11ème festival international du film pastoralisme et des grands espaces

11ème festival international du film pastoralisme et des grands espaces

C’est une tradition, la cérémonie d’ouverture du film international du pastoralisme et des grands espace se déroule à Grenoble. Grenoble, capitale des alpes, entourée de montagnes, de grands espaces, d’alpages…

Avec Jean Pichioni, créateur avec Yves Raffin du festival, comme maître de cérémonie, cette ouverture permet de présenter aux festivaliers et au grand public les temps forts du festival dont la ligne conductrice est bien entendu le visionnage des films en compétition.

« Le festival qui se déroule à Prapoutel les sept laux est un temps fort d’échanges, de partage » précise Jean Pichioni. En effet les délégations venues de tous continents en profitent pour faire connaissance, échanger.. partager.. et bien souvent des liens d’amitié se tissent durant le festival.

Un festival international qui aura comme temps forts, les très attendues rencontres internationales du pastoralisme mais aussi l’assemblée générale de l’association pastoralisme du monde, la table ronde de la solidarité internationale en Grésivaudan.. A cela il faut rajouter que le pays invité d’honneur est l’Inde de l’Himalaya..Quand on vous parlait d’international….

Autres rendez vous: le marché des producteurs locaux, diverses expositions…

Petit rappel qui a son importance, le festival avec la présentation des films se déroule donc à la station de Prapoutel, aux Ramayes, de ce jeudi 16 octobre au samedi 18 octobre, l’entrée est totalement gratuite…

Gilbert PRECZ

cliquer sur les photos pour les agrandir.

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8502 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

octobre 2014
L Ma Me J V S D
« sept   nov »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+