Archive | 17 décembre 2014

Signature officielle du contrat de destination « Voyage dans les Alpes »

A l’invitation de Laurent Fabius, Ministre des affaires étrangères et du développement international et de Matthias Fekl et Carole Delga, Secrétaires d’Etat, les partenaires de « Voyage dans les Alpes » se sont retrouvés à Paris pour la cérémonie de signature du contrat de destination.

A l’issue du discours de Laurent Fabius, qui a réaffirmé l’objectif de rendre plus lisible et plus attractive l’image touristique de notre pays et d’axer la promotion de la destination France à l’international autour de quelques destinations phares, les partenaires de « Voyage dans les Alpes » ont officiellement signé le contrat de destination mardi 16 décembre 2014. Avec l’ambition partagée de faire des Alpes une destination attractive, renouvelée, moderne, pour des vacances inédites et une expérience inoubliable, ils ont redit leur conviction pour le développement d’un tourisme responsable, gage d’une économie touristique durable dans les Alpes.

Une démarche alpine

Reconnu comme une marque de destination à résonance internationale, « Voyage dans les Alpes » s’inscrit dans les priorités du Schéma interrégional du massif des Alpes. « Fédérer les acteurs publics et privés dans une démarche interrégionale est un enjeu majeur pour le massif » ajoute Mme Claude Comet, Conseillère régionale Rhône-Alpes, déléguée à la Montagne et au Tourisme, car « dans un monde mondialisé, face à une concurrence accrue d’autres destinations, à l’émergence de nouvelles formes de loisir, à l’évolution des modes de consommation et à l’effritement de la fréquentation estivale de la montagne alpine depuis 10 ans, c’est ensemble que l’on construira un tourisme durable, une économie touristique pérenne.

Il ne s’agit plus d’opposer l’hiver à l’été, mais au contraire de travailler à l’articulation des offres, de réunir les opérateurs sur un projet commun et de penser l’équilibre entre les territoires. » Jean-Yves Roux, Vice-Président du Conseil général des Alpes de Haute Provence, Sénateur, se félicite de « la démarche ambitieuse engagée à l’échelle des Alpes pour l’avenir du tourisme estival »

Pour une économie touristique durable

Muriel Faure, directrice de la Grande Traversée des Alpes, porteur du contrat, sous l’égide du Comité de massif des Alpes, se réjouit de « ce nouvel élan donné à la montagne l’été, à ses pépites et à ses grandes itinérances. Le tourisme itinérant, de découverte, qu’il soit sportif et contemplatif, est une nouvelle chance pour la montagne alpine du 21e siècle, une montagne moderne, tendance et accueillante ».
Organisé autour de 4 volets opérationnels (Ingénierie, Formation, Promotion / Communication, Veille / Evaluation), le contrat de destination « Voyage dans les Alpes » vise à accroître à la fois la part des clientèles européennes (Britanniques, Allemands, Belges, Néerlandais, Italiens, Suisses) dans les clientèles touristiques fréquentant le massif des Alpes l’été et les retombées économiques directes, indirectes et induites sur les territoires en favorisant les modes de découverte itinérants.

« Supprimer les irritants »

L’un des enjeux du contrat de destination est de répondre aux nouvelles attentes des clientèles, en repérant les signaux faibles qui témoignent de l’évolution des comportements touristiques et en anticipant les nouvelles tendances socio-culturelles.

Il s’agira ainsi « d’investir massivement dans la dimension humaine de l’accueil, élément déterminant à la qualité d’une destination, de fluidifier le parcours du client itinérant, de supprimer les irritants », insiste Guy Chaumereuil, Président de la Grande Traversée des Alpes, qui ajoute qu’en « déployant la culture d’accueil des clientèles itinérantes, en particulier européennes, sur tous les maillons de la chaîne du tourisme, on augmente la qualité de l’accueil pour toutes les clientèles ! ».

Sans titre 2

Laurent FABIUS, Ministre des affaires étrangères et du développement international,
Matthias FEKL, Secrétaire d’État chargé du commerce extérieur, de la promotion du tourisme et des Français de l’étranger
Carole DELGA, Secrétaire d’État chargée du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Economie sociale et solidaire
Claude COMET, Conseillère régionale Rhône-Alpes, Vice-Présidente de la Grande Traversée des Alpes
Jean-Yves ROUX, Vice-Président du Conseil général des Alpes de Haute Provence, Sénateur
Muriel FAURE, Directrice de la Grande Traversée des Alpes

Catégorie montagneCommentaires fermés

Le label Montagne 2040 récompense l’innovation en Chartreuse

Le 13 décembre, à l’occasion de la deuxième réunion du Conseil Montagne 2040, Jean-Jacques Queyranne, Président de la Région Rhône-Alpes, présentait aux Arcs les 30 actions labellisées dans le cadre de ces travaux.

Parmi ces projets, trois d’entre eux émanent du massif de la Chartreuse et ont été aidés directement ou indirectement par le Parc naturel régional.

Le Conseil Montagne 2040 a été créé en juillet 2014 par la Région Rhône-Alpes pour imaginer et anticiper l’avenir de la montagne au terme des trente prochaines années. Cet espace de concertation et de dialogue entre les acteurs de la montagne valorise par l’intermédiaire de ce label les actions structurantes qui font vivre au quotidien les massifs.

Les actions de Chartreuse récompensées :

Destination Parcs, des séjours touristiques originaux .

Issu des Parcs naturels régionaux de Chartreuse, des Bauges, du Vercors et des Baronnies provençales, Destination Parcs est un projet qui vise à créer de nouveaux séjours touristiques proposés par les opérateurs de voyage. Ils sont axés sur une dimension expérientielle, rendant le client acteur de son séjour et des spécificités du territoire visité, et sur la valorisation d’un tourisme durable, respectueux de l’environnement, et économiquement vertueux.

Plus d’informations : destination-parcs.fr

Ludovic Biais, artiste et forgeron.

Installé à Saint Pierre d’Entremont et issu d’une formation de serrurier métallier, Ludovic Biais est labellisé dans la catégorie « Promouvoir des conditions d’emploi durable ». Situation assez exceptionnelle pour un artisan, il s’est en effet installé en 2003 en tant que salarié au sein de la SCOP Oxalis, lui permettant d’accéder à des ressources favorisant ses conditions de travail et sa créativité.

Plus d’informations : oxalis-scop.fr/

Benoit Laval, fondateur et dirigeant de Raidlight.

Passionné de trail, Benoit Laval a créé en 2011 en partenariat avec le Parc naturel régional de Chartreuse en 2011, la Communauté de commune et la commune de Saint Pierre de Chartreuse la première station dédiée à cette discipline, proposant une base opérationnelle et des parcours dédiés. Aboutissement d’une activité tournée entièrement vers le sport et la montagne, ce projet séduit aujourd’hui de nombreux territoires en France et à l’étranger.

Plus d’infos : raidlight.com/fr/

Catégorie parcsCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

décembre 2014
L Ma Me J V S D
« nov   jan »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+