Archive | 18 août 2014

Loup: une motion signée lors des Etats Généraux

Les maires des communes de Saint Colomban des Villards, Saint Alban des Villards, Allemont, Vaujany, Saint Jean d’Arves, Saint Sorlin d’Arves ont organisé les Etats Généraux intitulés: le pastoralisme et les loups de l’arc alpin.

loup p
Ces Etats Généraux qui ont réuni plus de 200 personnes, élus, éleveurs, bergers, chasseurs, professionnels du tourisme.. se sont conclus par une motion, votée à l’unanimité.

loup ma

Motion du Col du Glandon

A l’invitation de 6 maires d’Isère et de Savoie, des vallées des Villards, des Arves et de l’Eau d’Olle, mobilisés autour des difficultés rencontrées par les élevages alpins et par conséquent par les économies montagnardes, en présence des acteurs du territoire, élus, éleveurs, professionnels du tourisme, chasseurs, rassemblés ce jour au Col du Glandon, affirment leur pleine solidarité face au problèmes posés par le loup à l’élevage et à l’économie montagnarde. Tous ensemble, ils :

Font le constat que :

  • L’élevage pastoral est nécessaire pour l’économie des territoires de montagne et ruraux,
  • Le maintien du pâturage est le gage de l’entretien des paysages et de la préservation de la biodiversité,
  • L’élevage pastoral répond aux nouvelles attentes des consommateurs en termes de proximité, qualité, lien au terroir, sécurité alimentaire et sanitaire.

Font le constat que :

  • Les pertes directes et indirectes sur les troupeaux sont lourdes dans toutes les zones de présence du loup et deviennent inacceptables,
  • Les moyens de protection sont de moins en moins efficaces face à des loups qui s’adaptent et ne craignent plus l’homme,
  • Les chiens de protection, imposés en raison de la présence des loups,  deviennent une contrainte majeure pour la fréquentation de la montagne et l’économie touristique, avec de forts conflits d’usage avec les autres activités.

Affirment la nécessité de faire connaître la réalité du problème du loup et de la souffrance des éleveurs ;

Demandent aux pouvoirs publics de représenter les éleveurs et de protéger leur activité et la qualité de leurs produits ;

Prennent note des nouvelles orientations affirmées par la Ministre de l’Ecologie facilitant les tirs de loups ;

Refusent que la responsabilité pénale des problèmes pouvant résulter des chiens de protection retombe sur les éleveurs

Interrogent les pouvoirs publics sur le coût croissant que représente l’expansion continue des populations de loups

Refusent l’abandon et l’ensauvagement de leurs territoires

Affirment leur choix pour des montagnes et des territoires ruraux vivants

Réclament d’urgence une régulation opérationnelle du loup avec des moyens adaptés et obligation de résultat, avec une réactivité réelle des pouvoirs publics prenant en compte les situations de détresse locale.

Ces décisions pourraient être prises au niveau local en mobilisant notamment les chasseurs, et appelées à se traduire en plan de chasse, et dont la charge ne repose pas sur les seuls éleveurs ;

Exigent un déclassement du loup de la Convention de Berne et de la Directive Habitat, de façon à sécuriser le cadre juridique facilitant la régulation des loups.

Marie Noëlle Battistel, déoutée de l'Isère, est " consciente ddu désarroi des éleveurs mais le problème sera difficile à régler"

Marie Noëlle Battistel, députée de l'Isère, est " consciente du désarroi des éleveurs mais le problème sera difficile à régler"

Catégorie loupCommentaires fermés

Foire de Beaucroissant: un pôle d’excellence…

Le groupe Provencia associé à sillon38.com a souhaité mettre en avant les produits de qualité à la foire de Beaucroissant.

Né à Annecy, le Groupe Provencia s’est développé dans la région pour devenir l’ambassadeur de Rhône-Alpes.

Faire découvrir les producteurs régionaux, mettre en avant leurs produits en leur accordant une place de choix dans les rayons de ses magasins : telle a toujours été la volonté du Groupe Provencia.

Pour la troisième année consécutive, le groupe Provencia, qui compte 5 magasins en Isère, participe activement à la foire de Beaucroissant.

Situé au niveau du service foire, Provencia met en avant les produits fleurons de l’Isère que sont les AOP: Bleu du Vercors sassenage, noix de Grenoble et vins de Savoie..Aux côté de ses produits on retrouve les veaux Drevon, les ravioles, divers fromages.. mais aussi les produits estampillés Marque Savoie.

Un espace qui connaît une forte activité.. et qui est apprécié. Pour preuve, l’année passée, l’équipe d’ Echappée belle, en tournage à Beaucroissant en avait fait son QG..

Mitoyen au stand de Provencia se trouve l’espace du conseil général de l’Isère.

Christian Nucci, vice président su conseil général de l’Isère, en charge de l’agriculture l’a officiellement annoncé,  » le stand du conseil général de l’Isère sera entièrement dédié aux produits de l’Isère.. »Annonce faite à La Bâtie-Divisin, dans le cadre de la fête de l’agriculture organisée par les jeunes agriculteurs de l’Isère

Une opération de promotion de l’agriculture de notre département, à travers ses produits, qui compètera à merveille celle réalisée par Provencia et sillon38.com.

Pour rappel, la foire de Beaucroissant 2014 aura lieu les vendredi 12, samedi 13 et dimanche 14 septembre.

Catégorie A la une, Marque Savoie, foire de BeaucroissantCommentaires fermés

« terre des sens »: les produits locaux à l’honneur

La fête agricole intitulée  » Terre des sens » organisée par les jeunes agriculteurs a connu un fantastique succès.

Cette manifestation dont le fil conducteur était la finale départementale de labour s’est déroulée dans un cadre majestueux, à La Bâtie-Divisin.

voi1

sillon38.com est le groupe Provencia ont été des partenaires remarqués de cette fête.

sillon38 a offert au vainqueur du concours de labour une tablette numérique de premier choix..

La Bâtie-Divisin se trouvant dans le voironnais, c’est Carrefour Voiron, à travers son directeur Alain Galliot, qui a représenté le groupe Provencia..

Pour qu’une épreuve soit réussie il faut plusieurs ingrédients.. Le lieu, le terrain, la météo, la présence d’un nombreux public, la qualité des concurrents, le sérieux du jury..

Ils étaient tous réunis à La Bâtie-Divisin…

Le groupe Provencia, ancré dans le monde rural, partenaire de l’agriculture, des producteurs, valorisant au maximum les produits locaux.. a souhaité remercier les membres du jury pour la qualité de leurs jugements.

Il leur a offert un panier garni de produits locaux.. dont ceux issus des 3 AOC de l’Isère: le bleu du Vercors Sassenage, la noix de Grenoble, le vin de Savoie..

alain Galliot, dircteur de Carrefour voiron, groupe Provencia, en compagnie des membres du jury. On reconnait à droite Pascal Denolly, vice président de la chambre d'agriculture, président de la FDSEA de l'Isère qui apprécie cette initiative

Alain Galliot, directeur de Carrefour Voiron, groupe Provencia, en compagnie d'une partie membres du jury. On reconnait à droite Pascal Denolly, vice président de la chambre d'agriculture, président de la FDSEA de l'Isère qui apprécie cette initiative

Inutile de dire qu’aussi bien la tablette que les paniers ont fait des heureux..

voi3

Gilbert PRECZ

Catégorie agriculture, agro-alimentaireCommentaires fermés

Les pollens d’ambroisie sont là!

Ambroisie observée le 11 juillet 2014

Les premiers pics de pollen d’ambroisie sont arrivés lors de ce week-end du 15 août. A cause ( ou grâce ) aux nombreux épisodes de pluie ceux ci ont pris du retard.

Le risque allergique est élevé à Roussillon et Genas.

Les conditions météorologiques des jours à venir devraient favoriser la dispersion des pollens, on peut donc s’attendre à ce que le risque allergique augmente rapidement cette semaine dans les zones infestées de Rhône-Alpes et des régions périphériques.

Les allergiques à ce pollen doivent impérativement suivre les traitements prescrits par les médecins.

carte de vigilance

Default

Catégorie environnementCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

août 2014
L Ma Me J V S D
« juil   sept »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+