Archive | 27 septembre 2014

La France accueille les 2èmes Ovinpiades internationales des jeunes bergers

Organisée par Interbev Ovins et les partenaires de filière ovine française, la Coupe du Monde des Jeunes Bergers réunira des jeunes âgés de 19 à 25 ans, suivant une formation agricole ou déjà en activité. Cet évènement aura lieu le 30 septembre et le 1er octobre au lycée agricole de Brioude-Bonnefont (Haute-Loire) puis au Sommet de l’Elevage de Cournon (Puy-de-Dôme). Pour cet évènement international de la filière ovine, une vingtaine de pays des 4 coins du globe seront représentés.

L’objectif de ce concours est de promouvoir le métier d’éleveur ovin et de susciter de nouvelles vocations auprès des élèves des lycées agricoles dans plusieurs pays. En effet, tout comme en France, d’autres pays sont confrontés aux mêmes difficultés de renouvellement des éleveurs de brebis.

Un Concours français devenu Coupe du Monde

Nées en France en 2005, les Ovinpiades des Jeunes Bergers se sont développées au niveau européen à partir de 2009. C’est en 2011 que la Nouvelle-Zélande accueillait la première Coupe du Monde des Jeunes Bergers sur son sol.

En 2012, les professionnels ovins ont décidé de fonder l’Association Internationale pour créer un réseau dynamique de la formation agricole, favoriser les échanges entre les jeunes et l’installation de futurs éleveurs de brebis.

Après avoir accueilli en septembre dernier, la 5ème finale du Championnat Européen des Jeunes Bergers lors de Tech’Ovin à Bellac (Haute-Vienne), la France se prépare à l’organisation de la seconde Coupe du Monde.

Télécharger le programme

Le binôme FRANCE

La France sera représentée par :

Clément Puech Clément Puech, 22 ans
Vice-champion européen 2013 des jeunes bergers
Elève en Licence Professionnelle à l’EPL de la Cazotte (Aveyron)

Gaël Eyssautier Gaël Eyssautier, 20 ans
Champion des Ovinpiades nationales 2014
Elève en BTS au lycée agricole de Carmejane (Alpes-de-Haute-Provence)

Une vingtaine de délégations représentées

La France a invité des nations à forte tradition moutonnière du globe. A savoir : la Nouvelle-Zélande, l’Australie, l’Irlande, l’Ecosse, l’Angleterre, l’Irlande du Nord, le Pays de Galles, le Chili, l’Uruguay, l’Argentine, le Canada, les USA, l’Afrique du Sud, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, la Roumanie, la Hongrie, les Pays Bas, l’Autriche et la Bulgarie.

Chaque pays présente 2 candidats. Fille ou garçon, ils devront avoir entre 19 et 25 ans et suivre une formation agricole ou être en activité depuis moins de 18 mois.

Outre les épreuves de la Coupe du Monde, les délégations visiteront différents systèmes d’élevage ovin français, viande et lait. Les jeunes participeront également à des activités sportives et de détente, pour découvrir les régions françaises et leurs produits du terroir.

Catégorie ovinsCommentaires fermés

Nettoyage des berge de l’Isère

La troisième édition du nettoyage des berges de l’Isère, en amont du barrage de ST Egrève s’est déroulée sous un soleil radieux..

Cette opération organisée par Association Agréée pour la Pêche et de Protection du milieu aquatique de Grenoble, avec des partenariats forts comme EDF Alpes, La Métro.. a pours objectifs majeurs de nettoyer la rivière, certes, mais aussi de mobiliser la population sur les dégâts causés par les déchets.

La zone de nettoyage se situe de 200m en amont du barrage de St-Egrève-Noyarey, jusqu’au pont d’Oxford sur l’Isère et jusqu’au pont du Vercors sur le Drac.

Le ramassage des déchets s’est fait à pied du bord mais aussi à l’aide de bateaux motorisés et de canoës.
4 points de rendez-vous ont été définis:
- Le 1er du coté de St-Egrève à la confluence avec la Vence.
- Le 2e du coté de Sassenage non loin du Centre technique municipal.
- Le 3e du coté de Grenoble sur la Presqu’île entre le Dac et l’Isère.
- Le 4e du coté de Fontaine sur le quai du Drac proche de l’Ecole Maternelle Danielle Casanova.

Pour Jérôme Macaire, président de AAPPMA:  » cette troisième édition a rassemblé un peu moins de monde que les deux dernières années, et pourtant les détritus accumulés le long des berges sont encore trop nombreux.. cela n’empêche, cette opération montrera toute son utilité, et l’on ne peut que remercier les partenaires mais aussi les bénévoles pour leur investissement ».

Des centaines de sacs de détritus ont été collectés.. on a retrouvé des téléviseurs, batteries de voiture, extincteurs, un réservoir d’essence de voiture et une foule d’objets divers… qui ont été ramassés par bâteau, canoës mais aussi par des bénévoles qui n’ont pas hésité à rentrer dans l’eau, jouer les équilibristes sur des troncs d’arbres, pour réparer la  » bêtise  » de certains.

Pierre Ribeaud, conseiller général de l’Isère, présent sur le site a apprécié cette opération qui a gagné en professionnalisme..  » Je me rappelle d’une époque ou on remontait des troncs d’arbres, comme on le pouvait..sans trop d’organisation, de sécurité.. Ce n’est plus le cas aujourd’hui.. »

Gilbert PRECZ

Voici le déroulé de cette opération nettoyage des berges au niveau de ST EGREVE, cliquer sur les photos pour les agrandir..





Catégorie A la une, La Métro, déchets, environnementCommentaires fermés

Installation en agriculture : Le carnet de route

Depuis début septembre 2014, un carnet de route est remis aux porteurs de projet d’installation.
Il rassemble toutes les informations dont le(a) (jeune) candidat (e) va avoir besoin pour piloter son projet de création ou de reprise d’une exploitation agricole. Ce nouvel outil permet aussi de stoker les documents officiels que les futurs agriculteurs vont recevoir tout au long de leurs démarches d’installation.

Se présentant sous la forme d’un classeur, le carnet de route est avant tout un outil d’information et de suivi organisé autour des 8 étapes clés du parcours de l’installation :

  1. Mon projet émerge, je m’informe, je suis orienté(e) et conseillé(e) au Point Accueil Installation
  2. Je me pose les bonnes questions. Je mûris mon projet
  3. J’évalue mes compétences et j’acquière les compétences qui me manquent
  4. Je construis mon projet et j’évalue sa faisabilité
  5. Je finalise le financement de mon projet
  6. Je m’installe
  7. Je suis accompagné(e) après mon installation

Les informations fournies, complémentaires à celles contenues dans le site deveniragriculteur.fr, sont ajustées au profil et aux besoins des porteurs de projets, et adaptées aux pratiques de chaque département de Rhône-Alpes. Elles seront régulièrement actualisées.
Le classeur est remis au cours d’un rendez-vous individuel au Point Accueil Installation lorsque le candidat à l’installation s’engage officiellement dans le parcours.

C’est un outil unifié et mutualisé pour les 8 départements de la région Rhône-Alpes.
Ce projet est financé dans le cadre du plan de communication régional Installation-Transmission État, Région Rhône-Alpes et Chambres d’agriculture.

Catégorie installationCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

septembre 2014
L Ma Me J V S D
« août   oct »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+