Archive | 02 septembre 2014

Autrans, foire à l’ancienne

En plus de 30 ans, la Foire à l’ancienne d’Autrans est devenue le rendez-vous attendu de la rentrée.

Toujours organisée le 1er dimanche de septembre, elle accueille des milliers de visiteurs.

autrans 1

Au cours de chaque édition, les exposants sont nombreux à se manifester…  »La table des dames » réunit des ravaudeuses, brodeuses, fileuses et couturières. Sur la place des arts, on pourra admirer des machines agricoles et outils anciens, et une collection de tracteurs anciens.

FA2
A noter les temps forts de l’édition 2014 qui se déroulera le dimanche 7 septembre:

 » A 10h00, l’arrivée des vaches hérens décorées pour le défilé costumé , ensuite danse folklorique de la « montagnarde », suivie d’une simulation de vente d’animaux à l’ancienne animée par Max Josserand, inauguration.

FOA H

L’après-midi 14h30, le combat de reines avec les vaches hérens .

Tout le long de la journée, démonstration du métier  de pompier, plus de 60 exposants, vide grenier, jeux pour enfants, …..

PRO foire à l'ancienne


Catégorie foires et fêtesCommentaires fermés

Assemblée générale de Coopenoix

L’assemblée générale annuelle de Coopenoix s’est déroulée dans les locaux de la coopérative, à Vinay, sous la présidence de Pierre Gallin Martel.

Outre les adhérents, nombreux, plusieurs responsables professionnels agricoles, de nombreux élus, dont le président du conseil général de l’Isère, Alain Cottalorda, ont assisté aux débats.  » Je suis un élu du nord Isère, je connais très peu la filière noix, je suis donc venu pour apprendre, pour voir comment vous travaillez, a précisé le successeur d’André Vallini à la tête du département.

Pierre Gallin Martel a évoqué les résultats de la récolte 2013:  » en terme de volume, avec 8100 tonnes de noix récoltées, nous pouvons considérer que 2013 est une bonne année.. Mais il faut y mettre des bémols: les calibres sont sensiblement inférieurs à une année normale et la qualité des noix est très hétérogènes. »

PG

En cause, les aléas climatiques du printemps et du mois d’octobre qui ont retardé la végétation et provoqués d’importantes difficultés de récolte..

« il est indispensable que nous puissions faire face à une telle situation. Deux axes majeurs sont préconisés: des équipements bien dimensionnés et une organisation de chantier sur les exploitations et des moyens humains adaptés. »

A noter que 700 tonnes de noix bio ont été récoltées en 2013, soit 150 tonnes de plus qu’en 2012.. Cette évolution est cohérente avec l’évolution de la demande du marché..

Renouvellement des vergers

Pierre Gallin Martel a été clair:  » si les producteurs de Coopenoix ont atteint un niveau de plantation de 5% environ de la surface des vergers en 2013, c’est insuffisant! La filière souffre davantage de l’approvisionnement que de la commercialisation, que du conditionnement.. Il faut planter davantage afin d’assurer une progression des volumes.. un déficit de production ouvre une large porte à l’exportation.. La concurrence internationale est farouche.. »

Autre piste: la diversification variétale:  » c’est un atout..Certes les variétés AOP noix de Grenoble sont des valeurs sûres.. mais il faut les mixer à des variétés du type Fernor ou Chandler qui offrent une qualité régulière et une mise à fruits plus rapide.. « 

Coopenoix axe l’essentiel de ses actions dans le cadre d’une démarche qualité  » Depuis 6 ans nous obtenons régulièrement la certification IFS pour les noix en coque et depuis 4 ans pour les cerneaux.. Cela prouve le sérieux de notre mobilisation dans ce domaine.. »

Une production pérenne, de qualité.. cela passe obligatoirement par un soutien technique aux producteurs.. A ce niveau là Coopenoix va encore amplifier son action et son soutien aux producteurs au niveau des essais, informations techniques communiquées aux producteurs..

 » Notre objectif est clair: améliorer, grâce à notre soutien technique, le revenu de nos producteurs.. »

l’outil de production a été amélioré, un nouveau site internet: http://www.coopenoix.com/ a vu le jour, une collaboration étroite de Coopenoix avec la filière, au niveau de la communication, de la recherche… oui Coopenoix est partout présente…

La saison à venir

Pierre Gallin Martel a donné quelques précisions sur la campagne 2014.

 » Si la prévision de récolte se confirme, 2014 s’annonce nettement inférieure à 2013 avec des calibres plus élevés mais pas exceptionnels..

A noter tout de même que le contexte mondial demeure favorable à notre production, la consommation de fruits secs est toujours en hausse, la parité euro/dollar est favorable aux exportations, une production française moyenne en volume, une sécheresse qui touche le verger californien, devraient permettre à la filière noix française de pouvoir maintenir des prix par calibre proches de 2013.. » Certains espèrent même une hausse…

Suite à cette assemblée général très dense.. une visite de la coopérative était au programme..

pg 2pg3pg4pg5pg7pg8

Gilbert PRECZ












Catégorie A la une, nucicultureCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

septembre 2014
L Ma Me J V S D
« août   oct »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+