DE QUEL BOIS JE ME CHAUFFE ?

Comme la majorité des centres urbains, l’agglomération grenobloise est régulièrement confrontée à un dépassement des seuils réglementaires de pollution atmosphérique, notamment concernant les particules fines.

Les effets sanitaires étant aujourd’hui avérés, l’Etat et les collectivités locales ont la responsabilité d’amplifier et mieux coordonner leurs actions pour sensibiliser la population et améliorer durablement la qualité de l’air.
Le chauffage au bois individuel représente 45% en moyenne des émissions de particules fines, avec des pics en période hivernales pouvant atteindre 75%.
Une étude conduite par l’Institut d’Etudes Politiques de Grenoble démontre un décalage important entre perception et réalité des nuisances de la part des utilisateurs d’appareils vétustes et/ou non performants.

Aussi, Grenoble-Alpes Métropole engage une campagne de sensibilisation sur l’utilisation du chauffage au bois en direction de tous les habitants, permettant à chacun, par le biais d’un quizz en ligne, d’être mieux informé sur les enjeux liés à la pollution et de faire évoluer sa propre pratique.

Les objectifs du site :

  • Combattre les idées reçues sur le chauffage bois
  • Interpeller les particuliers sur leur propre pratique du chauffage bois
  • Orienter les usagers de chauffage bois non performant vers les partenaires pouvant leur fournir des informations et des aides sur cette thématique.

  • Pour participer à l’enquête: cliquer su l’illustration ci dessous

Sans titre 2

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8458 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

CREDIT.jpg

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

février 2015
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
232425262728  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+