Archive | 19 août 2014

 » Terre des sens » terre de bon sens..

La fête agricole, baptisée « Terre des sens » organisée par les jeunes agriculteurs, à La Bâtie-Divisin a eu comme locomotive la finale départementale de labour.

L’apothéose étant la remise des prix, précédée par les traditionnels discours.

Alexandre Millon, au titre des jeunes agriculteurs du canton de St Geoire en Valdaine a tenu à remercier et féliciter les 14 concurrents qui se sont livrés une bataille sans merci..  » 2 points séparent les deux premiers, c’est dire! ».

Thierry Clayet-Marel, maire de La Bâtie-Divisin, s’est dit très heureux que  » cette fête se déroule sur notre commune, une fête agricole mais aussi rurale ».

Françoise Soullier, présidente départementale des jeunes agriculteurs a surtout tenu à remercier les bénévoles  » qui se sont donnés sans compter pour que cette fête soit réussie ».

Elle a rappelé l’une des missions des JA, celle de  » défendre les installations viables ». Elle a insisté sur le fait  » qu’il fallait manger français car nos produits sont bons et cela permet de faire un geste économique, environnemental.; »

Pascal Denolly, président de la FDSEA a balayé l’actualité agricole: » problèmes météo avec des céréaliers, éleveurs et surtout les arboriculteurs qui souffrent.. fruitiers qui subissent en plus la concurrence espagnole. Nous sommes pour l’Europe mais à condition que les règles soient établies et respectées.. »

Il a abordé les directives nitrates:  » nous disons stop aux directives de plus en plus drastiques.. » Le foncier: « on nous prend nos terres.. pourquoi ne pas remettre en état les décharges sauvages, les friches sauvages et une fois ce travail fait les redonner à l’agriculture.. »

P1170823

Jean Claude Darlet, président de la chambre d’agriculture de l’Isère a insisté sur le fait qu’il » faut inciter les jeunes, et moins jeunes à s’installer, cela passe par le fait que l’on tire un revenu de ce métier. Nous avons établi un équilibre: une installation pour un départ.. Mettons tout en oeuvre pour maintenir cet équilibre..  » Il s’est également adressé aux consommateurs afin  » qu’ils privilégient les produits français.. « 

il a abordé un sujet d’actualité: le loup.  » 500 brebis sont passées à la trappe en quelques mois, suite à de nombreuses attaques.

Comment accepter que des centaines de milliers d’euros sont investis pour indemniser les éleveurs, pour protéger le loup alors que des milliers de personnes n’ont pas de logement, faute de moyens. Reprenons de la raison! »

Christian Nucci, vice président du conseil général, en charge de l’agriculture a insisté que  » même si la réforme territoriale est en marche, le conseil général maintiendra ses budgets pour 2014 et 2015.. après on verra.. »

Il a demandé à la profession de  » s’adresser à la région pour que celle ci tienne ses engagements en ce qui concerne les abattoirs de Grenoble ».

Il a rappelé que le Conseil Général était engagé pour,  » maîtriser, protéger le foncier agricole. »

il a terminé son propos en faisant un clin d’oeil en direction de Mélina Robert Michon,  » cette fille d’agriculteurs isérois qui a montré sa capacité à s’investir, à se battre, à gagner..comme le font bon nombre d’agriculteurs »

Gilbert PRECZ

Catégorie agricultureCommentaires fermés

Union Européenne: 125 millions d’euros pour les fruits et légumes

Dans le contexte de restrictions russes sur les importations de produits agricoles de l’UE la Commission européenne va introduire des mesures de soutien pour certains fruits et légumes périssables.

Les produits concernés par les mesures annoncées  sont les suivantes: tomates, les carottes, le chou blanc, poivrons, choux-fleurs, concombres, cornichons, champignons et pommes, poires, fruits rouges, raisins de table et les kiwis. Les marchés de ces produits sont en pleine saison, sans option de stockage pour la plupart d’entre eux, et aucun marché de remplacement immédiat est disponible.

Les mesures exceptionnelles annoncées:  retraits de marché, notamment pour la distribution gratuite, la compensation pour la non-récolte et de récolte en vert.

L’aide financière couvrira tous les producteurs, qu’ils soient organisés en organisation de producteurs ou non. Les mesures auront un effet rétroactif effet à compter du 18 Août;

En d’autres termes, tous les volumes retirés à partir d’aujourd’hui (ou soumis à la récolte en vert ou les autres mesures) seront déjà couverts par ces mesures supplémentaires, sous réserve des contrôles nécessaires. Ces mesures s’appliqueront jusqu’à la fin de Novembre avec un budget prévu de 125 M €.

La situation actuelle des marchés pour tous les produits sera discuté dans une autre réunion avec des experts des États membres et des experts du Parlement européen qui doit se tenir à Bruxelles  vendredi.

La Commission européenne va poursuivre le développement des marchés suivant pour tous les secteurs concernés par l’embargo russe sur les produits agricoles et alimentaires à des contacts étroits avec les États membres et n’hésitera pas à soutenir d’autres secteurs fortement tributaires des exportations de la Russie ou d’adapter les mesures déjà annoncées, si nécessaire.

Les organisations professionnelles agricoles, la fédération nationale des producteurs de fruits jugent ces mesures totalement insuffisantes..

Catégorie Union européenne, agriculture, arboricultureCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

août 2014
L Ma Me J V S D
« juil   sept »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+