Catégorie | La Métro, La Métro

Décès de René Proby

« C’est avec une grande tristesse et une vive émotion que j’apprends
le décès de René Proby, ancien maire de Saint-Martin-d’Hères. Je
m’associe à la douleur de sa famille et de ses proches.

Homme de convictions, René Proby a placé sa vie sous le signe de
l’engagement : comme médecin tout d’abord, médecin capitaine des
pompiers puis comme généraliste, au service de tous, et notamment
des plus humbles. Toutes celles et ceux qui l’ont connu ont apprécié
ses qualités humaines et personnelles, son dévouement envers les
habitants.

Homme de convictions et de combat, son engagement à gauche n’a
jamais faibli. Sa disparition est ainsi douloureusement ressentie par
tous ceux qui ont partagé avec lui tant de luttes et de combats pour
les valeurs de la démocratie et de la justice sociale, notamment par
les militants du Parti communiste dont il a été un représentant actif.
Elu conseiller général en 1998 il s’est notamment intéressé aux
questions économiques et d’urbanisme.

A la Métro, alors communauté d’agglomération, il s’est beaucoup
investi comme vice-président délégué à l’aménagement de l’espace
communautaire.

Elu municipal durant 25 ans, dont 15 ans comme maire de 1999 à
2014, il a marqué Saint-Martin d’Hères, se battant pour améliorer la
qualité de vie des Martinérois et faisant profondément évoluer le
visage de sa ville.

Au nom des élus et du personnel de la Métro, j’adresse à ses
proches, ses amis, aux martinérois, mes plus sincères
condoléances. »

Christophe Ferrari, président de président de Grenoble-Alpes Métropole

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8617 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

février 2015
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
232425262728  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+