Archive | 11 septembre 2014

Les 1er Gaïa de la création d’entreprise en Agriculture

C’est une première édition qui a vu le jour ce jeudi 11 septembre 2014 à la Chambre d’Agriculture de l’Isère.

Les trophées Gaïa ont pour objectif de valoriser l’esprit d’entreprendre des agricultrices et agriculteurs installés entre le 1er janvier 2013 et le 30 juin 2014.

Quatre composantes sont pris en compte dans l’appréciation des entreprises/projets : la performance technico-économique, l’innovation, l’insertion dans le territoire et la maîtrise de l’impact sur l’écologie/ respect de l’environnement.

12 personnes ont été distinguées en présence de représentants de l’Etat, du Conseil Général, de la Chambre d’Agriculture, des organisations professionnelles agricoles et des partenaires de la création d’entreprise :

> Nicolas Revol, à Chatte (noix-céréales, AOC Noix de Grenoble, Global GAP),

> Nicolas Rebuffet, à Laval (bovins viande-lait-porcs, vente directe, AB, Bienvenue à la Ferme),

> Avril Desplanches, à Tullins (porcs plein air engraissement, vente directe, jardin partagés & créatifs, location & pension de chevaux),

> Nelly Morel, à Saint Agnin sur Bion (élevage caprin, transformation fromagère, vente directe),

> Thomas Bouvard, à Saint Jean de Bournay (polyculture-élevage-bovins lait),

> Mickael Gimard, à Saint Jean de Bournay (céréales-maraîchage, vente directe & collectivités & restaurant pour les légumes),

> Magali Balducci, à Froges (élevage caprin, transformation fromagère, vente directe),

> Lucie Chauvet, à Chatte (élevage caprin, transformation fromagère, viande & savon, vente directe),

> David Farce, à Charantonnay (fromage de brebis et viande agneau, vente directe),

> Jean-François Gourdain, à Saint Siméon de Bressieux (ovins viande-céréales-pain, vente directe),

> Sandrine Giloz, à Saint Siméon de Bressieux (ovins viande-céréales-pain, vente directe),

> Laurent Galle, à Theys (élevage bovin viande-broutards).

Et deux trophées ont été attribués dans la catégorie Jeunes espoirs (futurs agriculteurs) :

Olivier Giroud, à Biol pour un projet de production lait (vente Etoile du Vercors), céréales, génisses prêtes et lait, viande et production apicole en Gaec,

Julien Gaillard, à Avignonet pour un projet de maraîchage diversifié & petits fruits en AB et/ou Nature et progrès.

Cette nouvelle génération d’agricultrices et agriculteurs est le reflet d’une agriculture iséroise diversifiée et dynamique. On compte, en Isère, une centaine d’installations par an. Le département a le taux le plus élevé de renouvellement des actifs agricoles en région Rhône-Alpes.

Charlotte Reynier-Poête

Cliquer sur les photos pour les agrandir..


Catégorie agricultureCommentaires fermés

LIVE IN GRE, by Crédit Agricole Sud Rhône Alpes

En tant que partenaire bancaire des jeunes, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes renouvelle son événement phare de la rentrée : Live in Gre.

Pour sa 2nde édition, Live in Gre se déroulera les samedis 20 et 27 septembre 2014, de 13h à 18h, au Store, situé 5-7, rue de la République à Grenoble.

Au programme : un maximum de bons plans, des jobs à
pourvoir et des animations pour passer un bon moment entre
amis !

+ de 3500 visiteurs en 2013 !

Destiné à installer durablement le Crédit Agricole Sud Rhône
Alpes comme partenaire bancaire des jeunes, Live in Gre, dont la
première édition a connu un réel succès, se positionne comme
l’événement majeur de la rentrée pour accompagner les jeunes
grenoblois dans leur nouvelle vie d’étudiant ou de jeune actif.

Les samedis 20 et 27 septembre 2014, de 13h à 18h, le Crédit
Agricole Sud Rhône Alpes donne rendez-vous aux 18-30 ans en
recherche d’opportunités professionnelles, de bons plans ou tout
simplement pour s’amuser via les animations proposées !

Trouver un job, un stage ou un apprentissage !

A la recherche d’une opportunité professionnelle ? Live in Gre permet de rencontrer directement nos
partenaires recruteurs : HP, BDO, les trois armées, Mac Do et bien d’autres !

Découvrir un maximum de bons plans !

Nouvel arrivant à Grenoble ? Ou simplement envie de profiter d’opportunités ?
Live in Gre associe une multitude de partenaires pour offrir de nombreux bons plans sur Grenoble dans de
multiples domaines : Go Sport, HP, Just’In (revendeur multimarques mode), Gaumont Pathé Chavant, City
Lib, Office Municipal des Sports, Tootici, Square Habitat …

Profiter d’animations funs !

Des activités nombreuses et variées pour passer un bon moment : un simulateur de ski 360°, une borne X box
One, du golf de rue sur la terrasse du Store ou encore un show exceptionnel de street trial !

Envie de prendre du temps pour soi ? C’est possible grâce à la présence de professionnels du relooking,
soins du corps et tatouages éphémères !

Assister à des mini-conférences thématiques !

Trois mini-conférences se tiendront chaque samedi : la sécurisation des achats sur Internet (14h30), les
métiers de la banque (15h30) et la sensibilisation à l’alcool et l’assurance auto pour les jeunes (16h30).

Pour en savoir plus, rendez vous sur http://www.ca-sudrhonealpes.fr/

credit

Catégorie economie/emploiCommentaires fermés

Améliorer la santé animale et humaine

La Commission a adopté des propositions relatives aux médicaments vétérinaires et aux aliments médicamenteux pour animaux afin d’améliorer la santé et le bien-être des animaux, de lutter contre la résistance aux antimicrobiens dans l’UE et d’encourager l’innovation.

  • La proposition sur les médicaments vétérinaires vise en particulier à accroître la disponibilité de médicaments pour le traitement et la prévention des maladies chez les animaux dans l’UE.
  • La proposition de modernisation de la législation relative aux aliments médicamenteux intègre désormais dans son champ d’application les aliments pour animaux de compagnie. Le but poursuivi est d’assurer le niveau approprié de qualité et de sécurité des produits dans l’Union, tout en ouvrant la voie à de meilleurs traitements pour les animaux malades.

Les règles proposées bénéficieront aux animaux, y compris des espèces aquatiques, à leurs détenteurs, aux propriétaires d’animaux de compagnie, aux vétérinaires et aux entreprises, notamment dans le secteur pharmaceutique et la fabrication d’aliments pour animaux, dans l’Union européenne.

Le commissaire européen à la santé, M. Tonio Borg, a déclaré: «Ces propositions sont toutes deux centrées sur la santé et le bien-être des animaux. Toutefois, elles constituent aussi une avancée majeure pour la santé publique dans la mesure où elles introduisent des mesures qui contribuent à la lutte contre la menace croissante que représente la résistance aux antimicrobiens en préservant l’efficacité des antibiotiques pour les personnes comme pour les animaux.»

Proposition relative aux médicaments vétérinaires

La proposition de la Commission vise à adapter la législation sur les médicaments vétérinaires aux besoins du secteur vétérinaire tout en continuant de garantir un niveau élevé de santé publique et animale et un environnement sûr.

Le règlement proposé s’appuie sur les règles existantes de l’UE qui garantissent que seuls les médicaments qui ont obtenu une autorisation de mise sur le marché peuvent être mis sur le marché.

Les règles sont toutefois simplifiées afin d’assurer la mise au point de médicaments adaptés pour les animaux dans l’UE. La réduction de la charge administrative portera à la fois sur la procédure d’autorisation de mise sur le marché et la surveillance des effets secondaires (pharmacovigilance).

Le texte proposé vient particulièrement à point nommé pour les espèces dites «mineures» telles que les abeilles, les caprins, les dindes, les chevaux, etc. pour lesquelles on ne dispose pas de médicaments actuellement.

Pour lutter contre la résistance aux antimicrobiens et contribuer au maintien de l’efficacité des antibiotiques chez l’homme et l’animal, la proposition introduit la possibilité de restreindre l’autorisation et l’utilisation chez les animaux de certaines substances antimicrobiennes qui sont réservées au traitement d’infections humaines.

Proposition relative aux aliments médicamenteux pour animaux

Le règlement proposé abrogera et remplacera les dispositions dépassées de la directive (90/167/CEE) relative à la préparation, à la mise sur le marché et à l’utilisation des aliments médicamenteux pour animaux.

Après les prescriptions vétérinaires, les aliments médicamenteux constituent une autre voie importante pour l’administration de médicaments vétérinaires à des animaux.

Le texte vise à harmoniser les normes de production et la commercialisation des aliments médicamenteux pour animaux dans l’UE à un niveau de sécurité approprié, et à tenir compte des progrès techniques et scientifiques dans ce domaine.

Les règles proposées permettront de veiller à ce que les aliments médicamenteux pour animaux puissent être fabriqués uniquement à partir de médicaments vétérinaires spécifiquement autorisés et par des fabricants agréés.

La résistance aux antimicrobiens sera combattue par des mesures telles que l’interdiction d’utiliser des aliments médicamenteux à titre préventif ou comme facteurs de croissance.

En outre, des limites de résidus de médicaments vétérinaires dans les aliments pour animaux ordinaires sont établies à l’échelle de l’UE à un niveau qui permet d’éviter le développement de la résistance aux antimicrobiens.

Le champ d’application de la proposition inclut explicitement les aliments médicamenteux pour animaux de compagnie, de sorte que les animaux de compagnie, en particulier ceux atteints d’une maladie chronique, pourront être traités plus aisément à l’aide d’aliments médicamenteux novateurs.

Prochaines étapes

D’autres institutions de l’UE, notamment le Parlement européen et le Conseil, examineront les propositions de la Commission et se prononceront en temps utile, conformément à la procédure de codécision.

Catégorie Union européenne, élevageCommentaires fermés

Vote à une large majorité de la loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt

Peu de secteurs mêlent aussi étroitement que l’agriculture dimension économique, environnementale et sociale. Peu de secteurs sont aussi importants dans la vie quotidienne de nos concitoyens.

Cette loi, portée par Stéphane LE FOLL depuis plusieurs mois et débattue en profondeur et en prenant le temps nécessaire avec la représentation nationale, est un succès si l’on en juge par la qualité des débats qui ont accompagnés son examen. L’agriculture, l’alimentation et la forêt ont été au cœur du débat public.

Cette loi porte une vision et une ambition pour notre agriculture et notre filière forêt-bois en même temps qu’elle s’attache à répondre aux attentes légitimes des citoyens attachés aussi à un modèle de production plus durable et à une alimentation plus sûre et de qualité.

Cette loi permettra de combiner la force économique de ce secteur riche en emplois avec la mutation vers une performance environnementale et sociale. Cette loi consacre l’agro-écologie et pose également les bases d’un modèle d’agriculture faisant une part belle à l’intelligence collective pour favoriser l’émergence de nouveaux modèles de production. « Les secteurs agricoles, agroalimentaires et la filière forêt-bois peuvent être des précurseurs au cœur de notre appareil productif » a indiqué Stéphane LE FOLL.

Cette loi conformément aux engagements du gouvernement tout entier est également une illustration de la place accordée à la formation, aux conditions d’entrée dans ce métier pour toute la jeunesse de France.

Produire, développer, rechercher et enseigner autrement telle est l’ambition de cette loi.

Cette ambition se traduit par des mesures très concrètes au profit des agriculteurs, des forestiers et de nos concitoyens : http://loidavenir.tumblr.com

Catégorie agricultureCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

septembre 2014
L Ma Me J V S D
« août   oct »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+