Archive | 16 novembre 2014

L’Union européenne et la recherche

Le 20 novembre prochain, à 18h30, le Bureau d’information du Parlement européen à Marseille organise la conférence-débat « L’Union européenne et la recherche » à la Maison de l’International de Grenoble.

Ce sera l’occasion de se pencher sur le programme Horizon 2020 avec la Députée européenne Michèle Rivasi et des spécialistes du domaine de la recherche.

Sur base des questions de la salle, les intervenants expliqueront comment chacun, dans son domaine, peut s’investir dans la recherche avec le soutien de l’Union européenne.

Les intervenants:

- La députée européenne Michèle RIVASI, Groupe des Verts/Alliance Libre Européenne

- Dominique LE GIGAN, Directeur de l’Animation Économique de la Chambre de Commerce et de l’Industrie de Grenoble (CCI Grenoble)

- Olivier BOZON, Conseil en développement international pour le Centre de commerce international de la CCI de Grenoble (Grex)

- Pascal FORMISYN, Professeur à l’École des Mines de Saint-Etienne et Point de Contact National d’Horizon 2020

- Jean-Louis SZABO, Adjoint au directeur Europe du Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA)

- Constance MOTTE, Chargée de mission Europe et développement international (Minalogic, pôle de compétitivité)

- Lucie JIRASKOVA, Direction des Relations Internationales, Université Grenoble-Alpes, et responsable du réseau Euraxes

Objectif

L’objectif de ce débat est d’informer les parties prenantes, les entreprises, les pôles de compétitivité et le grand public sur la politique de l’Union européenne dans le domaine de la recherche et sur les appuis mis à disposition dans ce domaine.

Pour cela, il est prévu, entre autres, une présentation du programme phare Horizon 2020, nouveau programme cadre sur la recherche. Le tout sera mené dans une interaction constante avec les intervenants indiqués ci-dessus sur base de témoignages et de questions venant de la salle.

Contexte

Le Bureau d’information du Parlement européen à Marseille couvre les régions Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Corse. Dans le cadre de ses activités d’information, il organise entre autres, des  conférences-débats en présence de députés européens et de spécialistes et en direction de parties prenantes et/ou du grand public.

Le programme Horizon 2020 sera bien sûr au cœur de cette soirée. Horizon 2020 est un programme de recherche et d’innovation de l’Union européenne mettant à disposition près de 80 milliards d’euros de fonds sur les sept prochaines années (2014-2020), en plus de l’investissement venant du secteur privé que cela va engendrer.

La conférence sur internet

Site internet: http://sudest.europarl.fr/fr/activites_sudest/nos_activites/recherche_20112014.html

Événement  Facebook: https://www.facebook.com/#!/events/726363870778264/?fref=ts

Catégorie Union européenneCommentaires fermés

Réforme territoriale: rendre les services à la population plus efficaces

Le gouvernement a initié une réforme territoriale pour rendre l’action publique plus lisible, plus efficace et plus proche des citoyens.

Les présidents de la région Rhône-Alpes et du département de l’Isère, animés d’une volonté commune, expriment leur volonté de faire converger leurs actions et de rapprocher leurs services, en commençant par le domaine de l’éducation dans les lycées et collèges, leurs dispositifs de soutien aux communes et intercommunalités et leurs interventions dans le domaine économique.

Ils affichent aussi leur intention d’effectuer cette convergence au plus près des citoyens à l’échelle des 13 territoires de l’Isère, définis en cohérence avec les périmètres des intercommunalités.

A l’invitation d’André Vallini, secrétaire d’Etat en charge de la réforme territoriale, Jean Jacques Queyranne et Alain Cottalorda respectivement présidents de région et du département signeront ce mardi 18 novembre le protocole d’intention qui formalise cette volonté commune..

Catégorie territoiresCommentaires fermés

La Paz capitale de la Bolivie…

Thierry Maisonneuve, Président de l’Association Franco-péruvienne d’Aide au Développement de Grenoble s’est rendu à La Paz, capitale de la Bolivie. Il nous livre son carnet de route, ses impressions ainsi que de magnifiques clichés..

 » Nous voila partis de Puno au bord du lac Titicaca  pour une journée de bus afin de rejoindre la Bolivie.

La route est bonne et les paysages magnifiques. Nous longeons le lac Titicaca, sur une route qui serpente à 4000m d’altitude. Le passage à la frontière se fait sans problèmes. En 3/4 d’heure, l’affaire est bouclée.

Tampons, tampons, encore des tampons, en tout, passage dans quatre bureaux. Les sacs ne sont même pas fouillés. Nous reprenons le bus de l’autre côté de la frontière et partons en direction de Copacabana mais avant il faudra traverser le lac sur une barge.

La vue sur le lac est splendide.
 Après une petite pause déjeuner à Copacabana, nous repartons. Nous voilà donc en Bolivie, et l’arrivée sur La Paz est incroyable.

Cette ville au fond d’une vallée à 3200m et qui remonte a plus de 4000m, nous l’avions vu en photos, mais la réalité est vraiment surprenante. C’est la capitale la plus haute du monde: 1,5 millions d’habitants.

Fondée en 1948 par l’espagnol Alonzo Mendoza pour servir de relais entre Cuzco et Pottosi. Capitale du pays où siège le gouvernement (la ville de Sucre étant la capitale 
constitutionnelle).

Ville métissée et pleine de contraste avec ses marchés, son quartier historique devenu le centre d’affaires, et ses quartiers riches au plus bas de la ville, avec ses somptueuses villas.

A quelques kilomètres de là, se trouve la vallée de la lune, multiples pics de terre et de roche qui sont en fait le travail du temps et de l’érosion.

La Bolivie en quelques mots.

Tout d’abord pourquoi Bolivie???? Tout  simplement parce que le Vénézuélien, Simon Bolivar a 
libéré des Espagnols ce qu’il rêvait d’appeler la grande Colombie, Pérou, Equateur, Bolivie,
 en 1825.

11,5 millions d’habitants, dont 55% d’indiens (Quechuas et Ayamaras) 
pour une superficie égale à la France et à l’Espagne.

Son drapeau, le rouge pour la vaillance guerrière, le jaune pour la richesse du sous-sol,
 le vert pour l’agriculture.

Son président actuel est l’Amérindien Evo Morales, 1er chef d’état indigène élu en Bolivie en 2005.

La grande perte de la Bolivie, sûrement son accès au Pacifique lors de la guerre avec le Chili de 1874 à 1884. La guerre du Pacifique la prive ou du moins la freine dans son développement économique. Tous les produits d’importation sont hautement taxés par les pays ayant accès au Pacifique
.

C’est en Bolivie que EL CHE GUEVARA, le héros Argentin, vint clandestinement préparer son Faco armado (noyau armé).
Suite au naufrage d’un marin Bolivien originaire de ce petit village de Bolivie, celui échoua sur une plage Brésilienne qui depuis, porte le nom de Copacabana.. »

Cliquer sur les Photos pour les agrandir

Pour en savoir plus sur l’Association Franco-péruvienne d’Aide au Développement de Grenoble : cliquer ici:

http://www.afpadgrenoble.fr/

Catégorie A la une, coopération internationaleCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

novembre 2014
L Ma Me J V S D
« oct   déc »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+