Archive | 11 janvier 2015

Emploi: le Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes montre l’exemple…

144 collaborateurs ont été embauchés en 2014 par le Crédit Agricole sud Rhône-Alpes qui se positionne comme l’un des plus importants recruteurs de son territoire, en Ardèche, Drôme et Isère.  » nous montrons ainsi que , malgré une morosité économique nous souhaitons aller de l’avant, parier sur l’avenir, montrer que nous sommes un acteur économique incontournable, dynamique de notre territoire » a indiqué Emmanuel Barras, directeur adjoint de la banque verte.

Ce dernier, accompagné d’Alain Cagnon, directeur des ressources humaines, précisant que ces emplois ont servi à compenser des départs à la retraite mais aussi de conforter certains postes.

Il en sera de même pour 2015 ou un recrutement de plus de 100 collaborateurs est programmé.

 » Notre territoire est dynamique, nous croyons en son développement..il y a beaucoup de projets, d’initiatives à accompagner…Pour ce nous avons besoin de collaborateurs compétents, formés, sur divers métiers. Ceux ci seront du niveau Bac plus3 ou mieux Bac plus 5. Nous attachons de l’importance à la formation interne et nous faisons un effort certain envers les personnes en situation de handicap. « 

Alain Cagnon:  » oui les métiers de la banque ont évolué et nous cherchons des personnes, outre des commerciaux expérimentés, dans divers domaines tels que la comptabilité, le marketing, la communication, le contrôle de gestion, la gestion du risque et même dans l’immobilier.. » Il a aussi été rappelé que la promotion interne n’est pas un vain mot au sein du Crédit Agricole sud Rhône Alpes..

 » Le Crédit Agricole sud Rhône-Alpes qui compte plus de 200 agences, près de 2000 salariés, qui est la première banque en parts de marchés de collecte: 23,5%, et de crédits: 25,9% auprès des particuliers, des entreprises et des agriculteurs ne peut se satisfaire de  » l’à peu près » et doit surtout avoir comme objectif majeur la satisfaction de sa clientèle, ceci en parfaite osmose avec l’évolution du monde bancaire » a conclu Emmanuel Barras.

Gilbert PRECZ

Crédit Agricole Sud Rhône Alpes

Catégorie economie/emploiCommentaires fermés

Réforme territoriale : initiative du Département et des intercommunalité de l’Isère

La signature d’un protocole d’accord entre le Département et les intercommunalités de 4 territoires de l’Isère préfigure la manière dont se met en œuvre la Réforme territoriale.

La Réforme engagée par le gouvernement passe par deux projets de lois: le premier définitivement adopté par l’assemblée nationale le 17 décembre dernier fixe désormais le nouveau découpage de la France en 13 régions contre 22 jusqu’alors; le second dit « loi NOTRe » (nouvelle organisation territoriale de la république) est en cours d’examen en première lecture au Sénat, et précisera la répartition des compétences entre les différents échelons institutionnels : Régions, Départements, communes et intercommunalités.

La Réforme vise en particulier à renforcer la compétitivité des territoires – objectif poursuivi au travers de la nouvelle carte des Régions – et à améliorer l’efficacité des services publics en rationnalisant leur gestion, notamment par la mutualisation de leurs moyens d’action.  Cela passe notamment par la montée en puissance de l’intercommunalité pour agir au plus près du territoire et répondre  aux besoins de la population.

Dans cette perspective, le Département et les intercommunalités de 4 territoires de l’Isère ont choisi, d’abord à titre expérimental, de faire converger leurs actions en partageant avec la Région un projet commun de territoire, socle des futurs contrats territoriaux, et en rapprochant leur moyens pour mettre en oeuvre tout ou partie de blocs cohérents de compétence dans le domaine de l’environnement, de la gestion durable de l’espace, de la culture, de la voirie, du tourisme, et de la restauration scolaire.

La signature du protocole Département – intercommunalités, annoncée le 18 novembre dernier par André Vallini, Secrétaire d’Etat à la Réforme territoriale, accompagne logiquement la signature à cette même date d’un premier protocole Département – Région, entre Alain Cottalorda Président du Conseil général de l’Isère et Jean Jacques Queyranne, Président du Conseil régional de Rhône Alpes.

Ces deux protocoles confortent l’organisation de l’Isère en 13 territoires définis en cohérence avec l’intercommunalité, et s’appuieront dans leurs réalisations concrètes sur les 13 Maisons de territoire mises en place par le Conseil général de l’Isère.

Catégorie territoiresCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

janvier 2015
L Ma Me J V S D
« déc   fév »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+