Crémieu: belle foire aux dindes

Crémieu: belle foire aux dindes

Crémieu a de tous temps été une ville ou la gastronomie est reine..Parmi les manifestations qui mettent en avant cette gastronomie associée aux produits du terroir on peut retenir la traditionnelle foire aux dindes..

Un marché qui aurait pu être perturbé par les récentes mesures concernant la nouvelle forme de grippe aviaire. Mais les volailles destinées à l’abattage pouvaient être présentées.

Très tôt donc ce samedi 20 décembre, plusieurs aviculteurs, éleveurs ont présenté à la vente leurs plus belles pièces.. La vente a été soutenue..La dinde de Crémieu a connu le succès!

L’ambiance sous la halle de Crémieu était donc conviviale, bon enfant avec plusieurs producteurs venus présenter leurs produits: fromages, charcuteries, confiserie, bière, chocolats..

Une présence remarquée: celle du syndicat des trufficulteurs de l’Isère. Ces membres ont proposé à la dégustation le beurre truffé de Kiki.. Un véritable régal ainsi que des truffes cavées sur notre département isérois. Inutile de dire que l’espace du STI a connu une effervescence non stop!.. Elus, autour du député maire Alain Moyne-Bressand, et personnalités faisant une halte remarquée..

François-Xavier Bouvet, chef connu, du restaurant « au prè d’chez vous a concocté des petits plats.. qui ont connu un franc succès.. Nous avons eu droit à un foie gras nappé de chocolat noir.. un régal..

Voici quelques clichés de cette édition 2015

Cliquer sur les photos pour les agrandir..

Gilbert PRECZ



Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8617 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

décembre 2014
L Ma Me J V S D
« nov   jan »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+