Catégorie | fruits-légumes

Réouverture du marché américain aux pommes et poires françaises

Plus de 10 ans après la suspension des importations de pommes et de poires françaises par les Etats-Unis, les négociations bilatérales engagées par la France ont porté leurs « fruits » . Un premier lot de pommes vient d’être exporté vers les Etats-Unis. Plusieurs expéditions de pommes et de poires doivent suivre.

Cet embargo avait été mis en place par les Etats-Unis à la suite de la détection sur les fruits d’un organisme nuisible, la mineuse cerclée, qui affecte les feuilles des arbres et est réglementé aux Etats-Unis.

A l’été 2013, le Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt avait engagé des négociations bilatérales avec les autorités américaines. Il a mis en place des mesures spécifiques pour sécuriser au niveau sanitaire l’exportation de pommes et de poires comme par exemple l’inspection des cultures avant la récolte, le contrôle des fruits avant l’exportation, le traitement par le froid des fruits pendant le transport. Ces dispositions ainsi que l’audit favorable des Services de la protection des végétaux et de la quarantaine américains ont conduit à la signature d’un protocole bilatéral pendant l’été 2014 permettant de réouvrir le marché américain.

Le Ministre salue ce premier envoi de pommes françaises aux Etats-Unis qui représente un nouveau débouché important pour les opérateurs de la filière arboricole.

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8403 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

AGRICULTURE-GIF-468x60.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

février 2015
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
232425262728  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+