Archive | 12 décembre 2014

Carrefour partenaire des producteurs français..

Jérôme Bedier secrétaire général de Carrefour France et François Brottes, député de l’Isère, président de la commission économique à l’assemblée nationale ont tenu à se rencontrer afin de mieux appréhender le rôle que joue la grande distribution au niveau de la démarche qualité et valorisation des produits locaux.

La rencontre s’est déroulée dans un premier temps dans le Carrefour Market de Sassenage, refait à neuf et surtout magasin test.

En effet, ce magasin est innovant car représentatif d’un cadre  » zone banlieue et résidentielle. De ce fait les efforts sont portés sur la cuisine assemblage, le rayon petite enfance et les produits locaux.A propos des produits locaux, 12 sont référencés au magasin de Sassenage.

Accompagnés en particulier par Guy Giovanelli, directeur du magasin et Franck Darteil, responsable des relations avec le monde agricole et de la Filière Qualité Carrefour, nous avons pu découvrir les rayons du magasin avec des haltes plus soutenues au niveau des produits frais.

On retiendra celle organisée à la boucherie. Il faut dire que dans la délégation se trouvait la famille Drevon, bien connue pour la qualité des veaux qu’il fourni.

Le groupe Carrefour est très proche des producteurs. Il a des partenariats avec plus de 20 000 d’entre eux, répartis sur l’ensemble du territoire..  » il s’agit bien de partenariat gagnant-gagnant » rappellera Jérome Bedier et de rajouter:  » nous signons des accords sur du long terme afin qu’ils soient plus efficaces.. »

François Brottes, qui » connait bien le dossier grande distribution, centrales d’achat, et relations avec les producteurs  » a tenu à préciser que  » les relations, les conversations avec le groupe Carrefour ne sont pas les pires!. Il faut établir des relations saines, construites sur une certaine éthique, et favoriser l’instauration des circuits courts.. »

En fin de visite il a indiqué avoir apprécié la façon dont les produits sont mis en valeur.. La présentation est remarquable.. on a vraiment envie de les acheter. En ce qui concerne les relations entre les producteurs locaux et la grande distribution, on voit que lorsque l’on travaille en bonne intelligence, on peut y arriver.. »

Suite à cette visite, direction Saint Sulpice des Rivoires sur l’exploitation d’un jeune éleveur, Adrien Roulet. Celui ci, en contrat avec Drevon, élève une batterie de 250 veaux.

L’équipe des frères Drevon, rejoint par les fils sont des éleveurs passionnés qui depuis plus de 40 ans oeuvre pour le respect de l’animal, sur les méthodes d’élevage: les veaux sont élevés sur de la paille, la nourriture est servie à volonté..Chez les Drevon, un seul mot d’ordre la qualité. Cette qualité est reconnue.. Le groupe Provencia commercialise les veaux Drevon depuis plus de 20 ans sous la marque: » le veau des frères Drevon », Carrefour sous la marque « engagement qualité Carrefour ».

120 éleveurs sont aujourd’hui engagés auprès de l’entreprise Drevon. Tous respectant un cahier des charges bien précis, strict.. Ceci pour le bien être des animaux.. D’ailleurs l’entreprise Drevon est une référence au niveau national en ce qui concerne les initiatives prises en ce qui concerne le bien être animal.

René Drevon, fondateur de l’entreprise est clair:  » j’ai débuté avec un veau et une mobylette.. Je ne peux que me réjouir des partenariats mis en place, d’abord avec  Provencia puis avec Carrefour. »

Les accords entre L’entreprise Drevon  et Provencia et Carrefour sont l’exemple type du mode de relations qui peuvent se mettre en place entre les producteurs, éleveurs et la grande distribution..

Gilbert PRECZ

Cliquer sur les photos pour les agrandir..

Catégorie A la une, consommation, élevageCommentaires fermés

CA d’Or: dix ans au service du territoire et de l’innovation

Les CA d’Or sont organisés depuis 2005 par le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes (CA SRA), présent en Isère, Drôme et Ardèche.

Chaque année sont récompensés des entreprises, professionnels et associations qui innovent et investissent sur notre territoire. Les candidats, des clients ayant moins de trente salariés dans leur structure, sont choisis par un jury composé de président de nos caisses locales, de représentants des chambres consulaires et de plateformes d’initiative locale.

Le développement et le maintien d’un savoir-faire local, l’innovation, l’entraide et le respect de l’environnement, valeurs essentielles de notre banque coopérative et mutualiste, sont les critères de choix des lauréats.


Organisée cette année au Palais des congrès de Châteauneuf-sur-Isère (26), la cérémonie a récompensé :

- Association Bulles de bébé (accompagnement de la périnatalité, Saint-Maurice-l’Exil – 38)
- Exploitation Soubeyrand (développement de production de cerises, Lemps – 07)
- Formod Chaussures (création de formes de chaussures, Sillans – 38)
- Mehari loisirs (mise au point de la voiture Concept E, Mehari électrique, Le Pouzin – 07)
- Ouantia Grise du Vercors (développement de l’élevage de poule Grise du Vercors, race ancienne, Saint-Jean-en-Royans – 26)
- Patrick Cremillieux (création d’une machine à laver les caisses de fruits, Saint-Bardoux – 26)
- Entreprise Vernet (exploitation de production, transformation et distribution sous vide de pommes de terre, Désaignes – 07).



caé


Accompagner l’innovation sur notre territoire


Jean-Pierre Gaillard, président du CA SRA, et Christian Rouchon, directeur général, ont souligné la richesse des candidatures et « l’importance de l’innovation humaine, sociale, technique, dans le développement du territoire et de ses emplois. Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes se mobilise au quotidien pour soutenir l’économie au côté des acteurs locaux ».

Jean Therme, directeur de la recherche technologique du CEA, invité d’honneur de la soirée, a rappelé « le rôle moteur de l’innovation dans la croissance ». Quant au triptyque caractéristique de l’écosystème grenoblois, recherche – université – entreprise, il permet l’émergence d’innovations de rupture qui trouvent leur marché. Mais si ces entreprises réussissent, bien souvent elles bénéficient du financement de puissants investisseurs étrangers qui les entraînent hors de nos frontières au moment de leur développement industriel.


Témoin de la vitalité du milieu économique local, la start-up grenobloise ISKN, présidée par Jean-Luc Vallejo, a présenté son innovation, un outil de numérisation en temps réél de dessins et notes.

Ivan Bornecque, directeur du marché des entreprises et de la gestion privée au Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, a expliqué que pour un banquier traditionnel, une start-up telle qu’ISKN représente un énorme risque : elle ne dispose pas d’historique, elle a besoin de cash sans chiffre d’affaires en face, elle a un modèle économique difficile à appréhender et les porteurs de projets sont bien souvent des techniciens avant d’être des dirigeants.

Pour accompagner ces entreprises hors normes, le CA SRA a donc choisi de mettre en place une approche spécifique des start-up, avec notamment un chargé d’affaires dédié issu du CEA, un processus de décision distinct et des offres adaptées (haut et bas de bilan, portage, etc.). « Ainsi, quand ISKN a eu besoin de fonds pour lancer l’industrialisation de son produit, nous avons étudié son dossier et lui avons attribué un financement conséquent pour que l’entreprise puisse arriver plus vite et plus fort sur son marché. Nous sommes un banquier qui conseille et qui accompagne ses clients avec une haute valeur ajoutée. Nous nous inscrivons dans le bouillonnement entrepreneurial et innovant de notre territoire. »


Site des CA d’Or : www.ca-sudrhonealpes.fr/CA_or.html

ca&
- Christian Rouchon, directeur général du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, Jean Therme, directeur de la recherche technologique du CEA, et Jean-Pierre Gaillard, président du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes (de gauche à droite)


À propos du Crédit Agricole

Le groupe Crédit Agricole est le premier financeur de l’économie française et l’un des tout premiers acteurs bancaires en Europe. Présente dans près de 60 pays, la banque est au service de 49 millions de clients.
Forte de ses fondements coopératifs et mutualistes, de ses 1.948 collaborateurs et 973 administrateurs, la Caisse régionale Crédit Agricole Sud Rhône Alpes est au service de 726.000 clients et 270.212 sociétaires grâce à ses 202 agences de proximité réparties sur les départements de l’Isère, de la Drôme, de l’Ardèche et le sud du Rhône. En 2013, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes affichait un produit net bancaire de 430,1M€ pour un résultat net de 110,9 M€, avec un encours de crédits de 12,12 Md€ et un encours de collecte de 17,5 Md€.
www.ca-sudrhonealpes.fr

Catégorie agriculture, agro-alimentaire, environnementCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

décembre 2014
L Ma Me J V S D
« nov   jan »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+