Catégorie | economie/emploi

2015 : une sortie de crise est-elle encore possible ? Quels atouts pour notre région ?

Dans le cadre de leurs rencontres annuelles, le Medef Isère et le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes accueillaient le 27 janvier 2015 à l’auditorium du Musée de Grenoble le monde économique grenoblois.

Jean-Pierre Gaillard, président du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, a introduit la soirée en rappelant les valeurs du Crédit Agricole : « Engagement et proximité, comme en témoigne le travail de nos équipes auprès des porteurs de projet. Notre entreprise rayonne sur tous les marchés grâce à son ancrage territorial et à sa gouvernance de proximité ».

Philippe Geydon, président du Medef Isère et dirigeant de la société Gueydon, Philippe Ithurbide, directeur de recherche et stratégie chez Amundi, leader européen de la gestion d’actifs, et Hugues Poissonnier, professeur associé à Grenoble école management, ont apporté leur éclairage sur la situation économique.

Une zone Euro encore en turbulence mais sans doute favorablement orientée par la croissance américaine, une urgence à réduire le chômage durablement et l’impérieuse nécessité de développer les Entreprises de taille intermédiaire (ETI) et de coconstruire des partenariats inter-entreprises sur nos territoires : tels sont leurs constats.

Christian Rouchon, directeur général du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, a conclu en insistant sur l’implication des banques dans le développement du tissu économique régional et notamment de l’écosystème grenoblois.
Crédit Agricole Sud Rhône Alpes

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8605 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

janvier 2015
L Ma Me J V S D
« déc   fév »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+