Catégorie | collectivités, territoires

57ème congrès des maire de l’Isère:relever les défis

Le congrès des maires de l’Isère, qui a réuni plus de 1000 élus à Alpexpo Grenoble a bien entendu été très politique, ne serait ce par la présence d’André Vallini , secrétaire d’Etat à la réforme territoriale mais aussi de nouveaux élus tels qu’Alain Cottalorda, président du conseil Général, il succède à André Vallini, que Christophe Ferrari, président de la Métro, qu’Eric Piolle, maire de Grenoble..

Pour ce dernier,  » il faut gérer avec beaucoup plus de rigueur les deniers publics… investir sur des projets d’avenir oui… mais stopper tout projet, quelque soit sa taille s’il est inutile. ». Il se montre opposé à l’Etat quand à  » sa politique récessionniste qui nous empêche d’investir, qui fragilise notre économie, nos services publics… »

Christophe Ferrari, président de La Métro, s’est adressé directement à André Vallini:  » Monsieur le secrétaire d’Etat menez vite à bien la réforme territoriale afin que l’on sache rapidement les compétences de chacun.. En un mot: qui fera quoi, avec quels moyens.. » Il souhaite fortement que le côté financier et fiscal ne soit pas oublié.. » qu’il soit clair, précis »..  » Oui nous sommes prêts à relancer l’investissement si on nous le permet, tout en prenant part, à notre niveau à la réduction des déficits.. »

Alain Cottalorda, président du conseil Général, ancien maire, de Bourgoin-Jallieu sait  » à quel point le mandat de maire est passionnant, certes mais à quel point il est exigeant..Nous vivons à une période ou la fonction d’élu est lourde à assumer.. »P1180922

Le conseil général  » a lui aussi des contraintes de plus en plus fortes, ses dépenses, sociales en particulier, ne cessent d’augmenter et ses recettes diminuent.. »…  » Face à cet effet de ciseau nous avons mis en oeuvre des réformes courageuses depuis des années afin d’essayer de réaliser des économies de fonctionnement. Ceci dans un souci également d’être plus proche des isérois… »

Et de rajouter:  » Il s’agit de faire mieux avec moins.. Notre gestion rigoureuse nous a permis d’investir 245 millions d’euros en 2014 sans augmenter les impôts des isérois pour la 8ème année consécutive…collèges, routes, solidarité, haut débit pour tous… mais aussi recherche, innovation, mobilité durable, protection de l’environnement.. et communes.. voici quelques uns des secteurs que nous avons privilégié.. « 

Au niveau des communes, le CG de l’Isère a consacré en 2014 un budget de 35 millions d’euros.  » C’est plus de 1000 opérations que nous soutenons chaque année dans vos communes.. « a tenu à préciser aux maires de l’Isère Alain Cottalorda avant de conclure:  » de nouveaux défis vous, nous attendent.. ces défis nous devons les relever collectivement. il est urgent de nous réinventer, de penser aux nouveaux modes de gouvernance, de mutualiser nos forces et nos savoirs.. »

Alain Cottalorda a aussi répondu favorablement au secrétaire d’Etat à la réforme territoriale lorsque celui si a lancé le souhait que l’Isère soit un département pionnier au niveau de la réforme territoriale..  » Voilà un beau défi à relever..  »

Gilbert PRECZ

A lire aussi:

57ème congrès des maires de l’Isère

André Vallini:  » il est temps de reformer le millefeuille administratif »

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8617 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

octobre 2014
L Ma Me J V S D
« sept   nov »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+