Festival international du films pastoralismes et grands espaces

Importante journée pour les festivalier que celle de vendredi… nous parlons du festival international du films pastoralismes et grands espaces.

Dès le matin, ils se sont retrouvés dans la salle de projection afin d’assister aux rencontres internationales du pastoralisme: plaidoyer pour un code pastoral.

Depuis 22 ans, les Rencontres Internationales du Pastoralisme sont un moment fort, à la recherche d’orientations, d’axes de travail, afin de cultiver le devenir des espaces pastoraux et des activités pastorales.
Deux temps structureront ces Rencontres :
• Le premier nous a conduit, au travers d’un rapide tour d’horizon, à prendre connaissance  du pastoralisme mais aussi de certaines conditions de vies dans les pays présents au festival.. Nous avons trop souvent entendu, hélas, entendu parlé de terrorisme, d’exil…
• Le second  permis à chacun de débattre, de partager…

Bien entendu, tout au long de cette matinée, nous avons pu profiter des saveurs, des couleurs, des produits artisanaux à travers les stands et les expositions…

L’après midi, la projection des films en compétition a repris se droits… Le hall d’accueil du centre des Ramayes à Prapoutel, trouvant une nouvelle animation avec le marché des producteurs locaux.

Autre temps fort, l’assemblée générale de l’association pastoralisme du monde… ses membres ont souhaiter donner un nouveau souffle pour les festival de 2016 qui aura comme invité d’honneur le Tchad..

Gilbert PRECZ

Cliquer sur les photos pour les agrandir…

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8575 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

octobre 2014
L Ma Me J V S D
« sept   nov »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+