Archive | 30 octobre 2014

Agri-Talent: le jury à la ferme..

Le concours « Agri-Talent » est à l’initiative de la Jeune Chambre Economique de Grenoble et des Jeunes Agriculteurs de l’Isère dont le but est de valoriser le savoir-faire des agriculteurs Isérois de 18 à 40 ans.

Qu’il s’agisse de la reprise d’une exploitation familiale ou de la création d’un nouveau domaine, « Agri-Talent » valorisera vos démarches à travers quatre catégories: économique, sociale, environnementale et innovante .

Une vingtaine d’agriculteurs se sont portés candidats.. Trois ont été retenus dans chacune des quatre catégories.

Cette première étape franchie, il faut à présent que le jury, constitué des partenaires de cette opération désigne le lauréat de chaque catégorie, se rendre compte de l’initiative prise, de son originalité, de son utilité…

Rien n’est laissé au hasard.. Afin de bien appréhender chaque dossier, le jury s’est rendu sur chaque exploitation, a pris le temps de bien la visiter, de poser toutes les questions nécessaires..avant de délibérer…

C’était le cas par exemple, dans la catégorie innovation. Parmi les trois fermes visitées, celle de Mickaël Bel, installé à Saint Geoire en Valdaine. Cette exploitation laitière qui se transmet de père en fils sera dotée dans quelques semaines d’une stabulation entièrement neuve.. avec une ossature bois de Chartreuse.. mais aussi d’une traite robotisée. 120 Holstein constitueront le cheptel..

 » Mon grand père trayait à la main, mon père, de façon mécanique et moi de façon robotisée.. » s’est plu à dire Mickaël.

Le jury de cette catégorie innovation, constitué outre des représentants de la jeune chambre économique, des JA, de la MSA,  de Carrefour Voiron, groupe Provencia représenté par Alain Galliot son directeur et par gilbert Precz de sillon38.com, rendra son verdict le 22 novembre.

En effet, c’est le samedi 22 novembre à Paladru que se déroulera la cérémonie de la remise des prix..

Voici le déroulé de la matinée passée sur l’exploitation de Mickaël Bel

P1190268P1190269P1190270P1190271P1190272P1190273P1190274P1190275P1190279P1190281P1190282P1190285P1190289P1190290P1190291P1190292P1190293P1190295P1190296P1190297P1190298P1190299


Catégorie A la une, agricultureCommentaires fermés

Relations commerciales entre industrie agro-alimentaire et grande distribution

Les relations commerciales entre industrie agro-alimentaire et grande distribution sont marquées par des tensions récurrentes que rien ne semble pouvoir apaiser.

En visite le 22 octobre dernier au Salon International de l’Alimentation (SIAL) de Villepinte, la délégation de la commission des affaires économiques du Sénat, conduite par son président, M. Jean Claude LENOIR (UMP – Orne), a été alertée sur le déséquilibre persistant des rapports de forces économiques entre acteurs, au détriment des producteurs de produits agro-alimentaires, qui jouent pourtant un rôle déterminant dans l’équilibre de nos territoires.

Lors de sa réunion du 29 octobre 2014, la commission des affaires économiques du Sénat a donc décidé, à l’unanimité, en application de l’article L. 461-5 du code de commerce, de solliciter l’avis de l’Autorité de la concurrence, afin de mieux identifier l’impact de la concentration des centrales d’achat de la grande distribution sur le marché d’approvisionnement en produits agro-alimentaires.

La saisine de la commission des affaires économiques du Sénat demande aussi à l’Autorité de la concurrence de faire, le cas échéant, des propositions pour limiter la concentration des achats de produits agro-alimentaires destinés au consommateur final.

Par cette saisine, le Sénat utilise les instruments que la loi lui donne, afin de contribuer à apporter des solutions concrètes aux acteurs des filières agricoles et agro-alimentaires, durement touchés par la crise économique.

Catégorie agro-alimentaireCommentaires fermés

Une coupe du monde au stade des Alpes..??

0708_l2_stadegrenoble2_mono.jpg

Christophe FERRARI, Président de Grenoble–Alpes Métropole, a répondu
positivement à la demande du Président de la Fédération Française de
Football (FFF), Noël LE GRAËT, d’accueillir des matchs de la coupe du
monde féminine de football 2019 au stade des Alpes dans le cadre de la
candidature de la France à son organisation.

La FFF intéressée par le stade des Alpes

La FFF a sélectionné une dizaine d’agglomérations dont les équipements
correspondent aux critères préconisés pour ce genre de manifestation. Avec
20 000 places, le stade des Alpes bénéficie des standards récents en
matière de sécurité, de fonctionnalités et d’aménagements. Il était donc
tout indiqué pour accueillir un tel événement qui réunira 24 équipes
nationales pour la phase finale de juin-juillet 2019. Un accord de principe pour
la mise à disposition du stade a ainsi été signé par les trois partenaires que
sont la FFF, Grenoble–Alpes Métropole et le groupe Carilis-Sogestal,
délégataire de l’équipement. Dans le cadre de la préparation des équipes,
d’autres équipements de l’agglomération comme ceux des massifs
environnants pourraient servir pour les entraînements.

Une opportunité saisie au service de notre territoire…

Avec des retombées économiques estimées à plus de 100 M€ sur la France
entière et un coût particulièrement modeste au regard des bénéfices
attendus, c’est aujourd’hui une opportunité que notre agglomération saisit
au service de son territoire. Au-delà de l’activité générée pour notre tissu
économique, notamment dans les secteurs de l’hôtellerie et, plus largement,
du tourisme, la retransmission de cette compétition nous offrira une
visibilité exceptionnelle permettant de valoriser, dans le monde entier, les
atouts riches et diversifiés de notre territoire. Lors de la dernière coupe, ce
sont pas moins de 3000 journalistes issus de 181 pays qui ont couvert
l’événement.

… et du sport féminin

La coupe du monde féminine de football représente la deuxième compétition
de la FIFA. C’est aujourd’hui une des priorités de la FFF qui souhaite
développer une compétition comme une pratique sportive de plus en plus
prisée ainsi qu’en témoignent notamment des audiences en constante
augmentation depuis la création de cette coupe en 1991. Avec une équipe de
France 4e au classement FIFA, nul doute que si la France est choisie, au
printemps 2015, l’engouement sera au rendez-vous.

Ce sera, pour la Métro, une formidable occasion de promouvoir le sport féminin, axe possible d’une future politique sportive métropolitaine, mais aussi et surtout l’égalité femmes-hommes, un engagement cher à notre agglomération depuis de nombreuses années déjà.

la Métro LO


Catégorie La Métro, La Métro, sportCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

octobre 2014
L Ma Me J V S D
« sept   nov »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+