Catégorie | A la une, hydraulique

Innover, préserver et valoriser

Innover, préserver et valoriser

Ce samedi 13 décembre, marque la réouverture du musée EDF Hydrélec. Après trois ans de fermeture, pour rénovation, le musée retrouve sa jeunesse.

Charles ZURCHER, conservateur et président de l’association pour le développement du musée EDF Hydrélec (ADMH) a inauguré ce nouveau musée, unique en France, entouré de  Marie-Noëlle Battistel députée, Yves Genevois maire de Vaujany, Jean-François Marguerin directeur à la direction régionale des affaires culturelles de Rhône-Alpes (DRAC) et de Michel Vogien directeur de l’Unité de Production Hydraulique Alpes.

Ce projet ambitieux s’est articulé en deux grands chantiers. Le premier, celui de la rénovation du bâtiment, une partie de l’installation électrique a été refaite, ainsi que de nombreux aménagements permettant de garantir l’accès à tous. Le second, la mise en place d’une toute nouvelle muséographie, interactive et moderne en lien direct avec les différentes pièces exposées au musée.

Pour ce chantier, près de 40 entreprises, dont la plupart originaire de l’Isère ont été nécessaire à la rénovation du musée pour un budget de 1,7 million d’euros. Et ce projet n’aurai pas vu le jour sans le concours d’EDF qui a financé en grande partie les rénovations et qui est le propriétaire de la majorité des pièces de la collection du musée.

Classé Musée de France depuis 1988, date de la création du musée, l’enjeu était de taille pour la réouverture. Et le pari est réussi.

Unique en France pour la taille de sa collection : 450 objets, que ne sont, bien sur, pas tous exposés, faute de place, dû à leur taille assez imposante.

Un espace de 1000 mètres carrées est consacré à l’exposition de 72 objets de collections,   retraçant toute l’histoire de l’hydroélectricité de la préhistoire à nos jours. Mais ce n’est pas tout, une scénographie impressionnante a été installé pour que nous soyons au plus proche de ce milieu si peu commun.

Le musée Hydrélec a pour vocation de s’adapter à tous les publics, que se soit aux touristes français ou étranger, avec des possibilités de traduction, mais aussi chercheur avec le fonds documentaire bien construits et notamment aux scolaires, qui représente 30% des visiteurs, en mettant en place des formules spécialement adaptées pour eux, c’est à dire des programmes construits avec des partenaires de l’enseignement primaire et secondaire pour des explications simples et pédagogique

L’exposition permanente des collections est complétée par la programmation d’expositions temporaires lors des journées du patrimoine entre autres.

En définitive, le musée EDF Hydrélec c’est transmettre son patrimoine exceptionnel, au plus grands nombre, qu’ils soit connaisseurs ou pas et faire découvrir l’hydroélectricité, tous ça dans un encadrement magnifique car il domine la retenue du Chambon. A découvrir d’urgence.

Antoine Perrin-Céline Richard

Cliquer sur les photos pour les agrandir


Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8484 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

décembre 2014
L Ma Me J V S D
« nov   jan »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+