Archive | 26 août 2014

Vous allez aimer la Queue de Cochon en brasserie…

La nouvelle a surpris beaucoup de gastronomes: la fermeture du restaurant la Queue de Cochon au Fontanil. Nous étions en plein coeur de l’hiver.Vendu aux enchères, c’est la famille Salvi qui a emporté la mise..

P1170967

Carlo, le père est déjà restaurateur à St Marcellin, Les Agapes, c’est lui, et le fils Franck, né à St Marcellin, qui a suivi une formation de laitier, travaillant dans l’agroalimentaire ont décidé de relever le défi et de créer une brasserie.

que1

Près de 3 mois de travaux plus tard, la brasserie la Queue de Cochon a accueilli ses premiers clients en cette deuxième quinzaine d’août.

 » Les Agapes  nous ont servi de modèle. On dira même que l’objectif est de proposer l’identique » nous dira Franck. « Cela veut dire proposer une carte ou les produits régionaux et les plats faits maison sont en haut de l’affiche. »

On trouvera donc sur le menu le bleu du Vercors Sassenage, les ravioles, les caillettes mais aussi les terrines, saucissons à cuire maison.. A cela se rajoutent des plats comme la Marcelline, les pâtes fraîches, les lasagnes…

Les Salvi ont aussi voulu faire honneur à la Bresse avec un plat traditionnel: le Bréchet de volailles.. C’est tout simplement succulent!

La devise de la brasserie la Queue de Cochon pourrait être: accueil, convivialité, assiette bien garnie et prix raisonnable..

Pour ce, des soirées à thème seront organisées avec cuisses de grenouilles à volonté ( 1er vendredi du mois) tête de veau à volonté ( 2ème vendredi du mois)..

Les Salvi sont d’anciens rugbymen.. et supporters du FC Grenoble.. Une salle dite  » côté vestiaire  » sera ornée  rugby tout naturellement..

Vous souhaitez organiser un séminaire.. une salle pouvant accueillir une trentaine de personnes est à votre disposition..

Inutile de vous rappeler le cadre qui entoure la Queue de Cochon, avec  une terrasse couverte et un parc magnifique, on se croirait à la campagne, en pleine ville…

La Queue de cochon a changé de propriétaires.. on ne peut que vous encourager à tester la nouvelle formule, entre copains, en famille.. le midi ou le soir.. nous l’avons fait… et on y reviendra!

Gilbert PRECZ




queue 1


Catégorie loisirs/détenteCommentaires fermés

Stéphane Le Foll, Geneviève Fioraso, André Vallini, reconduits

Stéphane Le Foll a été reconduit comme  ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt dans le gouvernement  » Valls 2″…Il est également porte parole du gouvernement.

A noter que deux élus isérois participeront aussi à ce gouvernement en conservant leurs postes de secrétaire d’Etat:

- Geneviève Fioraso qui reste à l’enseignement supérieur et de la recherche

- André Vallini qui conduira la réforme territoriale


Catégorie agricultureCommentaires fermés

Hygiène alimentaire « à la maison »

Plus d’un tiers des toxi-infections alimentaires collectives (TIAC) sont survenues dans le cadre familial en 2010.

Afin de prévenir les risques sanitaires au sein de la cuisine familiale, l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail ) a publié un article d’information et de recommandations simples pour éviter la multiplication des micro-organismes pathogènes (provoquant une maladie) dans nos cuisines.

Un article de l’ANSES à télécharger ANSES_Fiche_hygiene

Aller plus loin : Une note du Centre d’études et de prospective

Catégorie environnementCommentaires fermés

La production laitière du bassin laitier Sud-Est

L’étude de la filière laitière sur le bassin sud-est vise deux objectifs :

  1. élaborer le projet stratégique du bassin laitier sud-est
    Le ministre de l’agriculture a sollicité les préfets de bassin pour l’élaboration d’un projet stratégique de filière. Ce projet s’appuie sur un diagnostic des territoires du bassin laitier et un état des lieux synthétique des forces et faiblesses. En lien avec la Conférence de bassin, l’élaboration de la stratégie et du plan d’actions s’appuiera sur un objectif stratégique partagé et détaillera les mesures prioritaires à mettre en œuvre pour y parvenir.
  2. dresser le bilan de la gouvernance du bassin laitier
    Le bassin laitier sud-est a été mis en place au 1er avril 2011 après une période de gestion essentiellement départementale depuis le 1er avril 1984. La redistribution des quotas gratuits et payants constitue une des principales missions de la Conférence de bassin. Cette mission va disparaitre au 1er avril 2015 avec la fin des quotas laitiers. Ce bilan dresse une synthèse territoriale par catégorie de producteurs prioritaires de la redistribution laitière sur les 3 dernières campagnes (2011/2012 à 2013/2014).

L’état des lieux de la production laitière et le bilan de la gouvernance ont été présentés à la Conférence de bassin de juin 2014.

Méthodologie
Les communes avec production laitière du bassin laitier Sud-Est ont été analysées selon les variables suivantes :

  • densité de producteurs livreurs = nombre de producteurs par km² de communes
  • densité de quotas livraisons = volume de quota livraisons par km² de communes
  • quota moyen = litre de quota livraisons divisé par le nombre de livreurs
  • taux de réalisation = rapport entre le volume de lait livré et le quota livraison (droit à produire).

Avec cette analyse les communes ont été classées en groupes homogènes permettant de déterminer à dire d’expert, 5 sous-bassins de production cohérents : Ouest, Sud, Est (Savoie), Nord (Bresse) et Centre.

Une zone particulière de forte production (Coise – monts du lyonnais) a été spécifiquement identifiée dans le sous-bassin Ouest.

Ces 6 zonages (les 5 sous-bassins et la zone particulière) ont été utilisés pour restituer :

  1. l’évolution de la production laitière de la campagne 2004-2005 à la campagne 2013-2014 au travers des indicateurs : quotas livraisons, formes juridiques des producteurs, quotas moyens, productions selon les zones défavorisées
  2. les attributions de quotas supplémentaires depuis 2011 : volumes attribués selon les catégories de producteurs [1], nombre de producteurs attributaires, accroissement des quotas de production.

Les données proviennent de la base de données de gestion des quotas laitiers individuels détenus par chaque producteur, administrée par FranceAgriMer.

Seuls les quotas livraisons, collectés par une laiterie, font l’objet de l’étude (on ne s’intéresse pas à la vente directe). Les unités de production retenues sont les livreurs : exploitation agricole individuelle ou sociétaire (GAEC, EARL, …).

Pour plus d’informations

[1] – catégories de producteurs prioritaires pour l’attribution de quotas gratuits : jeunes agriculteurs, investisseurs, producteurs ayant utilisé leurs quotas
- les producteurs attributaires de quotas payants ne sont pas différenciés (repris sous l’item transfert spécifique sans terre TSST)

Catégorie lait/produits laitiersCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

août 2014
L Ma Me J V S D
« juil   sept »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+