Archive | 12 novembre 2014

Améliorer l’éco-efficience dans les secteurs industriels et agricoles

Dans un contexte d’augmentation et d’instabilité des coûts de l’énergie et des matières premières, et face aux nouveaux enjeux de la transition énergétique et de l’agro-écologie, les secteurs de l’industrie et de l’agriculture doivent renforcer leur éco-efficience pour accroître leur compétitivité et leur durabilité. Concrètement, il s’agit de mettre en œuvre des systèmes de production plus efficaces (gains de productivité, performance des systèmes), optimisant les consommations d’énergie et de ressources.

Afin d’encourager l’innovation face à ces enjeux, l’Etat lance, dans le cadre des Investissements d’Avenir, un Appel à Manifestations d’Intérêt (AMI) « Industrie et agriculture éco-efficientes », géré par l’ADEME.

Ouvert jusqu’au 30 novembre 2016, ce dernier soutiendra des projets innovants (expérimentations, démonstrateurs, premières industrielles, mises en œuvre à l’échelle 1), dans l’industrie, l’agriculture et la filière bois, répondant au moins à l’un des deux objectifs suivants :

- Produire en utilisant moins d’énergie et en rejetant moins de gaz à effet de serre ;
- Produire en utilisant moins de matière et/ou d’eau.


L’AMI s’adresse aux équipementiers et constructeurs, fabricants d’intrants agricoles mais aussi aux bureaux d’études et ingénieries, installateurs et exploitants, ainsi qu’aux industriels ou agriculteurs utilisateurs, capables de diffuser l’offre technologique en France et à l’étranger.

Quatre secteurs visés prioritairement


Les projets devront s’appliquer préférentiellement à l’un ou plusieurs des secteurs suivants :

- Agriculture et filière bois ;
- Industries Agro-Alimentaires ;
- Chimie et papier-carton ;
- Industries des métaux, des matériaux industriels et de construction.

Des aides plus attractives

Cet appel à projets fait partie de la nouvelle génération d’AMI, lancée en août 2014. Le Commissariat général à l’investissement et l’ADEME y proposent des modalités d’aide renforcées et simplifiées afin de déployer plus rapidement les financements. Plus précisément, les entreprises, principales cibles de ces aides, pourront bénéficier :

- Soit d’aides partiellement remboursables : composées d’un cinquième de subventions et de quatre cinquièmes d’avances remboursables, ces aides donnent accès aux taux d’aide maximum. Le remboursement se fera en fonction de l’avancement et du succès commercial du projet ;
- Soit de subventions : réservées aux petits montants, ces aides sont calculées avec des taux d’aides minorés.

L’AMI sera ouvert jusqu’au 30 novembre 2016. La taille minimale des projets finançables est d’un million d’euros. Les projets seront instruits par l’ADEME en trois vagues successives, selon le calendrier ci-dessous :

- 1ère clôture intermédiaire : 29 mai 2015 ;
- 2ème clôture intermédiaire : 29 février 2016 ;
- Clôture finale : 30 novembre 2016.

Vers des filières industrielles et agricoles plus performantes

Cet AMI s’inscrit pleinement dans la nouvelle stratégie de filières industrielles du Gouvernement ainsi que dans le projet agro-écologique pour l’agriculture. Il contribue en particulier aux objectifs des plans industriels « Produits innovants pour une alimentation sûre, saine et durable », « Chimie verte et bio-carburants », « Usine du Futur » et à ceux des contrats stratégiques de filière « Bois » et «  Industrie extractive et 1ères Transformation ».

Pour en savoir plus sur le PIA : investissement-avenir.gouvernement.fr
Télécharger l’Appel à Manifestations d’Intérêt : ademe.fr

Catégorie agricultureCommentaires fermés

Accord historique de la Chine et des États-Unis pour le climat

Le président Barack Obama et le président Xi Jin Ping ont fait ce matin une déclaration commune historique pour notre avenir collectif et, à court terme, la préparation de l’accord universel et ambitieux sur le Climat que nous souhaitons voir signer à Paris en 2015.

Les États Unis et la Chine, qui représentent à eux deux plus de 40 % des émissions mondiales, ont en effet annoncé les engagements qu’ils comptaient prendre pour intensifier leur action face au dérèglement climatique :
-    les États-Unis prévoient de diminuer leurs émissions de gaz à effet de serre de 26 à 28 % d’ici 2025 par rapport à 2005, dans la perspective de les réduire de 80% d’ici 2050 ;
-    la Chine, où les niveaux de pollution sont insupportables et où l’impact du dérèglement climatique est déjà sévère, affirme sa volonté d’inscrire sa croissance dans une trajectoire plus soutenable : elle a ainsi annoncé, pour la première fois, qu’elle devait atteindre un pic d’émissions le plus tôt possible d’ici 2030. La Chine accélère également sa transition énergétique souhaitant que les énergies décarbonées représentent 20 % de sa consommation d’énergie en 2030.

Suite à l’accord européen conclu fin octobre en faveur de la réduction d’au moins 40 % des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 par rapport à 1990, ces annonces d’engagements de la part des deux plus grands émetteurs au monde constituent des signaux très positifs pour la préparation d’un accord universel, équitable et ambitieux sur le Climat, que devrait conclure, sous Présidence française, en décembre 2015, à Paris, la 21ème Conférence des Parties de la Convention cadre sur les changements climatiques.

Ségolène Royal souligne que ces initiatives doivent inciter tous les autres pays à présenter également le plus tôt possible leurs intentions de contributions nationales à cet accord universel sur le climat. Sans transition collective vers une économie décarbonée, nous ne pourrons pas maintenir le réchauffement mondial en dessous de 2°C et éviter les conséquences catastrophiques de ce dérèglement pour nos sociétés.

L’orientation des plus grandes puissances mondiales, de l’Union européenne, des États-Unis et de la Chine, pour une croissance verte bas carbone montre aussi clairement que ce nouveau modèle constituera bel et bien l’économie de demain. La transition énergétique est désormais un processus mondial.

C’est un signal mobilisateur de plus à l’attention de tous les acteurs et les investisseurs pour s’engager résolument dans cette transformation, qui offre de très belles opportunités économiques tout en permettant d’espérer un futur meilleur pour nous et nos enfants.

Catégorie environnementCommentaires fermés

Artisa: le plus important salon français des métiers d’art

La 37ème édition du plus important salon français des métiers d’art se tiendra du 26 au 30 novembre 2014 à Alpexpo- Parc événementiel de Grenoble..

Sur 8 000 m², cet événement de référence réunira pendant cinq jours
plus de 200 exposants sélectionnés par un jury de professionnels des métiers d’art

Sculptures, tableaux, bijoux, mobilier, vitraux, verre, luminaires, accessoires ou encore créations textiles mettent en lumière l’essence même des métiers d’art : créativité, savoir-faire, maîtrise technique et talent des artisans,  artistes dans l’âme.
Chaque année, un public nombreux (32 000 visiteurs en 2013) et passionné visite Artisa pour le plaisir de découvrir les dernières productions d’artisans fidèles au salon, de nouveaux talents et acquérir des créations inédites à offrir ou à collectionner !

Des espaces dédiés
Cette année, Artisa installe une véritable galerie d’art dans le cadre de son espace Art Square qui mettra à l’honneur artistes et designers d’art contemporain proposant des pièces haut de gamme uniques (ou en série limitée) entièrement centrées sur la créativité. Et où l’expertise et l’expérience parlent également.
Espace Mobilier Contemporain avec le soutien des adhérents de l’UNAMA

L’ »ESPACE CREATION » où le visiteur pourra admirer  les œuvres réalisées, pour l’occasion, par les exposants du salon sur le thème « Passion et savoir-faire ou comment sublimer la matière ».

Renseignements pratiques

Dates
26 au 30 novembre 2014
Lieu
Grenoble – Alpexpo
Avenue d’Innsbruck, 38000 Grenoble
Horaires
Tous les jours de 10h à 19h30
Nocturne le vendredi 28 jusqu’à 21h30
Restauration sur place
Un restaurant, un salon de thé et une vente à emporter
Tarif
Plein tarif : 6€
Tarif réduit : 4€

Entrée commune avec le salon Naturissima dédié au bien-être, au bio, à la santé et à la nature

Plus d’informations
www.artisagrenoble.com

Catégorie foires/salonsCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

novembre 2014
L Ma Me J V S D
« oct   déc »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+