. »

Il a bien entendu abordé la future loi d’avenir pour l’agriculture,  » j’ ai beaucoup travailler à son élaboration.. elle va dans le bon sens »..






Catégorie forêtCommentaires fermés

BEIGNETS DECOUVERTE AU BLEU DU VERCORS SASSENAGE

Voici une recette originale qui met à l’honneur le Bleu du Vercors Sassenage..

Pour six Personnes environ

Préparation de la Pâte à Frire : Dans un saladier, mélanger 250 grammes de farine , 2 Œufs entiers , 3 Gr de Sel fin ,un peu de poivre du moulin, 20 Cl de bière, 3 Cl d’huile de tournesol, du persil haché et remuer le tout avec une spatule en bois …

Laisser reposer au frais et monter 3 blancs d’oeufs en neige et les ajouter délicatement dans la préparation …

La pâte est prête à l’emploi …

Couper des lamelles de Bleu du Vercors Sassenage ( 300Gr de Bleu environ) et les incorporer dans chaque beignet au moment de la cuisson dans de l’huile frétillante …

Sans titre 2

BON APPETIT …

L’ Ami Claude .

Catégorie bleu du Vercors SassenageCommentaires fermés

Le Bois-Energie

Le Groupement des Sylviculteurs du Vercors 4 Montagnes organise une journée d’information le jeudi 11 septembre 2014

Thème : Le Bois-Energie

Rendez-vous à 9 heures 30 Parking du ski de Fond de Bois Barbu à Villard de Lans

Ordre du Jour :

Le matin

-       Visite de parcelles dont le B E a déjà été mobilisé

-       Visite de parcelles où du B E pourrait être mobilisé

Gain et avantage au niveau de la production/coût et contrainte de mobilisation

Présentation du système d’aide du C G 38 à la mobilisation du B E

Repas à l’Auberge des Montauds toute proche

L’après-midi

-       Visite de la plateforme Bois de Fenat (avec système de séchage)

-       Visite de la chaufferie bois de Vercors Lait (qui fonctionne en permanence)

-       Passage et dégustation à la boutique des fromages du Vercors

Animation par Benoît COULEE technicien de Coforet et ancien technicien du GS4M

Interventions de la CCMV par Sandra Bonniaud

Intervention de CREA-ENERGIE par Gérard Pollier

Comptant sur votre présence sur le terrain ainsi qu’au repas, veuillez les confirmer rapidement, à votre convenance, auprès de Daniel Bonnet.

VER 4M

Catégorie forêt du VercorsCommentaires fermés

Remaniement : Pas de changement pour les paysans

Communiqué de la confédération Paysanne.

Après l’annonce de la composition du gouvernement Valls 2, le message est simple : en agriculture comme ailleurs, l’objectif n’est pas de reconsidérer l’orientation de la politique économique. Mais nous, Confédération paysanne, n’avons pas changé non plus, et nous continuerons à porter nos revendications auprès du ministre en charge de l’Agriculture.

En premier lieu, nous persisterons à lui parler emploi paysan. Jusqu’à présent, la politique d’exclusion a accompagné la décomposition de l’emploi agricole, en amont, en aval, comme à la production. Notre projet d’agriculture paysanne est synonyme de création d’emploi pérenne en agriculture. Alors que, ce soir, les chiffres du chômage seront encore en hausse, Stéphane Le Foll continuera-t-il d’ignorer le gisement d’emploi dont il a la charge ?

Au lieu d’une réelle préoccupation pour l’emploi, c’est la place accordée au commerce extérieur qui se confirme. Nous ne cesserons pas d’alerter les pouvoirs publics et nos concitoyens : la course à l’export de matières premières et de produits standards au lieu d’une politique de relocalisation de la production et des échanges ne peut conduire qu’à des catastrophes. Nous le voyons aujourd’hui avec l’embargo russe. A quelques mois de la fin des quotas laitiers, nous ne pouvons que nous inquiéter des conséquences d’une telle politique. Sans compter que doivent venir s’y ajouter des accords de libre-échange destructeurs.

La Confédération paysanne note cependant un point potentiellement positif : l’arrivée de la ruralité dans les attributions de la ministre de l’Egalité des territoires peut être un signal fort à l’heure de la réforme territoriale. C’est un sujet que nous connaissons très bien puisque nous sommes porteurs d’un projet dont l’un des objectifs est la dynamique des territoires ruraux. Nous attendons donc dès à présent une invitation à apporter une large contribution à la réflexion sur ce thème que ne manquera pas d’entamer Sylvia Pinel.

Catégorie agricultureCommentaires fermés

Sassenage fête le fromage, les produits du terroir…

Les 30 et 31 août se déroulera à Sassenage la fête du fromage et des produits du terroir..Nous en serons à la 27ème édition! Cette fête est organisée par la confrérie du bleu Vercors Sassenage..

Le Grand-Maître de la confrérie, Philippe Thiault nous présente cette manifestation qui se déroulera Parc Sasso Marconi à Sassenage.

La confrérie du Bleu Vercors- Sassenage , organisatrice de la manifestation, avec le soutien de la mairie et du conseil général vous invite à fêter son célèbre fromage  et à participer à la 27 ème édition de la fête du fromage et produits du Terroir
Pendant 2  jours, Sassenage  célèbre le mariage des fromages et des vins, sans oublier de vous convier à une balade gastronomique à travers toutes les régions de France.

Au Parc Sasso-Marconi, lieu de notre  manifestation,  plus de 50  exposants seront réunis pour un grand marché des produits de nos terroirs.

A côté des fromages, rois de cette manifestation, des stands vous proposeront  de découvrir la richesse des saveurs de nos régions : vins et alcools divers, charcuterie artisanale  sans oublier l’eau de Grenoble, foie gras, escargots  …

Au niveau de la trufficulture, le syndicat des trufficulteurs de l’Isère sera présent, avec en particulier des démonstrations de cavage, recherche de truffes par des chiens dressés pour..

Le terroir local sera  mis à l’honneur à l’occasion de cette 27e édition

Pour la première fois, depuis la création de la confrérie, nous allons vous faire découvrir le mariage du fromage et de la bière « Blonde de sassenage », bière toute nouvellement fabriquée et consommée sur Sassenage.

Le cocktail intitulé « Mélusine » sera à déguster sans modération sur le stand buvette restauration de la fête.
Également, n ‘oubliez pas de réserver dès à présent votre samedi soir pour venir déguster entre amis la traditionnelle Vercouline (raclette au bleu du Vercors Sassenage),  le tout nouveau ‘ »Sass’ Croq » et  la Thioline (gratin de pommes de terre au bleu accompagnés de diots).

La restauration sera assurée tout au long du week-end, sur les différents stands de nos partenaires.
La première partie de soirée sera assurée par un concert d’un tout nouveau groupe de jeunes sassenageois,  « BambooTribe », suivi d’un groupe franco britannique de Rock Pop français « les Pusseapers »
Et pour terminer la soirée , L’orchestre de Gilbert PAGE quant à lui   vous fera comme  depuis 27 ans « bleuir » de plaisir.

Depuis 2012 , la Confrérie a mis en place un nouveau site internet (www :bleu-vercors-sassenage.com). Le conseil d’administration et moi même avons souhaité mettre à l’honneur ce qui nous passionne et nous rassemble : le fromage 35ème AOC de France,  le Bleu du Vercors Sassenage.

Nous vous faisons  découvrir tout au long de l’année un monde, un territoire, des hommes et des femmes qui gravitent ou qui ont gravité autour de ce fameux fromage .

Catégorie bleu du Vercors Sassenage, foires/salonsCommentaires fermés

Valls2: la FNSEA réagit

Suite au remaniement ministériel et la confirmation de Stéphane Le foll comme ministre de l’agriculture, Xavier Belin, président de la FNSEA a réagit..

 » La présidence de la République vient d’annoncer la nomination du nouveau gouvernement dit Valls II soit le 38ème gouvernement de la Vème République.

Le Gouvernement est nommé en pleine crise politique et économique. La France est dans une situation plus que difficile. Elle ne cesse de perdre son rang dans le monde et partout les clignotants socio-économiques sont au rouge.

Dans cette situation d’urgence ou la musique du déclin officie, l’heure n’est plus ou pas aux combats tactiques et politiciens mais bien à se relever les manches pour reconstruire un pays fort, un pays écouté, un pays enthousiaste et entrepreneur, un pays respecté.

Il s’agit désormais de redonner confiance et de redonner de la prospérité et de l’espoir à nos concitoyens. La seule stratégie qui compte c’est l’efficacité, la clarté des politiques conduites, et la cohésion au sein del’équipe gouvernementale.

La FNSEA jugera ce nouveau gouvernement sur actes et sur pièces.

L’Agriculture, et plus largement la filière agricole, nous le disons depuis longtemps, peuvent aider le pays à sortir de l’ornière mais pour cela, il faut lui rendre sa liberté et son énergie !

C’est à ce prix que le maintien et la création de nouveaux emplois seront au rendez-vous, notamment pour les plus jeunes.

La France a un potentiel énorme mais des contraintes tout aussi énormes. En stoppant les secondes, nous développerons le premier.

On parle ici et là d’une crise, pareille à celle de 1929, d’un état d’esprit d’avant 1968, des besoins de nouvelles institutions telles qu’en 1958.

Quel que soit la date, la seule chose qui compte c’est le retour de la France dans la compétition mondiale avec les valeurs d’équité et de solidarité qui sont les nôtres, à vocation universelle. »

Catégorie agricultureCommentaires fermés

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

août 2014
L Ma Me J V S D
« juil   sept »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+