Archive | 04 août 2014

Isère: abattage du loup suspendu

Le tribunal administratif de Grenoble a suspendu un arrêté de la préfecture de l’Isère qui avait autorisé l’abattage d’un loup dans le sud du département après plusieurs attaques de troupeaux.

L’Association pour la Protection des Animaux Sauvages crie victoire à travers un communiqué.

« L’Association pour la Protection des Animaux Sauvages (ASPAS), vient d’obtenir une nouvelle victoire contre un arrêté illégal de tir de loup en Isère. Face à la mauvaise foi et à l’acharnement de l’État, le juge a retenu la totalité des arguments de l’ASPAS !
À la demande de l’ASPAS, le Tribunal administratif de Grenoble vient de suspendre, le 1er août, l’arrêté préfectoral du 11 juillet 2014 pris par le Préfet de l’Isère, autorisant l’abattage d’un loup.
Cette décision de justice souligne notamment :

  • l’absence de mesures effectives de protection du troupeau,
  • l’incohérence du territoire retenu par le préfet : un seul loup a été identifié sur ce périmètre, des attaques ont été recensées sur seulement 5 des 12 communes retenues, et ce territoire comprend des zones où le prédateur n’est même pas encore installé !

De plus, le tir de prélèvement a été autorisé sans tir de défense préalable : la loi prévoit ce cas de figure uniquement si le tir de défense ne peut être mis en place pour des raisons techniques et pratiques ou en cas de dommages exceptionnels. Ici, aucune de ces conditions n’était remplie.

L’État continue de masquer son inaction face à une filière ovine en crise, en se servant du loup comme bouc émissaire. Touchée par la surproduction et mal adaptée à la concurrence internationale, cette filière ne subsiste aujourd’hui que grâce aux subventions. La destruction d’un loup ne calmera pas les éleveurs excédés par cette situation.

L’ASPAS condamne fermement la politique anti-loup relayée par le gouvernement et déplore que l’État autorise aussi systématiquement des tirs de loups. Les mesures de protection continuent d’être mal et peu employées en France, alors qu’elles montrent de très bons résultats dans d’autres pays. »

L’Association pour la Protection des Animaux Sauvages (ASPAS), vient d’obtenir une nouvelle victoire contre un arrêté illégal de tir de loup en Isère. Face à la mauvaise foi et à l’acharnement de l’État, le juge a retenu la totalité des arguments de l’ASPAS !
À la demande de l’ASPAS, le Tribunal administratif de Grenoble vient de suspendre, le 1er août, l’arrêté préfectoral du 11 juillet 2014 pris par le Préfet de l’Isère, autorisant l’abattage d’un loup.
Cette décision de justice souligne notamment :

  • Canis-lupus-2l’absence de mesures effectives de protection du troupeau,
  • l’incohérence du territoire retenu par le préfet : un seul loup a été identifié sur ce périmètre, des attaques ont été recensées sur seulement 5 des 12 communes retenues, et ce territoire comprend des zones où le prédateur n’est même pas encore installé !

De plus, le tir de prélèvement a été autorisé sans tir de défense préalable : la loi prévoit ce cas de figure uniquement si le tir de défense ne peut être mis en place pour des raisons techniques et pratiques ou en cas de dommages exceptionnels. Ici, aucune de ces conditions n’était remplie.

L’État continue de masquer son inaction face à une filière ovine en crise, en se servant du loup comme bouc émissaire. Touchée par la surproduction et mal adaptée à la concurrence internationale, cette filière ne subsiste aujourd’hui que grâce aux subventions. La destruction d’un loup ne calmera pas les éleveurs excédés par cette situation.

L’ASPAS condamne fermement la politique anti-loup relayée par le gouvernement et déplore que l’État autorise aussi systématiquement des tirs de loups. Les mesures de protection continuent d’être mal et peu employées en France, alors qu’elles montrent de très bons résultats dans d’autres pays.

– See more at: http://www.aspas-nature.org/10009/victoire-du-loup-et-du-bon-sens-contre-les-arnaques-de-letat/#sthash.grJa3oLu.dpuf

L’Association pour la Protection des Animaux Sauvages (ASPAS), – See more at: http://www.aspas-nature.org/10009/victoire-du-loup-et-du-bon-sens-contre-les-arnaques-de-letat/#sthash.grJa3oLu.dpuf
L’Association pour la Protection des Animaux Sauvages (ASPAS) – See more at: http://www.aspas-nature.org/10009/victoire-du-loup-et-du-bon-sens-contre-les-arnaques-de-letat/#sthash.grJa3oLu.dpuf
L’Association pour la Protection des Animaux Sauvages (ASPAS) – See more at: http://www.aspas-nature.org/10009/victoire-du-loup-et-du-bon-sens-contre-les-arnaques-de-letat/#sthash.grJa3oLu.dpuf

Catégorie loupCommentaires fermés

La Bâtie Divisin: finale départementale de labour

Les jeunes agriculteurs de l’Isère organisent chaque été la fête de l’agriculture dont le fil conducteur est la finale départementale de labour.

Cette année cette manifestation aura lieu sur le canton de Saint Geoire en Valdaine, à La Bâtie Divisin, les 16 et 17 août.

Les jeunes agriculteurs du canton de Saint Geoire en Valdaine (15 adhérents),s’attellent à matérialiser les mission de JA 38 sur leur propre territoire, en organisant notamment des manifestations à destination du grand public, dans l’optique de faire connaître le métier d’agriculteur, les produits de terroir, les synergies entre agriculture et territoire (environnement, social, économique).

Ils sont épaulés par des jeunes agriculteurs de Pont de Beauvoisin pour mener à bien cette manifestation.

« Terre de Sens » est née du désir des Jeunes Agriculteurs du canton de Saint Geoire en Valdaine d’organiser le concours cantonal de labour ainsi que la Finale Départementale de Labour (FDL), comme l’avaient fait leurs prédécesseurs 20 ans auparavant.
Ils ont souhaité ouvrir la manifestation et la rendre accessible au plus grand nombre en proposant des animations diverses en lien avec l’évolution des pratiques agricoles sur leur territoire afin d’instaurer le dialogue et de communiquer sur leurs pratiques actuelles.

fdl preparation

Afin que cette fête soit une réussite, les jeunes n’ont pas compter leur temps.. leur investissement..on en reparlera..

sillon38.com et le groupe Provencia, à travers Carrefour Voiron seront deux partenaires, sponsors appréciés des jeunes agriculteurs. Des paniers garnis de produits régionaux.. une tablette tactile seront offerts au cours de cette journée qui connaîtra un grand succès..


Catégorie agricultureCommentaires fermés

Offres et demmandes d’emploi en Rhône-alpes, dans le secteur agricole

Retrouvez ces offres d’emploi sur www.anefa.org :

Drôme . Expl., élevage bovin lait, caprin lait avec activité de transformation, recrute un salarié. Vs assurerez la traite et le soin des chèvres. En fonction de vos compétences, vs participerez aux divers travaux des champs. CDI tps plein. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OCA18-26

Hte-Savoie . Expl., 70 VL+suite, recrute un salarié en polyculture-élevage capable de travailler en autonomie. Vs aurez en charge la traite, l’alimentation, le suivi du troupeau, l’épandage et la fenaison. Possibilité de logement. CDD 2 mois tps plein. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OVL74-74

Hte-Savoie . Expl, polyculture-élevage bovin lait, ayant une activité de restauration à la ferme recrute un serveur-agent d’entretien. Polyvalent, vous aurez en charge le service en salle et le ménage du restaurant. Possibilité logement. Expérience exigée. CDI tps plein. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. ODI1-74

Rhône . Viticulteur recherche pr les vendanges ds le Beaujolais un chauffeur de tracteur et porteur de hotte pr début septembre. Vs devez avoir une expérience même de courte durée en conduite de tracteur. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OVI28-69

Savoie . Expl. en élevage laitier cherche une pers. pr assurer un remplacement. Missions : traite, conduite de tracteur et fauche de foin. Expérience impérative en conduite de tracteurs. Permis B indispensable. CDD tps plein 2 mois mini. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OVL53-73

Retrouvez ces demandes d’emploi sur www.anefa.org :

Drôme . Femme cherche emploi d’agent d’élevage. Titulaire brevet professionnel agricole. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DEL44-26

Hte-Savoie . Homme cherche emploi de jardinier-paysagiste. Formation en maraîchage/espaces verts. Expériences saisonnières. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DPA6-74

Rhône . Homme cherche emploi d’agent d’élevage laitier. Titulaire CAP Production Animale et Utilisation de Matériel. Issu du monde agricole, expériences sur exploitation familiale et stages en exploitations. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DVL78-69

Rhône . Femme cherche maître d’apprentissage en élevage caprin/agent fromager pr suivre BTS en alternance. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DCA42-69

Savoie . Femme cherche emploi d’agent d’élevage caprin. Titulaire BTS ACSE. Expériences : Stages en exploitation et centre équestre. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DCA16-73

Catégorie agriculture, economie/emploi, petites annoncesCommentaires fermés

Lans en Vercors: rendez vous agricole

Comme déjà indiqué, Lans en Vercors a vécu, l’espace d’un dimanche à l’heure de du comice agricole cantonal.

Un rendez vous incontournable pour les agriculteurs dont de nombreux éleveurs du plateau.

Un rendez vous aussi pour les élus..

Parmi ceux ci,  plusieurs maires et élus du canton dont Michael Kraemer, maire de Lans mais aussi Christian Nucci, vice président du conseil Général, en charge de l’agriculture, Chantal Carlioz, conseillère générale maire de Villard de Lans, Pierre Buisson, président de la Communauté de commune du massif du Vercors, maire de Méaudre… Didier Villard, vice président de la chambre d’agriculture de l’Isère…ont tenu a participer à ce 124ème rendez vous..

CO IN 1CO 2CO3com 4resizer

Catégorie Communauté de Communes du Massif du Vercors, agricultureCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

août 2014
L Ma Me J V S D
« juil   sept »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+