Archive | 01 septembre 2014

EXPÉRIMENTATION DE L’ENCADREMENT DES LOYERS

Prenant acte de l’accord du Premier Ministre visant à permettre pour certaines agglomérations en « zone tendue » la mise en oeuvre à titre expérimental de l’encadrement des loyers prévu par la loi ALUR, nous avons demandé que l’agglomération de Grenoble puisse bénéficier de ce dispositif dans le respect de l’engagement 22 de François Hollande.

Cette mesure de justice sociale est attendue, pour lutter contre le logement cher et fluidifier les parcours résidentiels.

Tous les outils de régulation du marché immobilier doivent
aujourd’hui être mobilisés pour faire face à la crise du logement
sans
précédent que nous traversons et qui a conduit, dans notre agglomération,
à une hausse de 41 % des loyers entre 2001 et 2011. De nombreux
habitants de l’agglomération sont aujourd’hui contraints de vivre en
périphérie éloignée pour se loger à des prix accessibles, avec des temps et
des coûts de déplacement domicile-travail qui augmentent significativement
et avec eux la pollution atmosphérique et les embouteillages aux portes de
Grenoble.

L’évolution des niveaux de loyer met en péril la mixité sociale dans
nos quartiers
et organise une véritable ségrégation spatiale selon les
niveaux de ressource. Cette situation entraîne, par ailleurs, un véritable
blocage des parcours résidentiels au cours desquels toute évolution devient
difficile, voire impossible, en raison des difficultés rencontrées par de
nombreuses familles lorsqu’il s’agit de louer un logement plus grand ou
d’envisager un achat. Le coût du logement est également devenu un frein
important à la venue de nombreux étudiants.

Dans une agglomération qui demeure l’une des plus chères de
France
(en moyenne 9,7 euros le mètre carré en 2013) et au sein de
laquelle la demande reste supérieure à l’offre, nous menons d’ores et
déjà une politique visant à permettre au plus grand nombre de se
loger en fonction de ses moyens.
Soutien à la construction de logements
sociaux, aide à l’accession sociale, développement du logement en
accession maîtrisée, mise en place du dispositif LOCA++ dans le logement
privé, aide à la réhabilitation permettant de baisser les charges
énergétiques, l’agglomération mobilise des moyens importants pour offrir
des logements réellement abordables. Cette mesure d’encadrement des
loyers viendrait compléter ces actions en renforçant la capacité à agir de la
communauté d’agglomération grenobloise sur le secteur locatif privé, tout
en préservant l’investissement locatif.

Les données de l’observatoire local de l’habitat, qui a développé une
expertise très fine sur le niveau des loyers,
complétées par celles de
l’Observatoire des Loyers en Agglomération Parisienne (OLAP) qui a pour
objet d’étudier les loyers de Paris et de son agglomération mais aussi de
onze agglomérations dont Grenoble, représentent une base de travail fiable
pour mettre en place efficacement cet outil.

Pour prendre connaissance du courrier envoyé au Premier Ministre, Manuel Valls, cliquer ici:

Courrier Valls encadrement loyers-1

la métro

Catégorie A la une, La MétroCommentaires fermés

Coopenoix: le sérieux… la qualité

L’assemblée générale de la coopérative Coopenoix s’est déroulée dans ses murs en présence de nombreux coopérateurs mais aussi élus et personnalités..

Plusieurs temps forts lors de ce rendez vous annuel orchestré par le président de Coopenoix, Pierre Gallin Martel.. Présentation du nouveau site internet: coopenoix.com, exposé sur la noix en Italie.. et discours des décideurs..

A la tribune, Pierre Gallin Martel président et Marc Giraud, directeur de Coopenoix entourés d'Alain Cottalorda, président du Conseil Général de l'Isère et Michèle Bonneton, députée.

A la tribune, Pierre Gallin Martel président et Marc Giraud, directeur de Coopenoix, entourés d'Alain Cottalorda, président du Conseil Général de l'Isère et Michèle Bonneton, députée.

Jean claude Darlet, président de la chambre d’agriculture de l’Isère, nuciculteur, adhérent à coopenoix..  » on a coutume de dire: quand la noix va, l’agriculture va bien.. certes la noix va bien mais il faut penser à préparer l’avenir..Nous devons poursuivre dans la démarche qualité.. cela passe par une remise en cause de l’ensemble des maillons de la filière.. « 

Christian Nucci, vice président du conseil Général, en charge de l’agriculture a souligné que le conseil général de l’Isère serait toujours aux côtés de la filière noix,  » une noix de Grenoble AOP fleuron de notre département..Une production qui doit sa réussite grâce à la qualité de ses hommes, du produit fourni.. il faut poursuivre dans cette démarche de qualité.. apporter des solutions si besoin comme la mise en place de réseaux d’irrigation, préserver le foncier, assurer la succession des exploitations et favoriser la plantation.. »

Alain cottalorda, président du conseil Général de l’Isère  » depuis quelques semaines » a précisé:  » je suis un élu du nord Isère, je connais mal la filière noix, pas comme Christian Nucci et surtout mon prédécesseur André Vallini à la tête du département. Ce dernier étant élu de Tullins et du Sud Grésivaudan donc en plein coeur de la noyeraie….

noix 2

noix 4

Je suis donc venu écouter, apprendre, voir comment vous travaillez…

Pour Alain Cottalorda, la noix de Grenoble  » fait partie de notre patrimoine à plusieurs niveaux, on a peut être oublié le volet touristique.. »

Il a enfin mis en avant les valeurs de la démarche coopérative:  » l’union fait la force »..

Pour Michèle Bonneton, députée, Coopenoix est un bel exemple d’une coopérative dynamique, bien gérée.. d’une coopérative qui réussi..

Elle a, elle également beaucoup insisté sur la qualité..  » la noix de Grenoble représente le label made in France à travers le monde..  »

Gilbert PRECZ

Catégorie nucicultureCommentaires fermés

Coopenoix: un site internet moderne, convivial, interactif..

L’assemblée générale de Coopenoix organisée dans les locaux de la coopérative a permis de débattre de nombreux sujets, d’appréhender le marché de la noix en Italie mais aussi de découvrir le nouveau site internet de Coopenoix.

Pierre Gallin Martel, son président a confirmé quelques instants avant son lancement officiel:  » nous avions deux sites internet: coopenoix.com et pour les adhérents et institutionnels et alpnoix. com pour les consommateurs. Soyons honnêtes, ils ne nous donnaient pas satisfaction. Nous avons donc décidé leur refonte pour aboutir à un site plus convivial. »

Ce nouveau site: http://www.coopenoix.com/ découvert à l’AG est sans aucun doute beaucoup plus moderne dans son graphisme, son approche avec différentes rubriques.. Il collera mieux à l’actualité, à la vie de Coopenoix.

Ce site se veut spécialisé en noix, certes, mais s’adresse au grand public.

Les producteurs gardant un espace privé, accessible avec un code d’accès.

Chacun a retenu des rubriques comme  l’agenda, l’actualité, la météo, les petites annonces…

Il est bien entendu que le site de coopenoix se veut aussi interactif..

coopenoix.com et sillon38.com, voilà deux sites internet qui se complètent à merveille, concernant la valorisation, les actualités concernant la filière noix de Grenoble..

Pour information, la rubrique nuciculture de sillon38 compte à ce jour 145 articles…

Pour partir à la découverte de coopenoix.com cliquer sur sa   » une » ci dessous..

Coopenoix site


Catégorie nucicultureCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

septembre 2014
L Ma Me J V S D
« août   oct »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+